AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Benjamin O'Campell, L'enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin O'Campell
| Elève de 7° Année |
avatar

Masculin Nombre de messages : 16
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Peter Pan
Date d'inscription : 23/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
10/10  (10/10)
Animal: Aucun
Bloc Notes:
MessageSujet: Benjamin O'Campell, L'enfant   Dim 23 Déc - 21:12

I. IDENTITE

    Nom : O'Campell
    Prénom : Benjamin
    Surnom : Ben, Lui, L'enfant...

    Date de Naissance : 18 février 1957
    Age : 17ans
    Signe Astrologique : Verseau

    Maison : à définir
    Rang Social : Iconnu, vraisemblablement sang-mêlé.

II. RPG DE PRESENTATION

21 Decembre 1969, Londres

    Deux grands yeux bleus, dont les pupilles étaient quasiment invisibles, fixaient inlassablement un point précis. Le point en question devait se sentir bien mal, d'être fixé de la sorte. En réalité, ce n'était pas le cas. Le point était un corbeau, au pelage si noir qu'on aurait cru regarder une statue de marbre. Tout comme les deux yeux bleus, le corbeau ne bougeait pas. Si on se contentait d'observer ces deux éléments, on aurait facilement pu croire que le temps s'était arrêté. Mais plus loin, la foule se mouvait et témoignait de la réalité. La paire d'yeux appartenait à un jeune homme, dont la bouche formait un rictus moqueur et douteux. Son visage, bien qu'étrangement arrogant, était d'une douceur et d'une infanterie attendrissantes. Ses cheveux tombaient en fines et longues mèches blanches immaculées. C'était si particulier qu'on remarquait à peine les deux gros caches oreilles gris/bleu posé sur ses oreilles, en accord parfait avec un manteau d'une même couleur. Le jeune homme était assis sur le bord d'un toit, ses deux courtes jambes aux pieds chaussés de converses grises tombant dans le vide. Sa tête était tournée vers le corbeau perché à quelques mètres de lui sur le même toit. Ses lèvres fines finirent par dévoiler des dents bien arrangée, et il éclata d'un rire gamin, renversant sa tête en arrière et se tenant le ventre. Le corbeau s'envola en faisant tomber quelques plumes...
    D'un bond assez étonnant, le garçon se retrouva debout sur le toit. Il avait pris la stature d'un héro, ses deux bras posé de part et d'autre de ses hanches, son regard tourné vers l'horizon. En le découvrant ainsi, on croyait avoir affaire à un garçon de 13ans, alors qu'il était âgé de, en réalité, exactement 16ans. Il patienta quelques secondes dans cette position de conquérant, puis baissa peu à peu son regard sur la rue qui s'étalait perpendiculairement à lui. Il découvrit une foule immense, semblable à une marée, qui avance et qui recule, qui se mouve étrangement et dans un ordre précis. En bas se trouvait le magasin de son père adoptif, le célèbre fabricant de baguette, Mr Swan. En face, Mrs Jolidon, couturière. À droite, le glacier. À gauche, l'animalerie magique. Pareillement positionné, le jeune homme semblait dominer tout ce beau monde aux côtés duquel il avait grandi et.. mûri. Mûri ? En voyant son visage si simple et si heureux, on se posait la question; était-il vraiment mûr ?
    Lorsqu'il se retourna, ses cheveux blancs voltigèrent un instant, renvoyant l'éclat du soleil. Puis il disparut derrière une trappe.

    ' Papa ?'
    ' Qu'est-ce qu'il y a, Benjamin ? '

    Le jeune garçon leva ses yeux bleu décoloré vers son père adoptif, un sourire toujours accorché sur ses lèvres. L'homme qui se tenait face à lui devait être âgé d'aux moins 70ans, et bien trop vieux pour être son père biologique.

    ' Elle revient quand, Mam' ? '

    Tout en parlant, Benjamin s'était avancé dans la cuisine d'un pas nonchalant, se saisissant d'un bout de pain qui traînait pour y croquer à pleines dents. Mr Swan fronça les sourcils d'un air confus. Ben posait rarement des questions de ce genre là, vivant à la légère et ne se souciant que de ce qui était capital pour lui. Le retour de sa mère adoptive, partie il y avait une heure à peine, ne changeait en rien sa routine, surtout pendant les vacances de noël.

    ' Je ne sais pas. Elle m'a dit qu'elle avait juste quelques courses à faire. Elle devrait être bientôt là. '
    ' Ok, merci P'pa ! '

    Mr Swan regarda son fils lui tourner le dos et repartir par la porte qui donnait sur le chemin de Traverse. Tout, dans le comportement de Ben, lui avait semblé habituel. Mais la question qu'il avait posée était singulière. Le fabricant de Baguettes savait combien son enfant était différent des autres, physiquement parlant, avec ses cheveux blancs et ses yeux quasi sans pupille, mais il avait toujours considéré que psychologiquement, Ben était quelqu'un de très saint. Il n'avait pas tort, et raison d'en être fier.

    Benjamin shoota dans un caillou. Le chemin était bondé, comme d'habitude, mais le jeune homme savait comment se débrouiller pour glisser dans la foule. Il avait passé son enfance ici, et connaissait chaque recoin du quartier, chaque habitant du chemin, chaque magasin et chaque vendeur différent. Il avait toujours su ne pas être le véritable fils de Mr et Mrs Swan, non seulement parce qu'il était encore inscrit à l'état civil sous le nom de O'Campell, mais aussi car sa dissemblance physique avec son entourage était plus que frappante. Il n'en souffrait pas le moins du monde, possédant un caractère simple et un bonheur de vivre suffisant, mais ne pouvait se mentir à lui même. Si ses premières années à Poudlard avaient étées étranges, il se sentait maintenant parfaitement accepté par la société. Mieux; il savait que beaucoup de filles dans l'école s'imaginaient à son bras. En marchant ainsi dans la rue, la tête droite et le regard conquérant, il offrait aux marchands l'occasion de sourire derrière leurs vitrines poussiéreuses, et aux passants, celle de lui lancer un regard interloqué et de s'interroger sur l'origine de la vie. L'origine de sa vie à lui restait confuse, un peu comme un brouillard hivernal. Parfois, on en distinguait clairement le début et la fin, d'autres, on constatait que tout était terriblement flou.

    Benjamin accéléra sensiblement le pas. Il semblait s'approcher du but. La foule finit par se dégager et se retrouva face à un escalier qui grimpait le loin d'un immeuble plus haut que les autres. La plupart des jeunes gens auraient eu le vertige à la simple idée de grimper là-haut, mais sans hésiter, Ben se mit à monter les marches. Il aimait les sensations fortes, et particulièrement celle-ci. Soudain, il déboucha au dessus du monde.
    La vue qui s'offrait à lui était infinie. Le ciel gris de Londres, ses toits, son peuple, ses richesses, et plus loin, la campagne. Il semblait que l'univers tout entier se prosternait devant la magnifiscence de la nature et des créations de l'homme. Benjamin aimait cette ville, il aimait cette atmosphère, cette odeur, cette façon si simple d'être là et d'y rester. Pour rien au monde il n'aurait voulu changer de vie.

    Un bruissement d'aile le tira de sa létargie et il tendit son bras juste à temps. Le corbeau noir s'y posa avec délicatesse. De sa main libre, Benjamin vint lui caresser la tête.

    ' Tu sais Bloom, j'crois pas que ça puisse continuer éternellement comme ça. J'veux dire, tout est si bien. Tu te rends compte, j'ai une famille, des quantités d'amis, j'ai eu plusieurs petites copines, j'ai des notes convenable. Tout le monde m'accepte tel que je suis alors que moi.. J'me sens tellement différent. Et dire que j'ai un avenir ! Tu imagines, si on ne m'avait pas retrouvé ce soir là, si j'étais mort avant d'aller à l'orphelinat ? Et si Papa n'avait pas décidé de me prendre...' Sa voix douce se perdit dans les bruits de la ville. ' Tu penses que les gens font semblant de m'apprécier ? Après tout, peut-être qu'il me trouve non seulement bizarre physiquement, mais qu'en plus, ils en ont marre de mon caractère. C'est vrai quoi, je parle beaucoup, j'adore me coller à tout le monde, j'ai tendance à m'attacher à n'importe qui et il m'arrive d'être un tant soi peu naïf...'

    Le corbeau croassa et Benjamin tourna son regard vers lui, tout en continuant son monologue dans sa tête. Il avait pris la mauvaise habitude de parler à Bloom depuis que son père adoptif le lui avait offert pour ses 11ans. Un long baillement étira sa machoire.

    ' On va rentrer, Bloom. C'est bientôt noël et Maman devrait être à la maison maintenant. Je suis impatient de trouver la cachette des cadeaux !'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyle Patterns
Grand Méchant Loup
| 7ème année |
Grand Méchant Loup| 7ème année |
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 27
Localisation : Nul Part ...
Humeur : Be-Lyle-queuse ...
<b>Maison</b> : <span style="color: SeaGreen;">Serpentard</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Lylou-Mou
<b>Préfère les Designs</b> : Potterien
Date d'inscription : 15/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
2/3  (2/3)
Animal: Rat/Souris
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Benjamin O'Campell, L'enfant   Dim 23 Déc - 22:46

Je dirais.... Serdaigle, 7° Année =) !

Bienvenue ^^

_________________
    _____
    _____ This Is The End Up . ///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutinlutin.forum-actif.net
Benjamin O'Campell
| Elève de 7° Année |
avatar

Masculin Nombre de messages : 16
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Peter Pan
Date d'inscription : 23/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
10/10  (10/10)
Animal: Aucun
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Benjamin O'Campell, L'enfant   Dim 23 Déc - 22:47

    MERCIIII !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyle Patterns
Grand Méchant Loup
| 7ème année |
Grand Méchant Loup| 7ème année |
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 27
Localisation : Nul Part ...
Humeur : Be-Lyle-queuse ...
<b>Maison</b> : <span style="color: SeaGreen;">Serpentard</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Lylou-Mou
<b>Préfère les Designs</b> : Potterien
Date d'inscription : 15/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
2/3  (2/3)
Animal: Rat/Souris
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Benjamin O'Campell, L'enfant   Dim 23 Déc - 22:51

^^ de rien lol =)

_________________
    _____
    _____ This Is The End Up . ///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutinlutin.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Benjamin O'Campell, L'enfant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Benjamin O'Campell, L'enfant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» enfant battu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mutinlutin Malinpesti :: ✖ ADMINISTRATION GENERALE DU FORUM ✖ :: ► Dossiers de Présentations :: Serdaigles-
Sauter vers: