AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ "travaux urbains" soundtrack ].

Aller en bas 
AuteurMessage
Brune D'Horizon
| Elève de 7° Année |
Batteuse

avatar

Féminin Nombre de messages : 92
Humeur : *ricane*
<b>Maison</b> : <span style="color: rgb(204, 51, 0);">Gryffondor</span>
<b>Quidditch</b> : Batteuse
Date d'inscription : 02/02/2008

Livre du Personnage
Humeur:
201/402  (201/402)
Animal: Aucun
Bloc Notes:

MessageSujet: [ "travaux urbains" soundtrack ].   Mar 26 Fév - 3:11

Chiottes des filles, chiottes des mecs ... Vous croyez vraiment qu'elle fait attention à ce genre de détail ? Sérieusement non, surtout si c'est pour pouvoir fumer son joint tranquillement, c'est toujours mieux chez nos amis les hommes. Ils sont moins du genre à s'éterniser là que les filles vous savez, le temps de papoter avec ses copines, de boire, de se recoiffer, et de rigoler, de boire, de se re-recoiffer, et zut j'ai encore envie de pisser bon j'y retourne, et comme quoi ça décoiffe d'aller aux toilettes [ ca doit etre la sensation époustoufflante que ça procure de s'asseoir sur le trône ], donc il faut remettre tout ça en place et quand c'est fait, alors ça te plait ? Bof, ça part de travers. Oh nan, c'est pas vrai, t'en es sûre ? Bah, oui si je te le dis. Bon alors attends je me recoiffe ...
Enfin bref. Tout le monde sait ça.
Joke bien sûr.
Tout ça pour dire du bordel en fait, parce que c'est juste que Brune s'en tape. Elle est assise sur le bord d'un lavabo parce que c'est très pratique pour mettre son cul dedans et être bien installé, et puis elle a son espèce d'énorme casque trafiqué sur la tête, qui maintient ses cheveux hirsute ailleurs que dans sa tronche, et il est branché sur un vieux balladeur cassettes qu'elle a un peu trafiqué lui aussi, avec sa baguette magique [ huh ] pour éviter que le système de Poudlard qui anéantit tout ça, ne l'anéantisse. Pirate bien avant l'entrée d'internet dans nos maisons à nous, Monsieur et Madame tout-le-monde. Et donc elle est là, elle rêvasse avec de la vieille musique électro de l'époque qui lui arrache orgasmiquement les tympans, et elle se le fume son joint, avec langueur, dansant légèrement de la tête au rythme parteau-piqueurien de sa musique.
Enfin vous comprenez pourquoi elle ne l'entend pas quand le p'tit mec aux oreilles de chat [ c'est dire si elle le connaît bien de vue, il est dans la même maison qu'elle. ] rentre dans les chiottes [ pourquoi faire ? qui sait ...? ], mais elle le voit juste et avec un air malicieux teinté d'une ex mauvaise humeur, elle lui fait un petit signe de la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2nd-degre.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ "travaux urbains" soundtrack ].   Mar 26 Fév - 3:34

Pourquoi ? Qu'on lui explique pourquoi il devait toujours être avec celui dont les sortilèges n'arrivait a rien d'autre qu'une grande catastrophe ? C'était probablement inévitable. Dès qu'il entrait dans la classe d'enchantement & Sortilèges, le professeur lui lançait tout sourire "- Aujourd'hui tu t'occupes de Christophe, d'accord ?" avait-il vraiment le choix ? Non. Premièrement parce qu'il était incapable de dire "non" et deuxièmement, on ne critiquait jamais la décision d'un professeur. C'était donc dans un soupire qu'il acquiesçait, espérant que Christophe ne recommence pas les mêmes catastrophe. En temps normale, les dégâts n'était pas trop mal. Seulement, s'ils avaient prévu ce qui allait se produire cette journée là, Lilian serait probablement rester coucher.
Il redoutait ce moment, a chaque fois. Seulement il ne le démontrait pas, pourquoi ? C'était quand même lui le meilleur de sa classe, lui qui connaissait les sortilèges par cœur sans aucun problème. Le fait d'être avec un autre élève pour ce cours n'aurait pas du lui foutre la trouille. Mais quand on ne sentait pas la journée, ce n'était pas pour rien. Il l'avait prévenu de ne pas trop agiter sa baguette. Il lui avait dit de bien prononcé la formule. Lilian lui avait bien indiquer quoi faire... Mais quand le sortilège le frappe, il comprit aussitôt que quelque chose n'allait pas. Que cela n'avait pas été le bon sortilège.

Un mal de crâne s'était pointé le bout du nez. Suivit par un étourdissement et deux endroits bien précis sur sa tête qui lui faisait un mal de chien. Avait-il hurlé ? Certains semblaient dire que oui, alors que les autres s'entendaient pour dire qu'il avait même perdu un peu la notion du temps, tombant dans l'inconscience une fraction de seconde. Sans savoir pourquoi, quand il reprit les esprits, il eut une seule envie. Filer vers les toilettes pour voir les dégâts. C'est donc sans demander son reste que Lilian quitta la salle de classe, après tout il ne restait que quelques minutes au cours et quelqu'un s'occuperait de prendre son sac.
Poussant la porte des toilettes, il ne fit pas attention a la jeune fille. Ayant trop peur que son nez sois maintenant sur son front ou encore que ses yeux sois maintenant sous le menton... Heureusement les dégâts ne semblait pas si visible. Cependant, quelque chose l'agaça. Le bruit... Il l'entendait légèrement plus fort. Comme s'il avait ...

«- Mes oreilles... »

Ouvrant de grand yeux, Lilian remarqua et compris également d'où venait cette douleur crâniennes. Les fausses oreilles de chat qu'il portait à tout les jours (et même la nuit) venait de faire qu'un avec le reste de son corps. Aussi surprenant que cela pouvait être. D'ailleurs, il ne remarqua la présence de Brune que quand son oreille droit pivota vers celle-ci, écoutant la musique qui s'échappait du casque, comme s'il l'avait eut sur la tête... Trop étrange.

«- Je ne t'avais pas vu ... » Un petit froncement de nez, il grimaça en voyant le joint entre les doigts de la jeune fille. «- Pourquoi tu fumes ça dans les toilettes des mecs ? ... D'ailleurs, qu'est-ce que tu fais ici ?»

Demanda t-il en réalisant finalement qu'une fille était dans la toilette des garçons.
Revenir en haut Aller en bas
Brune D'Horizon
| Elève de 7° Année |
Batteuse

avatar

Féminin Nombre de messages : 92
Humeur : *ricane*
<b>Maison</b> : <span style="color: rgb(204, 51, 0);">Gryffondor</span>
<b>Quidditch</b> : Batteuse
Date d'inscription : 02/02/2008

Livre du Personnage
Humeur:
201/402  (201/402)
Animal: Aucun
Bloc Notes:

MessageSujet: Re: [ "travaux urbains" soundtrack ].   Mar 26 Fév - 4:24

Et là elle le regarde, machinalement, comme ça. Avec son petit sourire en coin. Ni gentil, ni méchant. Juste amusé. Tout l’amuse quand elle fume, c’est ça qui est amusant. N’est ce pas ? Enfin voilà, ça l'amuse peut être juste parce qu'il est là. Son air un peu j'sais pas. Un peu paumé. Enfin je sais pas, j'en sais rien. En tout cas ça l'amuse, surtout intérieurement. Et elle le regarde. L'air un peu bête sur le coup, peut être, mais c'est le genre de cas où on s'en fiche. Personnellement, je veux dire. Et puis plus elle le regarde, elle croit bien que ça fait une éternité, et elle est en train de se rendre compte qu'il est tourné vers elle, et que ses lèvres bougent.
Bordel.
Il est en train de lui parler.
Et alors elle retire son casque, les sourcils froncés, sa clope aux lèvres. Elle se le fiche autour de la nuque. C'est un peu précipité, un peu trop brusque. Un peu empoté, un peu maladroit. Un peu con. C'est quand le cerveau a commencé à ralentir déjà un petit peu. Et avec un espèce de rictus elle balance un espèce de "Quoi ?!" rauque, un peu surpris. Un peu surpris dans sa dense conversation intérieure. Un peu surpris dans sa danse.
Et puis après coup elle se dit qu'elle croit, elle croit qu'elle a peut être compris ce qu'il a dit. Ou ce qu'il dit. Ah bah oui.

"Ah oui, elle fait, un peu désemparée. Ben je sais pas en fait, ça dépend."
Et puis elle a toujours cet espèce de sourire.
Et puis d'un coup elle a un espèce de tic dans l'épaule.
Ca lui secoue vite fait l'échine, et ça enchaîne dans les côtes.
Les paupières un peu lourdes, tout ça.

"Là, pourquoi pas ? Mais si tu veux je peux toujours m'en aller."
Bah oui, ça l'empêchera pas de revenir quand il sera parti.
Parce que contrairement à elle, il compte peut être pas élir domicile dans les environs. Enfin, provisoirement, je veux dire.

Elle tire une longue latte et puis elle reprend la clope entre ses doigts.
C'est moins encombrant pour parler.

"Et toi d'ailleurs, elle le reprend, qu'est ce que tu fais ici ?"

Ca pourrait être dit genre avec dureté mais là on sent bien qu'elle veut juste s'amuser, genre le faire tourner en bourique autant qu'elle pourra, histoire au moins de pas avoir perdu son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2nd-degre.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ "travaux urbains" soundtrack ].   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ "travaux urbains" soundtrack ].
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brezilyen fòme yon "Brigad Desalin" pou ede peyizan ayisyen plante.
» Le" j'accuse "de Fidel par Vernet Larose
» "little kiki", you represent the future of haiti !!!!!
» Une "mi-temps" ?
» " PRESSE TELEGUIDE" BRAVO!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mutinlutin Malinpesti :: ✖ ADMINISTRATION GENERALE DU FORUM ✖ :: ► Archives des RP-
Sauter vers: