AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pense ... [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Rayan Flayen
| Elève de 7° Année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : France
Poste : //
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Quidditch</b> : Gardien
Date d'inscription : 05/01/2008

Livre du Personnage
Humeur:
2/10  (2/10)
Animal: Rat/Souris
Bloc Notes:
MessageSujet: Pense ... [Libre]   Dim 6 Jan - 14:37

    Rayan était monté jusqu'à la tour d'astronomie, il aimait se rendre dans ce lieux, où il n'y avait pas grand monde en général. Le nombre maximum d'élèves dans cette salle avait été de trois, et souvent ils ne se disaient pas grand chose. Cela convenait à Rayan, qui n'aimait pas le bruit et préférait se concentrer en silence, dans le calme le plus profond. Il enleva sa longue cape noire qui le laissait habillé d'un pull aux couleurs de sa maison ainsi qu'avec sa cravate assortie. L'uniforme qu'obligeait de porter l'école de sorcelerie ne plaisait pas vraiment à Rayan même s'il adorait la couleur de sa maison, le bleu en l'occurence, mais n'aimait pas être fringuer comme cela. Rayan était plutôt du genre à s'habiller de façon "cool" même si cela ne correspondait pas à sa personnalité, un peu inquiet de nature et toujours sur ses gardes, prêt à bondir malgrès tout. Rayan, en ce moment, se trouvait devant la porte qui nous permettait de pénétrer dans la salle, il prit la cape sur son bras gauche, étant droitier. La porte, une vieille porte de bois épais, semblait faite de chêne. Celle-ci était un peu abîmée et les gonds semblaient rouillés avec le temps. Quand à la serrure, elle semblait énorme, la poignée surpomblant celle-ci. Rayan, de sa main libre, tourna lentement la poigné de couleur ocre, laissant refléter dans celle-ci la couleur orangé des flammes qui leurs servait de lumière. Il poussa la vieille porte et rentra comme si il était en infraction, comme un voleur. Personne dans la pièce, tant mieux, Rayan déteste quand on le dérange. Il avança, s'essaya par terre, posant en même temps sa cape à côté de lui. Le sol était froid, les dales de pierres lissées semblaient gelées. Le jeune homme frissona, il enleva ses lunettes de soleil pour mieux pouvoir contempler le ciel étoilé. Elles brillaient, autours de la lune semblant être le maître du jeu, quand elle disparaîtra, le soleil reviendra. Cela lui faisait penser à lui et son frère, quand ils étaient tous les deux, le soleil brillait tous les jours dans leur vie, et maintenant, c'était la nuit profonde, le néant glacial que déteste Rayan. Mais un jour, le soleil reviendra ... Son frère aurait lui aussi regarder les étoiles, mais maintenant, c'est lui-même qui est une étoile, la plus belle des étoiles. Rayan essaya de trouvait cette étoile : celle-là ? Non, trop petite ! Celle-ci ? Non, elle ne brille pas assez fort pour réchauffer mon coeur ! Peut-être celle-là ... Et non, et puis zut ! Rayan, dans un élan de colère, frappa du poind contre les pierres qui formaient le sol, puis, vaicu, il s'allonga sur le sol, regardant ce ciel le désespérant. Les jambes repliées, toujours allongé, il essayait de chasser ses pensées, en vaint. Il ferma les yeux, revit son enfance avec Yannis, puis s'endormit peu àpeu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanna O'Connor
| Elève de 6° Année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Humeur : Joyeuse
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Préfère les Designs</b> : Potterien
Date d'inscription : 30/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
8/10  (8/10)
Animal: Aucun
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Pense ... [Libre]   Dim 6 Jan - 18:40

Evanna se retourna une fois de plus dans son lit, décidemment elle n’arriverait pas à trouver le sommeil. A croire que ses vieux démons étaient revenus la pourchasser. Elle aimait la nuit et la détestait à la fois, c’était assez étrange. La nuit, elle pouvait passer inaperçue ce qu’elle aimait mais elle avait toujours un peu de mal à s’endormir ; c’était du temps gâché pour elle, le temps passait déjà trop vite et elle aimait en profiter le plus possible. Et dans le noir, au fond de son lit, elle se retrouvait seule face à ses peurs. Elle se leva pour aller boire, elle prit le pichet en cuivre au bord de la fenêtre et se servit un grand verre. L’eau était fraîche, elle coulait le long de la gorge de la serdaigle. Ses esprits étaient libérés. Elle regarda par la fenêtre, personne dans le parc, le ciel était dégagé et la lune déposait une aura douce sur le paysage. Elle ne pourrait plus se rendormir maintenant.

Elle enfila un pantalon noir et un pull à capuche de la même couleur, elle ne mit pas de chaussures, elle marcherait pieds nus. Elle ramassa son carnet blanc et un fusain parterre, elle allait dessiner, pour se vider l’esprit. Elle sortit du dortoir sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller les autres filles. Elles, avaient la chance de dormir, de laisser reposer leur esprit. D’ailleurs Evanna, ne les connaissait pas tellement, elles se parlaient bien et riaient ensemble mais finalement elle ne savait rien d’elles…Qui se cachait vraiment derrière chacune ? Leur relation était un peu superficielle mais c’est vrai que la serdaigle ne se confiait pas non plus à elles, elle avait déjà quelqu’un, quelqu’un sur qui avait pris une place énorme dans son cœur. La salle commune était vide, le feu était en train de mourir dans la cheminée. Quand Evanna reviendrait il ne resterait plus que quelques braises encore chaudes.

Elle poussa le pan de mur qui servait d’entrée dans la tour des Serdaigles. Le château était plongé dans la pénombre, elle avança, les dalles de pierre étaient glaçantes. Elle descendit plusieurs escaliers, parcourut plusieurs couloirs, Poudlard était complètement vide et trop silencieux. Soudain, elle entendit du bruit, des voix qui se rapprochaient dangereusement. Elle mit sa capuche et se réfugia dans un coin du couloir, son cœur s’affolait et elle priait pour qu’on ne la trouve pas. C’était les préfets de Serpentard, que faisaient-ils hors de leur salle à cette heure-ci ? Enfin, elle non plus n’était pas sensée être là. Sa curiosité se réveilla, elle aurait bien aimé savoir quel était le dessein de ces septièmes années. Non, Evanna refoula sa curiosité, elle voulait dessiner, rien d’autre. Maintenant, elle ne pouvait plus rejoindre le hall pour sortir, les jeunes gens étaient partis dans cette direction même. Il lui fallait trouver un autre endroit pour satisfaire son envie. Mais où ? Pourquoi n’y avait-elle pas pensé avant ? La tour d’astronomie ! Avec le ciel dégagé qui était présent ce soir, elle pourrait y dessiner les étoiles. C’était le meilleur endroit.

Il fallait, en revanche qu’elle remonte les étages. Cette fois, elle ne fit pas de mauvaises rencontres le château était redevenu désert. Elle arriva dans le long couloir qui précédait la tour, ses pas résonnaient dans l’oppressant silence. Elle aurait dû prendre sa cape, elle frissonnait un peu. Elle poussa la vieille porte en chêne et se retrouva enfin à l’air libre. Evanna se stoppa net, il y avait une ombre allongée sur le sol. Quelqu’un était là mais elle ne savait pas qui, elle était encore un peu loin. Elle s’approcha doucement, un pincement au ventre, elle aimait surprendre les gens, mais là, la situation n’était pas comme d’habitude. Elle ne savait pas à qui elle avait à faire. La jeune fille était maintenant à côté de la personne et n’eut aucun mal à le reconnaître. Il s’agissait de Rayan Flayen, il appartenait à sa propre maison mais était en septième année. Il dormait, elle se demandait bien pourquoi il était là. Des mèches de cheveux lui retombaient sur les yeux, il semblait si paisible qu’Evanna préféra le laisser plonger dans le sommeil.

Elle alla se placer de l’autre côté pour ne pas prendre le risque de le déranger. Elle posa son carnet parterre et regarda le ciel. Les étoiles brillaient, nombreuses, elle se sentait sereine. Elle se laissa glisser contre la pierre et sortit son fusain, elle le laissa glisser sur la feuille. Il courait sur la page faisait naître des formes. Parfois, elle se disait que ce n’était pas elle qui maîtrisait, c’était une force autre qui faisait danser le crayon. Evanna n’avait plus conscience du temps, il aurait pu se passer des heures ou seulement quelques minutes, elle ne s’en rendait plus compte, elle était maintenant dans un autre monde. Soudain quelque chose la ramena dans la réalité. Rayan s’était mis à bouger, il parlait dans son sommeil, il semblait avoir mal. La jeune fille laissa tomber ses feuilles et son fusain et alla voir son compagnon. Elle ne pouvait pas le laisser dans cet état. Elle posa sa main sur son épaule et chuchota :

« Rayan… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan Flayen
| Elève de 7° Année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : France
Poste : //
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Quidditch</b> : Gardien
Date d'inscription : 05/01/2008

Livre du Personnage
Humeur:
2/10  (2/10)
Animal: Rat/Souris
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Pense ... [Libre]   Dim 6 Jan - 20:47

    Rayan, dans son rêve, avait vu quelqu'un se pencher sur lui, on aurait dit son frère jumeau, Yannis, mais tout à coups, tout devînt plus flou et Rayan, dans un sursaut, ouvrit les yeux pour mieux comprendre. Il vit la jeune fille, penchée, sur lui, ses cheveux retombaient sur sa poitrine, Rayan fut un peu gêner, confus, et rougissa quelques peu. Soudain, il eut envie de l'engueuler en lui demandant se qu'elle foutait là à une heure pareil quand il se revisa. Rayan connaissait cette fille, fin', vaguement, genre ils sont dans la même maison et elle a un an de moins que lui. Cependant, son nom ne lui revenait pas tous de suite, il frotta ses yeux de ses mains moites et écarta la méche qui lui cachait son oeil droit. Il observa la jeune fille, une grande, aux cheveux châtains et l'oeil vif. Il releva son buste, il avait froid, il enfila sa cape rapidement avant de se mettre debout. Comme un réflexe, il passa la main sur la chaine qui entourait son cou et vérifia que la pierre précieuse était toujours là. Elle se trouvait bien là et il la serra entre ses doigts, comme pour se rassurer. Il frissonait, tremblait et claquait des dents tellement il commençait à avoir froid, il fit quelques pas pour se réchauffer. Il s'arrêta devant la jeune fille, avant de lui dire :

    "T'as pas autre chose à faire que de traîner ici ? J'ai envie d'être un peu seul."

    Rayan disait ça d'un ton monotone, découragé. Il avait envie d'être seul, comme à son habitude, seul avec ses pensées. Le ton était cependant sec, montrant l'énervement de Rayan qui avait du mal à se contenir. Il ne lui voulait pas de mal mais trouvait qu'il pouvait trouver des solutions à ses problèmes seuls. Avant, personne ne l'avait aider, ça n'allait certainement pas changer aujourd'hui, juste parcequ'une gamine l'avait décidé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanna O'Connor
| Elève de 6° Année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Humeur : Joyeuse
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Préfère les Designs</b> : Potterien
Date d'inscription : 30/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
8/10  (8/10)
Animal: Aucun
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Pense ... [Libre]   Dim 6 Jan - 22:27

Rayan ouvrit les yeux, il semblait un peu perdu. Il regarda Evanna sans trop comprendre, puis soudain rougit, il était gêné. Elle s’écarta de lui et se releva. Un éclair de colère passa sur le visage du jeune homme et tout s’effaça comme c’était arrivé. Elle ne savait pas comment il allait réagir et elle redoutait mais malgré ce qu’il pouvait montrer, elle avait vu au fond de lui et savait qu’il vivait dans un abîme de douleur, lui aussi. Le serdaigle se frotta les yeux, écarta la mèche de son visage et toisa la jeune fille. Elle sentait qu’il n’appréciait pas tellement sa présence. Pourtant elle n’avait pas voulu le déranger, elle aussi cherchait la tranquillité. Elle le vit frissonner et remettre sa cape avant de se relever. Il eut un instant un semblant de frayeur en cherchant quelque chose sur son torse et une fois qu’il eut entre les mains une chaîne avec une pierre bleue il parut soulagé. Evanna continuait à l’observer, il releva alors la tête et lui dit :

"T'as pas autre chose à faire que de traîner ici ? J'ai envie d'être un peu seul."

Son ton était froid et cassant. Elle voulait juste l’aider, pourquoi s’énervait-il ainsi en lui parlant comme si elle avait douze ans ? Tout ça ne plaisait pas à la serdaigle mais elle savait que ce n’était pas vraiment lui. Elle le connaissait de vue ; elle savait qu’il était souvent seul, elle ne l’avait jamais vu se confier à quelqu’un et elle était sûr qu’il n’avait personne pour l’écouter. Il séchait les cours et il était souvent perdu dans ses pensées en cours, c’était Corentin qui lui avait dit ça puisque étant dans la même maison et de la même année, ils suivaient les cours ensemble. Mais cela n’excusait pas son comportement avec elle, elle était blessée dans son orgueil, même si c’était pathétique. Elle le regarda fixement dans les yeux et dit d’une voix calme et posée :

« Je ne suis pas la cause de ta douleur, ne t’en prends pas à moi. Il ne sert à rien de s’enfermer, crois-moi. Tu n’es pas le seul à avoir mal ici… »


Après avoir dit ça, elle se détourna de lui et alla se rasseoir à l’autre bout de la tour en ramassant ses feuilles blanches. Elle ne prêta plus attention à lui et se remit à dessiner. Mais au fond, cela la tracassait. Pourquoi fallait-il que les gens cachent leur douleur ? Rayan portait un masque, comme beaucoup d’autres. Il cachait sa douleur derrière un rempart de haine envers les autres, il s’était sûrement renfermé sur lui-même. La jeune fille ne savait pas la cause de ce mal, mais il rongeait le garçon, de cela elle était certaine. Elle espérait que serdaigle accepte l’aide qu’elle voulait lui offrir, mais après tout peut-être n’était-ce pas à elle de le faire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan Flayen
| Elève de 7° Année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : France
Poste : //
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Quidditch</b> : Gardien
Date d'inscription : 05/01/2008

Livre du Personnage
Humeur:
2/10  (2/10)
Animal: Rat/Souris
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Pense ... [Libre]   Lun 7 Jan - 22:23

    Rayan se laissa tomber au sol, replia ses jambes et enfouit sa tête entre ses genoux repliés. Entre ses mèches bleuâtres, de ses yeux couleurs océan roulaient des larmes qu'il retenait depuis trop longtemps. L'océan c'était déchaîné, débordé sur la visage de Rayan, passant près de la comissure de ses lèvres restées fermées, comme pour retenir un hurlement. La goutte d'eau finissait sa chute sur le sol de pierres qui recouvrait la pièce. De la où elle était, l'autre serdaigle ne dut pas le voir, enfin c'est ce qu'il espérait, il n'amait pas qu'on le prenne pour une mauviette ! Du revers de sa manche, il essuya ses yeux. Il ferma les yeux mais se ravisa quand il vit son frère dans son esprit. Il resta là, releva la tête lentement, les yeux encore rougis par la peine et la colère. Il regarda la jeune fille et lui dit :

    "Quoi, t'as perdu ton nounours ?!"

    Il ravala ses larmes une seconde puis se reprit, il n'avait pas à lui parlé de cette manière, il l'a connaissé à peine, si se n'est de vue ou de quelques bribes échangées dans les couloirs de Poudlard. Il s'essuya une nouvelle fois les yeux puis reprit pour mieux s'excuser :

    "Je suis désolé, je me suis emporté, c'est pas dans ma nature."

    Son ton était le plus sincère possible, essayant de ne pas suffoquer pour que la jeune fille ne comprenne pas qu'il pleurait. Malgrès sa volontée, Rayan ne réussit pas à se calmer et regarda le ciel étoilé, continuant de chercher son frère. Une étoile filante passa cette nuit là, Rayan fit un voeu. Vous vous doutez duquel ... Il ferma les yeux, essayant d'oublié. Sa moitié était partie, sans préavis, il ne lui avait jamais vraiment pardonné cela. Depuis, il chercher, partout où il le peut, les traces de son jumeaux. Peut-être que c'était une autre moitié qu'il allait trouver, il n'en savait rien. Rayan ferma les yeux, les paupières lourdes mais le sommeil léger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanna O'Connor
| Elève de 6° Année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Humeur : Joyeuse
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Préfère les Designs</b> : Potterien
Date d'inscription : 30/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
8/10  (8/10)
Animal: Aucun
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Pense ... [Libre]   Mer 9 Jan - 23:36

Evanna releva la tête. Un silence trop silencieux s'était installé. Elle vit alors Rayan, il s’était rassis, genoux ramenés contre son torse, tête baissée. Il tremblait légèrement. Elle comprit tout de suite ce qui se passait. Elle aperçut des larmes qui venaient s’échouer contre la pierre. Une crise muette. Un combat intérieur. Evanna eu mal au cœur, elle ne connaissait que trop bien. Perdue au milieu de la nuit, ne pouvant plus s’arrêter de pleurer, gémissant presque. Combien de fois elle se retrouvait dans cette situation ? Elle ne bougea pas, ne dit rien. Elle savait, comme l’avait montrée sa réaction précédente, qu’il ne recevait jamais d’aide ou qu’il ne voulait pas en recevoir. Elle se reconcentra sur son dessin ou essaya de faire semblant du moins. Les paroles du garçon la percutèrent de plein fouet.

"Quoi, t'as perdu ton nounours ?!"

Elle releva la tête brusquement, le regard noir. Elle n’acceptait pas ça. Elle essaya de souffler pour ne pas laisser la colère gagner tout son corps. L’agressivité pour cacher sa propre déchéance. Ne jamais montrer qu’on est faible. Elle vit ses yeux rouges, elle ne s’était pas trompée, il avait pleuré. Il s’essuya les yeux à nouveau.

"Je suis désolé, je me suis emporté, c'est pas dans ma nature."


Il semblait sincère, la jeune fille fut touchée, elle le voyait retenir ses larmes devant elle et elle comprenait que sa douleur était profonde mais si elle n’en connaissait pas la raison. Finalement la vie était mal faite, on se retrouvait souvent seul au moment où l'on avait le plus besoin de quelqu'un. Lui, avait appuyé sa tête contre le mur et semblait s'être rendormi mais elle n'en était pas sure. Elle aurait voulu aider Rayan mais elle ne savait pas ce qui le rongeait. Elle mumura :

"Il faut parfois crever l'abcès et se confier pour pouvoir s'en sortir..."


Elle ne savait pas s'il l'avait entendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan Flayen
| Elève de 7° Année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : France
Poste : //
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Quidditch</b> : Gardien
Date d'inscription : 05/01/2008

Livre du Personnage
Humeur:
2/10  (2/10)
Animal: Rat/Souris
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Pense ... [Libre]   Lun 4 Fév - 21:22

    Rayan ouvrit les yeux lentement, releva le menton pour ne plus voir que le ciel étoilé étincelant de lumière jaunâtre qui brillaient. Il se leva, à moitié endormi. Ses yeux encore rougis le piquaient légèrement. Il s'essuya à nouveau du revers de la manche. Rayan ne savait plus bien ou il était, il titubait, à moitié somnolant. Lentement, il s'approcha de la jeune fille, comme par reflex, s'accroupis, posa une main sur le sol glacé avant de s'assoir en tailleur à côté de celle-ci. Il jeta un coups d'oeil indiscret sur le bloc-note que tenait la fille à côté d'elle, il découvrit quelques dessins, certains étaient inachevés, d'autres bien plus beau. Rayan eut un petit sourire, il se mettait à jugeait les dessins des autres alors que les siens ne ressemblaient qu'à de gribouillages sans intêrets. Sur le papier, rien ne sortait, rien ne sortait plus. Avec lui, il avait su, maintenant il était perdu. Rayan chercha machinalement dans sa poche, il sortit une cigarette, et en proposa une à l'inconnue :

    "T'en veux une ?"

    De l'autre poche, il sortit un briquet de couleur argenté, alluma celui-ci duquel une flamme de couleur rougâtre se mit à jaillir. Une faible châleur s'en dégagée, cela rechauffé un peu le coeur de Rayan, et les mains qui étaient gelées par le froid de la pièce. Il attendit la réponse, la jeune fille avait l'air plutôt charmante, bien qu'un peu trop sûre d'elle peut-être. Il commença à fumer sa cigarette en silence, cela le calma un peu, au fur et à mesure des bouffées avalées. Il se sentait bien, mais de plus en plus épuisé. Rayan voulait que tout s'arrête, mais certains ne seraient pas d'accord pour qu'il partent, même si dans cette école cela passerait inaperçut ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanna O'Connor
| Elève de 6° Année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Humeur : Joyeuse
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Préfère les Designs</b> : Potterien
Date d'inscription : 30/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
8/10  (8/10)
Animal: Aucun
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Pense ... [Libre]   Lun 4 Fév - 23:42

Quelques minutes qu'elle était là ou plusieurs heures ? Elle ne savait plus, elle avait fini par oublier la présence de Rayan et était dans une de ses nouvelles fameuses crises de dessin. A peine son fusain touchait le papier qu'elle changeait déja de feuille. Ce soir, elle était plutôt exigeante. Son regard était devenu dur et pourtant elle savait qu'elle était un juge encore trop clement. Son esprit était embrumé par les millions d'images qui défilaient. Et elle essayait de saisir chaque détail mais c'était impossible, elle ne s'en sortait plus. Tout s'accélerait, les images de plus en plus vite, les battements de son coeur et les coups de crayon de plus en plus furtifs. Il fallait que ça s'arrête, cela ne présageait rien de bon quand elle partait dans un de ses délires. Elle perdit légèrement conscience, sa vue vacilla et son fusain glissa de ses doigts pour atterir sur la pierre avec un bruit qui résonnait dans sa tête. C'était fini, elle appuya sa tête contre le mur et respira profondément. Elle écarta la mèche qui lui barrait l'oeil et la passa derrière l'oreille, il faisait si chaud tout à coup.

Rayan avait ouvert les yeux, sûrement au moment même où elle avait laché son fusain. Ilavait le regard hagard et semblait atterir d'une autre planète. Si Evanna ne venait pas de bruler toute son énergie dans sa passion, elle aurait ri devant cet air étonné. En fait, peut-être qu'elle avait une expression similaire au moment même. Il se leva, son pas était hésitant, elle cru un bref instant qu'il allait retomber. Mais non, il s'approcha d'elle et s'assit à ses côtés. Il fouilla dans sa poche quelques instants en en sortit une cigarette. Il lui tendit.

"T'en veux une ?"

Et sans attendre sa réponse, il en alluma une et la fuma. Elle aurait pu dire qu'il était étrange, de passer de la colère à l'indifférence, mais non, il n'était pas étrange. C'était un moyen comme un autre d'oublier, de se protéger. Enfin elle pensait ça mais ne pensait rien. Il fallait parfois se taire et c'était le moment de ne rien dire. Evanna prit la cigarette qu'il lui proposait et l'alluma. Elle murmura un merci avant de porter la clope à ses lèvres. Elle aspira une bouffée et expira la fumée. Elle ne fumait pas souvent, voir très rarement mais elle aimait bien. Elle pouvait tout oublier, un peu comme le dessin mais en moins violent, ça ne la mettait pas en transe, c'était reposant. Elle laissa ses muscles se détendrent, elle avait mal un peu partout. Le garçon était toujours là, silencieux. La cigarette semblait lui faire du bien. Elle le fixa du regard, plissant légèrement les yeux. Il l'intriguait. Puis elle détourna son regard et fixa ses dessins. C'était seulement maintenant qu'elle s'en rendait compte mais sur plusieurs feuilles on voyait le visage d'une femme, toujours la même. Comment avait-elle pu la dessiner sans s'en rendre compte ? Non, elle ne voulait pas la voir. Elle ramassa tous ces portraits et se tourna vers Rayan.

"Je peux t'emprunter ton briquet ?"

Mais elle n'entendit pas la réponse et le prit. Alors elle se leva et mit le feu aux pages blanches. Son coeur se consumait en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pense ... [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pense ... [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mutinlutin Malinpesti :: ✖ SEPTIEME ETAGE & TOURS ✖ :: ► Tour d'Astronomie-
Sauter vers: