AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premier matin, chagrin

Aller en bas 
AuteurMessage
Jay Turner
| Elève de 6° Année |
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 34
Localisation : belgique
<b>Maison</b> : <span style="color: SeaGreen;">Serpentard</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : The Strange Boy
<b>Préfère les Designs</b> : Mignon
Date d'inscription : 21/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
0/10  (0/10)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Premier matin, chagrin   Dim 23 Déc - 0:10

Jay passa la porte de la grande salle et se dirigea lentement vers la table des serpentard.Il s'assit à l'écart d'
un groupe et se servit un toast qu'il beurra allègrement. Un verre de lait, un sucre dedans, on remue à la cuillère et voila c'est prêt.Il laissa errer son regard vert dans la salle. A la même table, une fille insignifiante et deux garçons. Un aux cheveux longs et un autre aux cheveux blonds. Ils semblaient bien se connaitre. Jay ne les reconnut pas, aucune
idée de leur nom.Plus loin les jumelles Turner en grande discution. A ce qu'il pouvait entendre Mischa avait encore fait des siennes et Raëllyn la sermonnait. Il croqua dans son toast une fois, deux fois et avala un peu de lait. A la table des pouffysures deux jeunes filles une s'appelait Handy selon les souvenirs du jeune homme. Il détourna vite son regard, les pouffysures ne méritaient même pas un seul coup d'œil,l'odeur prévenait toujours de leur arrivée imminente. Il croqua une nouvelle fois dans son toast et l'acheva.Il scruta la table des serdaigles, déjà plus intéressante.
Des garçons rien que des mecs, mais où étaient les jeunes et jolies filles cette année, Poudlard était en pénurie! Il fallait écrire à la direction, c'était une situation impossible.Jay soupira et posa ses coudes sur la table, déposant son visage entre les deux. Le jeune homme s'ennuyait déjà, à peine un jour passé dans cette école, comment allait-t-il supporter une année entière!Il se servit un verre de jus de citrouille, peu sucré d'après lui. Il y rajouta un peu de sucre. Une espèce de troll passa devant lui lui lançant un sourire équivoque. Ce sourire lui donne froid dans le dos, il n'aimerait pas se retrouver coincé avec cette fille dans un placard à balai. Il aperçut à sa droite un panier de gâteaux aux myrtilles qui semblaient délectables. Il en croqua un qui s'avéra délicieux. Il remerciait intérieurement sa mère de ne pas être une fille qui devait faire attention à son poids, se priver d'un tel délice était un péché!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyle Patterns
Grand Méchant Loup
| 7ème année |
Grand Méchant Loup| 7ème année |
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 28
Localisation : Nul Part ...
Humeur : Be-Lyle-queuse ...
<b>Maison</b> : <span style="color: SeaGreen;">Serpentard</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Lylou-Mou
<b>Préfère les Designs</b> : Potterien
Date d'inscription : 15/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
2/3  (2/3)
Animal: Rat/Souris
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Premier matin, chagrin   Lun 24 Déc - 20:43

« ATCHAAAA ! »

Eternuement caractéristique signifiant la présence d’une maladie fort commune et pourtant insupportable qu’est le Rhume. Rhume était souvent accompagné du mot Reniflements, mouchoirs, fièvre des fois, et tout ce qui s’en suit… et en l’occurrence, ici, il y a tous les ingrédients : notre brave Patterns ayant refusé de rester à l’infirmerie plus de 24 heures, le voilà obligé de supporter tout seul ce virus aussi bien agaçant que résistant. Ca lui apprendra à rester sous la pluie un soir, puis de carrément ne garder que son pantalon alors qu’il est trempé. Enfin bon… Ce qu’il s’était passé quelques jours plus tôt avait été bien trop particulier pour s’embarrasser d’un simple rhume, aussi le Serpentard s’efforçait-il de ne pas se plaindre à tout bout de champ de cette p*tain de maladie !

Allongé sur son lit, ne cessant de remuer et de renifler, Lyle avait essayé toute la nuit de trouver le sommeil. Peine perdue, il s’était réveillé aussi souvent que possible et avait eut, a chaque fois, une difficulté énorme à se rendormir. Sans compter sur ses maudits colocataires, dont l’un se mettait à parler dans ses rêves à partir de minuit, et un autre qui ne cessait de se lever pour faire on ne savait quoi vers la salle commune, puis revenir et se recoucher innocemment. Heureusement que le reste des garçons étaient plus calme, sinon, il y aurait eut des morts. Cela pouvait apparaître aisé que de passer ses nuits dans la même chambre que Lyle, après tout, il était parfait, non ? Mais cela signifiait devoir respecter un certain nombre de contraintes si l’on voulait que l’agoraphobe ne se fâche pas. En règle générale, il suffisait de ne pas faire de bruit ou de ne pas le contrarier et tout se passait bien, mais dès que quelque chose ne plaisait pas à Patterns… il valait mieux fuir les lieux comme un lapin ! xD ! Mais bon, passons, ce n’est pas notre sujet du jour.

C’est donc profondément fatigué, courbaturé, exténué qu’il émergea de son oreiller, l’air endormi et les cheveux en bataille. Un papillon qui voletait autour de sa tête chercha un endroit où se poser, mais renonça à sa quête pour aller se glisser sur son épaule nue, douce caresse légère. Lyle n’y fit même pas attention, encore l’esprit embué par cette affreuse nuit. Mauvais rêves entrecoupés, et sans parler de cette soudaine obsession pour ce garçon… Il ne cessait de penser à cette rumeur stupide et à ces affriolantes oreilles de chat. Lui qui avait le don de ne retenir que ce qu’il voulait bien enregistrer… voilà que même son esprit se liguait contre lui Rolling Eyes Attrapant sa montre, il vérifia l’heure puis se leva paresseusement, passant une main étrangement glacée sur son visage bouillant. Erf… Mal de crâneuh >.< Sans même adresser un regard aux autres occupants de la pièce, il s’en alla prendre une bonne douche méritée. Il se sentait poisseux à cause de la maladie. Dégoûtante impression…

Repassant brièvement par son dortoir pour prendre des vêtements, il ne remarqua pas l’étrange brume anormale qui s’était mise à flotter dans la pièce. Croyez-vous qu’il verrait quelque chose de toute manière ? xD Puis sortit de la salle commune des Serpentard. Bien sûr, on ne précise pas qu’il s’est d’abord trompé de direction pour la porte, se retrouvant dans un couloir donnant sur une fenêtre et pas d’autres issu, il avait rebroussé puis tenté d’éviter les nombreux fauteuils qui semblaient s’être prit au jeu de lui sauter dessus ou de bouger lorsqu’il faisait un pas. Une fois devant la porte, Lylou avait dut s’y reprendre à deux voir trois fois pour parvenir à abaisser la poignée [que voulez-vous, il ne parvenait pas à la distinguer normalement x)] et parvînt enfin à poser un pied dans le couloir.
*C’est bien. Un pas. Tu passes l’autre pied devant. Deux pas. De nouveau le gauche. Trois pas. Et ainsi de suite… ! Tiens, c’est bizarre, je vois pas mes pieds… O_o … C’est quoi cette brume ? Oula, j’vois du brouillard parterre maintenant >.<* Il aurait mieux fait de retourner se coucher, lui lol.

Levant la tête, il vit que la sorte de nuage blanc recouvrait tout le sol. Lentement. Puis, aussi doucement qu’elle avait dut apparaître, elle disparut ! Ba, elle est où ? C’était qu’une illusion ou quoi ?! Lyle s’immobilisa dans le couloir, mâchouillant machinalement son piercing entre ses dents. Génial, il avait des hallucinations maintenant èé… Bon, maintenant qu’il était là, il faisait quoi ? Ses jambes se mirent à marcher toute seule et le guidèrent d’une façon aléatoire dans les couloirs… Un peu sourd, le jeune homme n’entendit pas les divers cris a son adresse qui retentirent de part et d’autre des couloirs, ou ne vit même pas certains élèves qui tentaient de le retenir pour lui dire un ou deux mots. Quand Lyle est malade, le monde peut s’écrouler, il ne remarque absolument rien ! xD ! Soudain, il son pied glissa sur quelque chose et se rattrapa de justesse a la rambarde de l’escalier pour ne pas se casser la figure. Gné, c’est quoi cette flaque ? Observant la substance, il en déduit que c’était du Lait. Mais qu’est-ce que ca fout là ce truc ! >.< !!! La porte à côté de lui s’ouvrit avec brusquerie, manquant de l’écraser. Fort bien. Lyle se redressa, contourna cetet chose puis monta les escaliers avec lenteur, essayant de ne pas se gameller et se retenant de crier victoire à chaque fois qu’il en franchissait une. Puis ce fut enfin la Grande Salle. Amie *o* !

S’y engouffrant, il évita deux personnes en titubant. Pour paraître saoul, il était le champion. Le préfet manqua de s’asseoir à la table des Poufsouffle, mais ses pieds malins le guidèrent à al bonne table et il se laissa tomber à côté d’un élève qui attrapait un pain aux myrtilles. Etouffant un grognement de mal de tête, il enfoui son visage entre ses mains en secouant la tête. Comment il aimait pas les matins de vacances… >.<


_________________
    _____
    _____ This Is The End Up . ///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutinlutin.forum-actif.net
Jay Turner
| Elève de 6° Année |
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 34
Localisation : belgique
<b>Maison</b> : <span style="color: SeaGreen;">Serpentard</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : The Strange Boy
<b>Préfère les Designs</b> : Mignon
Date d'inscription : 21/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
0/10  (0/10)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Premier matin, chagrin   Lun 24 Déc - 20:56

Le calme de la grande salle de bon matin fut interrompu par l'ouverture d'une des lourdes portes. Un serpentard fit son apparition, enfin.

Jay tourna la tête vers celui-ci, il s'agissait du préfet de leur maison attern, mattern ou quelque chose comme ça Pattern, voila il se souvenait enfin. Il faut dire que Turner ne se souvenait jamais des noms. Non pas qu'il n'ait pas de mémoire, mais retenir les noms de famille et les prénoms des gens ne lui importait pas. Il se souvenait de leur tête c'était bien assez. De toute façon le " et toi" fonctionnait toujours à merveille dans ces cas là.

Le préfèt s'avança vers la table des Poufsouffle,titubant légèrement. Etait-il saoûl? Cela était fort peu probable, un préfet ne buvait jamais, un préfèt ne flirtait jamais, d'ailleurs à part cafter que faisait un préfet hein dites-moi.Néanmoins, celui de serpentard était plutôt décontracté et ne les ennuyait pas avec le règlement toute les cinq minutes comme cet idiot de gryffondor l'an passé. Une retenue tout ça parcequ'il se trouvait en dehors du dortoir à minuit ! Il ne s'amusait jamais lui?
Enfin revenons à Pattern il s'avançait lentement vers la table et s'assit à celle-ci, enfin s'assoir était un grand mot, il s'avachit dessus avec fracas. Un hyppogriffe n'aurait pas fait mieux.

Vu de plus près, le serpentard était plutôt palot,et reniflait bruyamment. Pourquoi ne se trouvait-il pas à l'infirmerie dans un pareil état? Il surprit un regard d'une de ses soeurs qui tombait en pâmoison devant le jeune homme. Il soupira et lui poussa devant le nez une tasse de chocolat.

Les elfes étaient prévoyant en cette saison, chocolat chaud et café fumant trônaient sur toutes les tables.

Il se servit une tasse et prit un autre petit pain. Le jus de citrouille c'est bon, mais rien ne vaut un bon chocolat chaud.

Le jeune homme à côté de lui ne semblait pas réagir,peut-être était-il mort? Au moins ça ferait de l'animation dans la salle commune de voir les élèves s'entre-déchirer pour savoir qui serait le nouveau préfet.

Il poussa le coude de son voisin de table qui apparemment dormait sur la table. Rien n'y fit le préfèt était bel et bien mort ou profondément endormi. Jay continua donc de déguster son petit déjeuner sans rien dire, il finirait bien par se réveiller un jour où l'autre.

Un jeune gryffondor passa devant leur table lui lançant un regard haineux. Tiens il le connaissait? Possible mais tous les gryffondor se ressemblent alors difficile de se seouvenir d'un seul. Quoique son visage lui dise quelque chose, ses yeux chocolat lui semblaient familier. Ah oui c'était probablement une des victimes de sa dernière blague





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyle Patterns
Grand Méchant Loup
| 7ème année |
Grand Méchant Loup| 7ème année |
avatar

Masculin Nombre de messages : 661
Age : 28
Localisation : Nul Part ...
Humeur : Be-Lyle-queuse ...
<b>Maison</b> : <span style="color: SeaGreen;">Serpentard</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Lylou-Mou
<b>Préfère les Designs</b> : Potterien
Date d'inscription : 15/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
2/3  (2/3)
Animal: Rat/Souris
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Premier matin, chagrin   Mar 25 Déc - 3:19

‘Qu’est-ce qu’il foutait ici’ , CA, c’était une excellente question de la part de Jay. Vraiment bonne. D’ailleurs, il ne devait pas être le seul à se la poser parmi les pauvres élèves qui avaient euent l’occasion de croiser notre cher préfet, car à voir sa tête, il était évident qu’un petit séjour à l’infirmerie ou du repos serait une excellente solution pour lui. Ou du moins, qu’il ne cherche pas a se balader dans tout l’établissement avec ses microbes. Enfin, le jour où Lyle écouterait les conseils des autres sur sa santé n’était pas encore là et, LUI, il avait voulu se balader dans l’établissement. Son ventre criait famine, son sommeil était introuvable, son dortoir étouffant… Désolé, il avait fallut qu’il sorte pour ne pas mourir noyé sous la masse des plaies qui s’étaient abattues sur lui. Heureusement qu’il n’avait pas vécu en Egypte, j’vous dit [connerie à part, désolé, il fallait xD] … Voilà POURQUOI il avait quitté son lit douillet mais souillé de saleté, et POURQUOI est-ce qu’il s’était rendu à la Grande Salle de son pas définitivement hasardeux et profondément chamboulé.

La tête prise entre ses bras, il ne remarqua ni les regards qu’on lui lançait, ni les paroles échangées sur lui. Non. Rien n’avait d’importance de toute façon. Il avait mal à la tête à en pleurer, alors ce qui pouvait bien entrer dans une oreille ressortait définitivement par l’autre sans que son cerveau ne soit décidé à le mémoriser comme il le devait. Han, mais qu’est-ce que c’était que ce boucan autour >.< ! Les gens ne savaient donc pas faire silence, ne serait-ce que pour se préoccuper un temps soi peu de l’état d’esprit du préfet ? Mais non, tout le monde semblait s’en ficher, de Lyle. Tout le monde vaquait à ses occupations, a savoir, déjeuner et boire tranquillement en bavardant, alors que lui était en train de devenir un véritable incubateur du virus de la peste [selon ses pensées]

On le poussa. Du moins, on lui bougea l’un des coudes pour attirer son attention. Huuuuum . Kessessest ? =_= ! Mais impossible de bouger, non, a part peut-être donner un signe de vie ? Même pas envie. Un grognement inaudible s’échappa de sa gorge enflée, indice précaire de sa survie dans ce monde décidément contre lui. Il y eut une vague odeur de chocolat qui se fit sentir. Titillant ses narines. Ce fut presque tentant… Mais Lyle avait l’impression que tendre le bras pour attraper la tasse était un exploit uniquement digne des plus grands athlètes. Hors lui, il n’était ni athlète, ni champion de force. Le chocolat resterait donc tranquillement à sa place, du moins, pour le moment. De loin, on pouvait croire que Lylou dormait. Etrange comme il aurait donné raison au premier venu à lui le signaler. Ah, s’il avait put dormir… La tête enfouie dans l’obscurité et les yeux fermés, il ne pouvait empêcher des reniflements agaçants grésiller dans son nez.

Nouveau coup de coude. Mais-euh… u.u … Cela le fit néanmoins lever la tête et l’on put voir son regard vairon profondément dilaté, signe d’un vraiment mal être intérieur. C’est fou ce que pouvait provoquer un simple rhume x) ! Il avisa la première chose qui lui tomba sous le nez, à savoir, un verre de chocolat chaud. Ca fumait. C’était chaud. Ca sentait bon. Il le considéra avec suspicion, bataillant pour savoir si cette chose était oui ou non un ennemi et si elle tenterait de se défendre ou se laisserait attraper sans rien dire. Il était là a imaginer le pire scénario possible dans sa grande bataille avec le chocolat chaud, quand un gryffondor passa devant eux, jetant un regard haineux à son voisin. Décidément, ces bouffons ne savent faire que ça…

Tendant les doigts, il finit par attraper la tasse brûlante. Wow, exploit du jour accomplit avec brio par notre cher Lyle Patterns ! Applaudissez le fort, messieurs-dames, cela mérite un 10 sur 10 ! Roh, mais tais-toi conscience… L’attraper fut tache facile. Encore fallait-il parvenir à le boire. Ca, c’était déjà moins évident. Lylou regarda la liqueur sombre fumer doucement, comme si c’était la chose la plus importante au monde. Il n’avait pas envie de réfléchir. Pas du tout. Lançant un regard à son voisin, il crut comprendre que c’était celui-ci qui lui avait tendu la tasse. Sympa…

Lorsqu’il en prit une gorgée, il se brûla littéralement la gorge, mais ne dit rien. Ca faisait un bien fou ce truc… ! Néanmoins, il ne put retenir une légère grimace. Mon dieu, Lyle, ton état devient de pire en pire ces temps ci…

_________________
    _____
    _____ This Is The End Up . ///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutinlutin.forum-actif.net
Jay Turner
| Elève de 6° Année |
avatar

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 34
Localisation : belgique
<b>Maison</b> : <span style="color: SeaGreen;">Serpentard</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : The Strange Boy
<b>Préfère les Designs</b> : Mignon
Date d'inscription : 21/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
0/10  (0/10)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Premier matin, chagrin   Ven 28 Déc - 20:21

Jay leva un sourcil étonné devant l'attitude molle du préfèt. La grimace qu'il fit lorsqu'il avala le chocolat chaud conforta Turner dans sa première idée. Patterns était malade comme un chien et n'avait pas daigné se rendre à l'infirmerie

"Vieux ça me regarde pas mais tu ferais bien d'aller te chercher une simple potion pour ton rhume avant qu'il ne dégénère et que tu sois obligé de rester au lit comme un vulgaire pouffy"

Le jeune homme retomba dans son mutisme et se replongea dans son passe-temps favori:l'observation. Il commença par la table des pouffysures où il semblait régner une curieuse atmosphere joyeuse. Il comprit rapidement qu'une jeune blonde au nez retroussé avait enfin dit oui à l'affreux escogriffe assis à côté d'elle. Pitoyable! Vraiment la honte de se montrer partout ainsi collé.
Son regard dériva alors vers la table des bouffons. Il ne pouvait s'empêcher de les appeler ainsi. Idiots, courageux à l'excès ils pensaient que tous les serpentards étaient des mages noirs en puissance. Préjugés et haine coulaient dans leur veine des qu'ils croisaient un vert et argent! Et dire qu'ils étaient soit disant les plus gentils! Il croisa le regard du gryffondor qui l'avait dévisagé quelques instants plus tôt et lui fit un sourire ironique. Un gamin a en juger par ces réactions puériles et idiotes. UN petit peu d'eau ne fait de mal à personne... Oui d'accord des trombes d'eau, mais ce n'était que de l'eau!

Son voisin de table marmonna quelque chose qui ressemblait à un " chaud c'est chaud" Il l'observa un instant puis retourna dans sa contemplation des idiots rouge et or. Une jolie jeune fille aux cheveux noirs et aux yeux verts. Ah, jolie fille d'ailleurs, il faudrait qu'il sache son prénom avant ce soir.

Il se sentit soudainement observé et vit ryry qui le dévisageait avec un air lui rappelant étrangement sa mère.

Si on ne peut même plus dévisager les bouffondors en paix, cette année allait être ennuyeuse!


Il mordit dans un petit pain au sésame rempli de crème fouettée, délicieux ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier matin, chagrin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier matin, chagrin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'araignée
» Premier matin d'école ! {Libre à tous les Gryffondor}
» Étoile du Matin, chagrin
» L’après Gousse se négocie déjà (source : journal Le matin)
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mutinlutin Malinpesti :: ✖ ADMINISTRATION GENERALE DU FORUM ✖ :: ► Archives des RP-
Sauter vers: