AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Janvier Wellens [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Janvier Wellens
| Elève de 5° Année |
avatar

Masculin Nombre de messages : 6
<b>Maison</b> : <span style="color: Orange;">Poufsouffle</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Janjan de Maiday
Date d'inscription : 20/02/2008

Livre du Personnage
Humeur:
10/10  (10/10)
Animal: Aucun
Bloc Notes:
MessageSujet: Janvier Wellens [100%]   Jeu 6 Mar - 8:13

.. IDENTITE ..


• NOM : Wellens
• PRENOM(S) : Janvier
• SURNOM : Jan, Jany, Jav' Ja'w…
• DATE DE NAISSANCE : 06 août
• AGE : 16 ans
• SIGNE ASTROLOGIQUE : Lion
• PURETE : Sang pur

• NATIONALITE : Allemand
• ORIGINES : Franco-allemand
• LIEU DE NAISSANCE : Hambourg, Allemagne
• LIEU DE VIE : Manchester, Angleterre (durant les vacances) ; Pension de l'école (durant l'année scolaire)

• FAMILLE :
Janvier est le cadet d'une famille de trois enfants.
Spoiler:
 
Son père, Edgard Wellens (34 ans) est allemand, sorcier, et travaille comme professeur dans une école pour sorciers d'Allemagne. Sa mère, Melinda Chatelet (35 ans) est française, sorcière elle aussi et travaille comme couturière pour une compagnie moldue. Baptist (18 ans), son frère aîné est un peu comme son modèle., au grand désarroi de ses parents : c'est en fait un jeune homme plutôt rebelle, dont la réputation n'est pas très bonne et dont les actes ne sont pas tous à mentionner. Anna (14 ans), sa petite sœur, reste très distante, du fait qu'il n'a pas tellement de lien avec ellle.


.†. PETITS DETAILS IMPORTANTS OU PAS .†.


• MAISON : [laissé à votre décision]
• ANNEE : Cinquième année
• POSTE : Élève
• MATIERE(S) PREFEREE(S) : Astronomie, Botanique, Étude des Moldus
• MATIERE(S) DETESTEE(S) : Tout ce qui attrait réellement à la magie.
• NOMBRE DE PIERCINGS : Quatre (4) : la langue, ainsi que 3 microdermals se suivant sur son aine gauche.
• NOMBRE DE TATOUAGES : Un (1) : la lettre pi (π) tatouée à l'intérieur de la lèvre inférieure
• COULEUR DE CHAUSSETTES : Noire, grise ou blanches généralement
• LE PRENOM QU’IL N’AURAIT JAMAIS VOULU PORTER : N'importe quel autre mois de l'année
• POSITION DANS LAQUELLE IL DORT : Généralement étendu sur le dos ou sur l'un des côté. Mais ça n'a pas d'importance, il se met simplement dans une position qu'il trouve confortable et voilà.
• LUNETTES OU VERRE DE CONTACT : //
• COULEUR PREFEREE : Cyan / Turquoise
• SAISON DETESTEE : L'été
• NOMBRE DE RELATION(S) SERIEUSE(S) : Deux vrais relations
• UNE MAUVAISE HABITUDE :
Jouer de son piercing à sa langue contre ses dents.
• PLUS TARD, IL DEVIENDRA : [/justify] Mathématicien, et il en a le potentiel. Il souhaite découvrir un théorème, et être reconnu pour cela.


.†. DESCRIPTION MORPHOLOGIQUE ET MENTALE .†.


• DESCRIPTION PHYSIQUE : Janvier s'affirme sur ce mètre soixante quatorze, avec un poids stable, peut-être simplement portant cette carrure un peu plus mince, frêle. Il a une belle peau d'un teint très légèrement tanné, qui lui donne vie et éclat. Il a en général un aspect fragile, qui trahit son caractère qui l'est en partie, mais qui n'est pas totalement véridicte. Plus en détail, commençons par ses cheveux : ces derniers sont d'un naturel brun clair, vivant, légèrement doré. Ils sont plutôt courts, les plus basses mèches tombant à la base de ses oreilles. Si la très grande majorité du temps il les garde de leur couleur naturelle, il vient parfois à les teindre à l'aide d'un sort pour quelques occasions diverses. Ces cas là, c'est souvent d'un bleu gris spécial, mais très joli sur lui. Si on se porte à la suite sur son visage, c'est bel et bien ses yeux qui attirent immédiatement l'attention. Il a ces grand yeux, qui portent un aspect constamment humides, qui lui rende un éclat brillant étrange, spécial, mais aussi très joli. Son iris est d'un joli noisette marbré d'un brun foncé et vivant. Des yeux très émotifs, dans lesquels si on porte ne serait-ce qu'un peu attention, on pourrait lire chacune de ses émotions. En fait, ils deviennent ainsi le théâtre de nombreuses expressions. Les traits de son visage sont fins, délicats, sans pourtant être féminins. Ses lèvres sont d'un très joli saumon clair, et sa bouche, outre le piercing qui orne sa langue, abrite une très belle dentition.
• FACON DE S’HABILLER : Ici, rien de particulier. Des vêtements simple, ce qui lui tombe sous la main, des couleur bien souvent neutres. Mais simple ne rime pas non plus avec mal habillé. C'est un style épuré, mais ça reste très bien, très joli aussi. Il suit à moitié les modes, sans en être 'addict', il ne les ignore pas non plus, mais Janvier préfère bien plus se fier à ses propre humeurs que suivre celles des grands designer la grande majorité du temps.
• PARTICULARITE PHYSIQUE : Ces piercing et cet unique tatouage qui ornent son corps : Un clou en métal au travers de la langue, trois microdermals qui se suivent en une belle ligne sur son aine gauche ainsi que le signe de pi, tatouage moldu, à l'intérieur de sa lèvre inférieure.

• DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE : Le caractère de Janvier est légèrement complexe à expliquer. Il se traduit bien souvent en une suite de contradictions qui font de lui ce qu'il est au final. Janvier est premièrement quelqu'un de plutôt insécure, mais encore là, c'est à conditions. De lui-même, il sera très déterminé de ce qu'il pense, de ses opinions, de ses sentiments, mais si une personne extérieure viendrait lui faire valoir un point de vu différent, suivi d'argument, de raisons, il se mettra facilement à douter de ce qu'il croyait au départ.Donc s'il est facilement convaincu de ce qu'il pense, il est très facile de lui faire perdre ses points fixe, ses idées et ses convictions, pour qu'il se mette à douter et soit perdu dans tout cela… Ce qui résulte à parler de cette certaine fragilité qui construit son être. Janvier est comparable à ce magnifique château, dont la façade est si belle, décoré d'ornements, des marbres les plus belles, dont on a l'impression qu'il est éternel, qu'il ne s'effondrera jamais, qu'il a été construit si puissant que rien ne pourrait l'atteindre. Mais au premier coup de canon, alors que l'on voit les briques tomber tel des domino et déjà transformer ce magnifique château en des décombres, on se rend compte que ce n'était pas le cas, qu'un rien peut facilement, suite aux réactions en chaîne naturellement produite, briser l'entier au complet.

Pourrions nous toutefois généraliser et dire de Janvier qu'il est donc quelqu'un de fragile? Non. On peut certes associé à l'adolescent une par des définitions de ce mot. Fragile, qui, donc n'est pas suffisamment établi, assuré; qui peut aisément être ébranlé, renversé, détruit. C'est cela parlé plus haut, cette part du mot qui décrit Janvier le mieux. Pourrions nous ainsi dire que l'allemand ne se connaît pas entièrement, ne sait pas qui il est exactement. Oui. Il se retrouve perdu dans ce monde sorcier, duquel il appartient sans réellement y sentir de sentiment d'appartenance. Janvier à pour lui bien souvent l'impression de ne pas savoir qui il est, de ne plus savoir, en fait. Tout le temps, Il doute de lui. Parce qu'en fait, il y a très peu de choses sur lesquelles il est certain d'être convaincu…

Il y aurait aussi fragile dans le sens de qui manque de vigueur, d'intensité. Mais cette part ne s'applique pas non plus au garçon. Au contraire. Parce que avant de tomber dans cet état de doute qui le plonge rapidement plus profond encore de ce tourbillon, quand il crois en quelque chose, en une idée, quand il a une opinion, jusqu'au moment où vous le ferez 'tomber', il mettra toute l'intensité dans ses arguments, dans ses convictions, dans ses actions. Et de son caractère naturelle, Janvier est plutôt quelqu'un d'énergique, quelqu'un de passionné.
Côté social, il ne sera pas le genre à s'entourer de ce grand cercle d'amis. En fait, ce n'est pas le fait qu'il aurait de la difficulté à se faire des amis, ni qu'il est fermé à s'e faire. C'est plutôt qu'il préfère avoir quelques bon amis à être au centre d'un grand cercle social. Il préfère largement avoir cette petite bande restreinte, où il connaîtra mieux les membres… Il n'est pas non plus le genre à chercher cette popularité. Il ne souhaite pas en fait se retrouver dans les grands dramas de l'école, ni être le centre de l'attention.

Ah, chose à préciser aussi. Il a cette tendance à être plutôt jaloux, légèrement possessif, mais beaucoup moins, envers ceux qu'il aime. Mais s'il le pense, il sera beaucoup trop orgueilleux pour admettre ce détail qui pourtant peut facilement être notoire.
Ah oui, il est aussi plutôt [très] intelligent.
• AIME / AIME PAS / VILAINE MANIE : Il aime les mathématiques. C'est la première chose à dire. C'est une passion, quelque chose qui le fascine toujours autant. Il aime les sciences en général, il a une admiration pour son grand frère. Il aime le son du violoncelle, et aimerais bien apprendre à en jouer, mais il ne sait pas lire la musique. Il aime la pluie, les jours pluvieux, se retrouver trempé dehors, et continuer d'y rester, sentant son corps devenir de plus en plus froid sous cette eau constante. Il aime la neige, l'hiver.
Il n'aime pas, sinon, à peu près tout ce qui attrait réellement à la magie. Il n'aime ni les cours de potions, ni ceux de métamorphose, de sortilèges et d'enchantement, de défense contre les forces du mal et de vol sur balai. De ce fait, il n'aime pas réellement non plus le Quidditch. Présentement, il n'aime pas sa mère, mais ce fait reste temporaire. Il n'aime pas le chocolat, et déteste les cimetières.
Manie, disons celle mentionnée plus haut de jouer du clou en métal qui barre sa langue contre ses dents. Mauvaise habitude qui risque de massacrer tôt ou tard l'émail de ses dents… mais que voulez-vous?


.†. UN PEU SUR VOUS .†.


[justify]• VOTRE PRENOM OU SURNOM : XXXXX XXXXXXXXX
• AGE / DATE DE NAISSANCE : 12 juillet 19XX
• COMMENT AVEZ-VOUS DECOUVERT LE FORUM ? Via un top site quelconque.
• AUTRE CHOSE A DIRE ?
I'm happy to be here? [Ah, et vivement qu'on forme un calendrier au complet XD x__x]


Dernière édition par Janvier Wellens le Jeu 6 Mar - 19:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janvier Wellens
| Elève de 5° Année |
avatar

Masculin Nombre de messages : 6
<b>Maison</b> : <span style="color: Orange;">Poufsouffle</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Janjan de Maiday
Date d'inscription : 20/02/2008

Livre du Personnage
Humeur:
10/10  (10/10)
Animal: Aucun
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Janvier Wellens [100%]   Jeu 6 Mar - 8:13

.†. HISTOIRE .†.


Hambourg, Allemagne.
« Es ist ein Junge (c'est un garçon). » Et on remit l'enfant à la jeune mère, qui, entre deux sanglots, admira le joli minois du poupon, et dicta à l'infirmière comment épeler correctement son nom. Janvier était son deuxième fils. À cette date, Baptist venait tout récemment d'avoir deux ans. L'enfant avait déjà ces grand yeux noisette, qui déjà, dès son jeune âge, captaient toute l'attention. Toutefois, bébé, ses cheveux étaient d'un beau blond blé : il devinrent plus foncé à force qu'il vieillissait, au grand désarroi de sa mère qui aurai bien aimé garder son enfant de ce si joli blond.
Ils habitaient cette jolie petite maison dans le quartier sorcier d'Hambourg, tout près des différents quartiers moldus. Janvier grandit donc côtoyant ces deux monde. Parce qu'effectivement, même s'il était de sang pur, sa famille portait une telle fascination vers ces non sorciers que sa mère en était même allé à se trouver un emploi chez eux. Plus que ça, alors qu'il atteignit ses six ans, ses parents décidèrent de l'envoyer à l'école primaire moldu, niveau d'éducation qui manquait aux sorciers. C'est ainsi que depuis tout petit, il fit parti de ces deux mondes.
Entre temps, soit deux ans après sa naissance, vint au monde sa petite sœur, Anna : la famille fut donc finalement complète. Janvier eut une enfance plutôt tranquille, la petite famille était bien unie, les trois enfants allaient la journée à l'école primaire moldue et par quelques soir semaine, ils suivaient d'autres cours chez les sorciers pour découvrir en même temps ce monde qui leur était encore restreint : parce que pas de magie avant onze ans.

Le seul point qui fut peut-être plus difficile à gérer pour les trois enfants fut les remarques des autres sorciers. Par l'éducation de plusieurs, les moldus étaient des gens étranges, idiots, et un tas d'autres adjectifs. Bien des gens rejetaient les 'sang-de-bourbe', parce qu'ils étaient venu aux monde de l'union de deux moldus. Et ils ne comprenaient encore moins qu'un sorcier de sang pur souhaite aller se faire contaminer à leur contact, en allant à leurs écoles, en se faisant des leurs des amis et plus. Ainsi, pour cette raison, il fut peut-être rejeté de plusieurs autres enfants sorciers, et de plus en plus, sa vie se construit dans le monde moldu. C'est de moins en moins qu'il démontre d'intérêt pour ces cours sur le monde sorcier que ses parents lui faisaient suivre, et de plus en plus, il passe tout son temps chez ses amis de l'école primaire. Toutefois, encore à ce stade, ce n'était rien pour inquiéter ses parents, et ces derniers, en fan de cet univers sans magie, ne pouvait qu'être heureux que leur fils partage leur passion.

Vint ses neuf ans, qui rimaient aussi avec les onze de Baptist. Ce dernier reçu sa lettre d'admission pour l'école allemande de magie cette même année, et il quitta les écoles moldues pour obtenir sa première baguette magique et aller sur les bancs sorciers pour apprendre à jeter des sorts. L'aîné de la famille souleva bien rapidement l'envie de sa sœur, mais pas grand chose de plus qu'un simple intérêt presque désintéressé de la part de Janvier.
Deux ans plus tard, ce fut son tour. Il reçu la lettre, qui l'invitait à confirmer son inscription. Suivie de la liste scolaire de matériaux à acheter. Aux même dates, du côté des moldus, c'était aussi les inscription pour le niveau scolaire suivant. Il revint chez lui, les papiers des écoles moldues entre les mains, et la première chose qu'il fit fut de demander s'il pouvait y aller :
« C'est là que je veux aller, l'an prochain. Est-ce que je peux?
- Mais je t'ai déjà inscrit à l'école pour sorciers, Janvier,
répondit doucement sa mère. C'était prévu depuis longtemps. Tu es un sorcier, il faudrait bien que tu apprenne à te servir de la magie un jour, non?
- Mais j'en ai pas envie. J'ai mes amis, et tout. Je veux rester avec eux.
- Tu va t'en faire, des nouveaux amis, à ta nouvelle école. Et regarde, Baptist, à chaque fois qu'il revient pour les vacances, comment il a un tas de choses excitantes à nous raconter!
- Mais c'est pas ce que je veux!
»
La discussion continua un peu, son père s'en mêla, mais au bout du compte, Janvier gagna. On fit annuler son inscription à l'école pour sorcier, et la rentrée suivante, c'est devant les pupitre moldus qu'il fit ses classes : sans baguettes, sans robe noire, sans hibou pour apporter les courriers chaque matins, et sans ce tas de choses qui font des écoles pour sorciers ce qu'elles sont.

Les années doucement passèrent, et Janvier grandit avec son monde, semblant se détacher de plus en plus du monde sorciers. Sa petite sœur finit à son tour par rentrer à l'école des sorciers, et il resta le seul de sa famille à ne pas réellement savoir utiliser ses talents de sorcier. Pourtant, il s'en fichait un peu. Il ne semblait même plus n'avoir d'intérêt vers cet univers fantastique qui était le sien. Et de plus en plus, on aurait dit qu'il semblait s'allier à l'opinion moldue pour prétendre que ces histoires de sorciers et de sorcières n'étaient rien d'autre qu'un grand canular. Peut-être était-ce la vérité, après tout?

Janvier découvrit la vrai amitié chez les moldus. Il découvrit l'amour chez les modus, et c'est encore une fois chez eux qu'il découvrit l'une de ses grande passion : les mathématiques. Les chiffres, leurs théorème, tous ces liens, ces explications, leur existence. Le fait que de chiffres, tout pouvait s'expliquer. C'était incroyable. C'était incroyable d'avoir pensé à ça, et d'avoir pu le prouver. C'était incroyable de pouvoir manipuler les chiffres entre eux, pour en créer de nouveau. Ce fut d'abord une fascination qui lui fit ensuite aimer cet enseignement moldu. Et il était doué. Il monta les niveau scolaire en prenant comme classes les mathématiques les plus enrichis. Et alors que chez lui, dans sa famille de sorciers, on ne comprenait pas cet intérêt pour cette science selon eux inutile, Janvier fit agrandir leur surprise en leur annonçant qu'il voulait plus tard devenir mathématicien : qu'il voulait à son tour atteindre l'incroyable, et prouver un théorème. Ce fut très certainement la goutte qui fit déborder le vase : pour ses parents, plus qu'un intérêt envers les moldus, ils avaient maintenant l'impression que leur fils semblait vouloir rejeter/refuser son sang sorcier. Il n'avait pas même de baguette! Et il avait tout de même quinze ans maintenant. Son frère était à sa dernière année d'école de magie, sa petite sœur à sa troisième. Lui, il aurait dû en être à sa cinquième, mais il préférait faire des mathématiques… Toutefois, ils savaient très bien qu'ils n'arriveraient pas à le faire changer d'idée du jour au lendemain, à le convaincre, en plein milieu d'année de surcroît, de changer d'école pour intégrer celle pour sorciers.

Entre temps, durant les deux dernières années, soit celles de ses 14 et 15 ans, il découvrit, comme brièvement mentionné plus haut, ce qu'était l'amour. Quelques relations peu sérieuses, mais qui ne sont pas réellement à dénombrer, pour aboutir à deux relations notoires. Il avait quatorze ans et demi lorsque lui et Jana échangèrent leur premier baiser. Ensemble, leur couple dura tout près de cinq mois : au fil des dernières semaines, Janvier appris à se découvrit, et doucement il comprit qu'il préférait le sexe masculin à celui féminin. Mais en ces années, c'était encore chose difficile à accepter, et Janvier ne voulais pas les accepter. Il finit par quitter Jana, mais avec une raison qui fut différente de la réalité.

Il mit plusieurs mois avant d'accepter cette réalité chez lui, de l'accepter pour lui-même, sans encore être prêt pour la dévoiler devant le public moldu –et- sorciers. Sans en venir à s'en vanter, l'élément qui lui fit prendre conscience qu'il n'était pas le seul, que c'était autant normal et lui permit de l'accepter fut la rencontre de Tomas, duquel il finit rapidement par tomber amoureux. Ils restèrent plus de six moi simple amis avant qu'il ne se passe réellement quelque chose entre eux. Mais ce ne fut que mieux. Il apprirent à se connaître et les choses vinrent sans se précipiter. C'est avec lui que Janvier perdit sa virginité. Leur relation dura quatre mois : ce fut Tomas qui le quitta, prétextant qu'il n'avait plus de temps pour lui, qu'il devait se concentrer sur ses études s'il voulait réellement devenir médecin. Mais Janvier ne savait que trop bien que c'était parce qu'il avait rencontré quelqu'un d'autre…

Ce fut quelques temps après que ses parents lui annoncèrent leur imminent déménagement pour l'Angleterre. Et bien entendu, Janvier s'y opposa. Il n'avait pas envie de quitter tous ses amis, de quitter l'univers duquel il s'était habitué. Il n'avait pas envie de changer d'école, encore moins alors qu'il savait de plus en plus qu'il obtiendrait certainement une bourse pour ses études du niveau suivant.
« Tu vas venir avec nous. Il n'est pas question que tu reste ici, que lança sa mère en réponse à ses demandes de rester en Allemagne.
- Mais j'ai 16 ans! Je suis majeur, j'ai le droit de faire ce que je veux!
- Oui, chez les sorciers, tu es majeur. Mais pas chez les moldus, l'âge de la majorité est chez eux à 18 ans. Et de ce qu'on peut constater depuis les dernières année, tu es bien plus moldu que sorcier!
»
Et Janvier se tut, sachant très bien que sa mère avait raison, et que cette fois, il ne pourrait pas gagner. Il dû donc se résoudre à faire ses valises et à préparer leur déménagement pour l'Angleterre, lequel ce fit à peine quelques semaine plus tard.

Manchester, Angleterre
C'est ainsi qu'ils emménagèrent à Manchester, en Angleterre. La maison qu'ils acquérir était bien plus jolie que la précédente, quoi que un peu plus petite. Mais il y avait toujours encore bien assez de place pour que les cinq y vivrent aisément. Et plus de toute façon, Baptist ne tarderait pas à aller vivre en appartement. Il venait, avoir ses 18 ans.
C'était encore les vacances, pour trois semaines. Et Janvier se dépêcha, sitôt arriver, de repérer les bonnes écoles où il pourrait s'inscrire. Finalement, découvrant des école prestigieuses aux niveau des sciences et notamment des mathématiques, il se dit que ce déménagement était peut-être une bonne choses. Qu'il pourrait améliorer ses maths… Et c'est finalement de ce grand sourire qu'il présenta les documents à sa mère, lui offrant même le choix entre quatre ou cinq écoles. Sauf que tout ne fut pas comme il eut espérer. Elle lui annonça que cette fois, il n'irai à aucune de ces écoles moldues, et à aucune autre. Qu'elle l'avait déjà inscrite à Poudlard et qu'à la rentrée, il prendrait le train pour s'y rendre. Il était temps qu'il devienne réellement le sorcier qu'il était.

Cette décision souleva un vent de colère chez Janvier. Et à tout pris, il voulu faire regretter à sa mère d'avoir pris cette décision à sa place. Il ne lui adressa pas la parole pendant plusieurs jours, et pour la fâcher encore plus, alla jusqu'à se faire percer la langue et se faire poser trois microdermals sur l'aine gauche. Il savait très bien que sa mère détestait ceux que Baptist s'était fait faire, alors il fit de même, pas par envie de les avoir, mais simplement pour la faire fâcher. Ces trois semaines furent un peu comme une guerre silencieuse entre eux deux. Mais au bout du compte, Janvier rentra tout de même à Poudlard la journée de la rentrée.
Il s'inscrivit toutefois à des cours de mathématiques par correspondance, il n'était pas question qu'il abandonne sa passion, ses rêves d'avenir simplement parce que ses parents désiraient de lui qu'il sache jouer au magicien et lancer des sorts avec une baguette de bois…

Poudlard, Angleterre
C'est donc ainsi qu'il entra à Poudlard. Commençant en cinquième année, au lieu de sixième, pour combler ses lacunes évidentes face à ce monde qui ne l'intéressait pas plus que cela . . .


Dernière édition par Janvier Wellens le Ven 7 Mar - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Janvier Wellens [100%]   Jeu 6 Mar - 20:20

Euhh ...
Et bien j'hésite entre deux maisons...

Poufsouffle ou Gryffondor...
Je vais te mettre a Poufsouffle mister green
Bienvenue et amuse toi bien ^^
Ta fiche est parfaite a mes yeux, donc tu es validé !

(pourquoi c'est encore moi qui s'y colle T_T... )

Poufsouffle, Cinquième année
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Janvier Wellens [100%]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Janvier Wellens [100%]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les disparus du 12 janvier
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Reflexions de Castro sur la catastrophe du 12 janvier, émouvant hommage à Haiti
» Commemoration du 1er janvier aux Gonaives
» Haïti - Social : Rapatriement des haïtiens de Santiago à partir du 6 janvier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mutinlutin Malinpesti :: ✖ ADMINISTRATION GENERALE DU FORUM ✖ :: ► Dossiers de Présentations :: Poufsouffles-
Sauter vers: