AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Danael Bloom [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danael Bloom
| Elève de 6° Année |
Attrapeuse
| Elève de 6° Année |Attrapeuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 24
Localisation : Surement quelque part...T'en penses quoi toi? ( ")
Poste : Aucun.
Humeur : Très bonne =p
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Quidditch</b> : Attrapeuse
Date d'inscription : 21/01/2008

Livre du Personnage
Humeur:
8/10  (8/10)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Danael Bloom [Terminé]   Mar 22 Jan - 0:21

.. IDENTITE ..


• NOM :Bloom
• PRENOM(S) : Danael Erin
• SURNOM :Dana,Nael,Nana...Surtout pas Nanette,elle a horreur de ça é_è
• DATE DE NAISSANCE :14 Fevrier 1955,une date qu'elle exècre pour une seule et bonne raison,très simple a deviner.La fête,si il y en a une,est toujours teintée de tristesse...
• AGE :16 ans,si l'on en croit l'année de naissance.
• SIGNE ASTROLOGIQUE :Verseau.
• PURETE :Sang Pur,mais qui peut,au fond,se vanter réellement d'avoir le sang exempt de toute souillure?

• NATIONALITE : Malgré un nom de famille anglais,Danael a la nationalité française,de par sa mère et son enfance vécue de l'autre côté de la Manche.Ce qui explique les difficultés parfois audibles dans le langage de la jeune fille...

• LIEU DE NAISSANCE :Caen,France
• LIEU DE VIE : Paris,France.

• FAMILLE :


Sujet Tabou chez Miss Bloom...La famille est une des choses dont elle ne parle jamais.Elle a un père,evidemment,et une mère,comme tout le monde.Mais,bon,leurs rapports sont assez conflictuels...Mais je réserve ça pour l'histoire,c'est trop important pour être relaté ici (:


.†. PETITS DETAILS IMPORTANTS OU PAS .†.


• MAISON :Serdaigle
• ANNEE :6eme
• POSTE :
• MATIERE(S) PREFEREE(S) :Metamorphose,Sortilèges
• MATIERE(S) DETESTEE(S) :
Malgré toute la passion qu'elle a pour les cours,et tous,elle hait profondément la Divination,l'idée qu'on puisse d'une manière ou d'une autre influencer son futur lui paraissant détestable.Elle considère d'ailleurs tous les voyants et professeur de Divination comme des mystificateurs sans aucun talent.

• NOMBRE DE PIERCINGS : Deux trous a chaque oreille,ainsi qu'un piercing au cartilage de l'oreille droite.
• UNE MAUVAISE HABITUDE :
Peut-être jeter le sortilège "Bloclang" à chaque fois que quelqu'un la taquine un peu trop...'Nael a le sang chaud.

• PATRONUS

Quand Danael finit par maîtriser le sortilège,elle vit à sa grande surprise que son Patronus n'était ni plus ni moins qu'un majestueux Phénix,plus vrai que nature.Malgré toutes les histoires qu'on prête a des Patronus, pouvant rester plus longtemps que nécessaire,le Phénix part lorsque la jeune fille n'a plus besoin de lui,c'est tout.Elle s'amuse parfois à le faire apparaitre,pour avoir un peu de compagnie,même si c'est juste un morceau d'elle-même et que cela ne lui procure aucun réconfort.

• BAGUETTE MAGIQUE

La jeune fille possède une baguette en bois d'ébène,30 cm,noire comme la nuit,une baguette qu'elle astique très souvent,vu qu'elle en est très fière.A l'intérieur,un cheveu de Vélane.Paradoxe ironique avec son apparence,ou tout simplement un hasard complet?Cette baguette a des prédispositions pour la métamorphose et les sortilèges,mais elle reste excellente dans tous les domaines.


.†. DESCRIPTION MORPHOLOGIQUE ET MENTALE .†.


• DESCRIPTION PHYSIQUE :

Si il est bien une chose que l'on peut décrire chez un humain,c'est son apparence.On peut toujours faire des comparaisons,mais dans le cas de Danael,le mot qui conviendrait le mieux serait:félin.Souple comme une liane,mince,résultat des nombreuses escapades que la jeune fille à l'habitude de faire...Promenades nocturnes,préparations d'un mauvais coup,appelez ça comme vous voulez,mais le fait est la.Ses chevilles sont fines,sans donner l'impression d'un os recouvert d'un emballage,ses cuisses sont musclées,tout en restant dans cet esprit élancé,comme un chat.Sa taille est fine,mettant en valeur son corps entier lorsqu'elle porte des hauts dénudant son ventre,parfaitement plat et lisse.Ses clavicules ne sont pas omniprésentes,les os ne saillant pas de ce coté-ci.Ses épaules sont droite,rattachées à des bras fins,se terminant par des mains délicates,soignées,avec des ongles longs.Ses mains lui permettent de saisir des petits objets avec précision,que ce soit entre ses ongles ou dans sa paume,marquée très nettement par les lignes appelées "destinées" dans l'art divinatoire.Si son corps est sculpté comme une statue délicatement ouvragée,il n'en est pas moins robuste,et particulièrement agile.Emélia a longtemps observé les chats,et c'est en partie grâce a cela qu'elle peut se déplacer en silence,avec une démarche gracieuse,des pas feutrés,s'accompagnant d'un délicat balancement des hanches.
Maintenant,passons à son visage.Un visage qui pourrait être banal sans une perfection un peu trop marquée et spéciale...Elle possède un teint pâle,une chair désirable,lisse,qui donne envie de mordre à l'intérieur,voir le sang perler sur sa peau fantomatique,tels des rubis sur de la nacre.Son nez est fin et droit,un nez qu'elle plisse lorsqu'elle est contrariée,accompagné d'un froncement de sourcils.Sourcils parfaitement dessinés,bruns foncés.Son visage est un ovale parfait,son menton parfaitement proportionné par rapport a la forme de sa tête,rendant tout ses mouvements empreints d'un charme animal,qu'elle balance la tête au rythme d'une chanson ou qu'elle lève le visage au loin pour contempler l'horizon.
Un cou gracile,qu'elle orne d'un ras-du-cou,le mettant en valeur sans l'étouffer d'artificialité.Et maintenant,passons aux cheveux...Une chevelure d'un brun profond,Mélange d'ébène et de touches auburn et poursuit sa chute jusqu'aux fesses.Épais et lisses,ils rendent la jeune fille très reconnaissable lorsqu'elle est de dos,et elle déplore souvent le fait qu'ils sont une entrave a sa discrétion.Des cheveux de fille sauvage,sans aucun doute,et personne,même elle,ne peut le nier.Elle en prend soin,les brossant soigneusement chaque matin.La plupart du temps,ils restent libre,sans attaches,mais des fois,elle fait l'effort de se les attacher en chignon,avec des piques à cheveux.Ils sont assez faciles à coiffer et ne demandent pratiquement aucun entretien sinon le shampooing habituel,et Emélia n'a heureusement pas à se soucier de ses cheveux,avec tout ce qu'elle a déjà à faire.En dernier,nous verrons son regard,peut-être l'atout le plus impressionnant dans sa parure naturelle.Ses yeux,qu'elle maquille tous les matins à l'eye-liner,au khôl et au mascara rendent plus envoutant encore ses iris dévastateurs.D'une couleur d'ambre teintée de miel,d'acajou et d'éclats mordorés procurent à son regard un charme étrange,félin encore une fois,mais d'une autre manière...Son regard,qu'il soit profond,rieur,noyés de larmes produit une sensation étrange sur celui qui est en face,même si ils n'ont pas de pouvoirs particuliers,sinon leur spectaculaire beauté.

Son style vestimentaire est plutôt simple,Emélia n'étant pas une fille à faire des chichis sur la manière de s'habiller,même si il est impossible de trouver un pull du genre siècle dernier dans sa garde-robe.Même si elle ne fait pas tout un plat sur la façon de s'habiller,la jeune fille fait attention à ce qu'elle porte.Elle est assez à la mode,selon les Moldus.Elle sait d'ailleurs se fondre parmi eux avec un naturel qui force le respect.Et ce n'est pas seulement grâce à sa façon de s'habiller,les cours d'Etude des Moldus sert aussi à quelque chose...


• DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE :

Personne ne peut décrire un caractère humain,tant la psychologie est profonde,si profonde que mêmes les mots semblent creux quand ils essayent en vain de dépeindre une personnalité si unique,comme celle de notre jeune Française.
On peut seulement dire quelques petites choses sur elle,mais un caractère se découvre,s'apprend,s'apprivoise au fil du temps,et encore,la plupart du temps,il nous échappe...

Son histoire l'a profondément endurcie,et elle ne montre que très rarement sa véritable essence,un fond de bonté,peu visible,mais bien présent.A cause de l'influence exercée par ses proches Emélia est devenue manipulatrice,car oui,la jeune demoiselle sait jouer de ses charmes pour obtenir quelque chose qu'elle désire,et d'une manière remarquable,même si évidente:Un battement de cils,un regard profond,un mouvement des cheveux...Le tout ajusté en fonction de la victime.Il est cependant inhabituel que Miss Bloom utilise de ce bas stratagème pour parvenir à ses fins,et lorsqu'elle le fait,elle ne peut s'empêcher de ressentir une certaine culpabilité.
Ajoutons,sans essayer de noircir le tableau (XD),que la belle a des tendances légèrement auto-destructrices,ce qui nous renvoie à cette notion de folie douce,déjà mentionnée chez elle.Les comportements un peu déments sur les bords se déclenchant lorsqu'elle subit une de ces fameuses crises.Il n'est pas rare de trouver une longue entaille sur le bras de la jeune fille,qui disparait peu après sans laisser aucune,mais bon.Outre cette légère folie,elle est terriblement jalouse et perfectionniste,obsédée par l'idée perpétuelle de faire "mieux",de paraitre "meilleure",pour en revenir a des défauts plus humains.Et pour cela,elle donne énormément de son temps,de son énergie,dans les domaines qu'elle affectionne (ou pas,d'ailleurs...)

Malgré ces défauts,Emélia peut-être une compagnie très agréable,souriante,amicale.Et cela la plupart du temps,ce n'est pas une folle suicidaire qui manipule le monde pour seul loisir hein!Elle est appréciée par bon nombre de personnes bien qu'il y en ait toujours qui ne l'aiment pas du tout.Jalousie?Crainte?
Emélia sait tenir une conversation,qu'elle soit sérieuse ou pas,s'adaptant aux lieux et aux personne très facilement,sans aucun effort.
Ensuite,Emélia a coté de sa personnalité qu'elle cherche a tout prix a dissimuler,bien que ce soit tout sauf simple.Il s'agit d'une soif d'amour incommensurable,un gouffre sans fin...

Je ne puis écrire plus sur le caractère de la jeune fille sans m'induire en erreur,car,comme je l'ai déjà mentionné,la psychologie d'une personne est bien trop complexe pour qu'on puisse prétendre décortiquer une personnalité seulement avec des mots.A vous de découvrir le reste (=



• AIME / AIME PAS / VILAINE MANIE :

Il existe nombre de choses que Danael aime ou pas,sans véritablement connaitre dans certains cas.On pourrait cite les aubergines,car la jeune fille déteste les aubergines,mais ce ne serait pas très intéressant,autant pour vous que pour moi,qui l'écrit.Au contraire,si je décrivais sa passion enflammée pour la Métamorphose,cela pourrait révéler pourquoi la jeune fille est si assidue en cours,toujours avide des paroles du professeur,levant la main à chaque question.Mais je ne peux malheureusement pas trier toutes les informations utiles et inutiles,et ce qu'elle aime ou pas,vous le découvrirez en "jouant" avec elle,pas avant.



.†. UN PEU SUR VOUS .†.


[justify]• VOTRE PRENOM OU SURNOM :
Lucie,mais Evy sinon (:
• AGE / DATE DE NAISSANCE :
14 ans,3 Novembre 1993
• COMMENT AVEZ-VOUS DECOUVERT LE FORUM ?
MYH =D
• AUTRE CHOSE A DIRE ?

J'aime trop comment le forum est organisé *_*


Dernière édition par Danael Bloom le Ven 29 Aoû - 22:42, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danael Bloom
| Elève de 6° Année |
Attrapeuse
| Elève de 6° Année |Attrapeuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 24
Localisation : Surement quelque part...T'en penses quoi toi? ( ")
Poste : Aucun.
Humeur : Très bonne =p
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Quidditch</b> : Attrapeuse
Date d'inscription : 21/01/2008

Livre du Personnage
Humeur:
8/10  (8/10)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Danael Bloom [Terminé]   Mar 22 Jan - 21:19

.†. HISTOIRE .†.

L'histoire de Danael remonte a des siècles, bien avant sa naissance, à des générations très antérieures. Des sorciers de sang pur, tous ,sans exceptions, des idées très arrêtées, pures et dures, sans ironie. D'un coté les Bloom, sorciers anglais, une longue lignée très ancienne, plutôt portée vers la magie noire, genre Serpentard quoi. Des gens méprisants envers les autres qu'ils considéraient et considèrent encore (Oui, Emélia a encore des parents du coté Bloom...) les personnes nées moldues, les sang-mêlé et les créatures magiques comme des moins que rien, de la sous-race, comme on peut aisément le deviner. Ils ont toujours entretenu leur descendance dans une optique noire, où les forces obscures étaient dominantes...Dont son père.

Par opposition, le coté maternel de sa famille est Français .Chaleur, réceptions fastueuses, ne nous donnons pas la peine de briser les vieux clichés sur la France, ce serait vraiment dommage de ne plus entretenir toute cette allure de contraste entre la famille de sa mère et celle de son père vous ne trouvez pas? Sans oublier de mentionner que tous ceux-là sont passés par Gryffondor, sans exception. Si les deux familles n'étaient pas certainement pas faites pour faire ami-ami, personne n'aurait pu supposer qu'un amour de jeunesse puisse même naître entre les deux héritiers principaux de ces deux foyers aux origines vieilles comme le monde et si opposées quant aux croyances et pratiques. Dans l'esprit des parents, l'idée même était inconcevable ,et aucun moyen de tergiverser si jamais une telle possibilité était envisagée. Malheureusement, il arrive parfois que les enfants s'opposent aux désirs des familles, unissant parfois leurs vies sur un coup de tête, en partie pour défier la famille, regarder avec fierté leur honneur dévasté, leur colère qui ne pouvait rien réparer.
Et c'est ainsi que Mélaine Courrières et Edwin Bloom se marièrent, unissant leurs vies pour donner le jour à la honte de leurs deux familles.
Rideau.

Ainsi naquit Danael Erin Bloom, qui crut être l'enfant de l'amour pendant ses 4 premières années. Oh oui, Papa était tellement amusant, et racontait tellement de choses, même si elle ne les comprenait pas toujours...Le mot "Serpentard" revenait toujours, ainsi que "magie noire". Il faisait des ronds de fumée avec sa baguette, pour amuser la petite fille.
Et Maman...Ses boucles brun sombre, parfumées a la pêche, sa peau douce et un peu mate...Maman qui inventait des histoires fantastiques, le soir ,des étincelles jaillissant de sa baguette, elle faisait surgir toutes sortes de créatures fantastiques, inventant des mythes pour sa fille adorée. Emélia était ,entre autre, fascinée par le Phénix qui volait dans la chambre, déployant ses ailes d'or, et se désagrégeant dans une pluie d’étincelles, qui sait? Toujours est-il que cette petite fille, un an après, commençait à lire des ouvrages magiques, se renseignant sur la métamorphose, les sortilèges ,et les sorciers en général. Elle savait donc a peu près ce qui se passait ,au niveau des lois complètement basiques, l’éducation des jeunes sorciers et tout le bataclan dont vous connaissez l'existence et qu'il est inutile de mentionner ici.

Les parents d’Eva-Milena s’aimaient, du moins semblaient-ils s’aimer, car ils étaient en désaccord sur énormément de choses, en particulier leurs opinions sur la magie, les moldus, les sang-mêlé et autres joyeusetés. Autant de sujet de discordes qui finissaient la plupart du temps en une violente dispute, le couple se battant en duel magique, la haine dans les yeux. Stupide, n’est ce pas ?Les couples s’aimant n’étaient ils pas censés faire preuve de grande tolérance l’un envers l’autre, accepter les opinions de sleur moitié ? Seulement, même si leur amour était sans doute sincère (même si personne ne peut en témoigner, et surtout pas Danael),leurs familles respectives avaient exercé une influence énorme sur eux, et on pouvait considérer, après tout, que leur mariage avait été le seul instant où ils avaient désobéi au mode de fonctionnement ancestral. Un acte de bravoure, avec pour résultat la jeune fille qui en payait le prix. Même si elle se taisait, elle assistait sans broncher, cachée, aux disputes très expansives de ses parents, ses parents qui l’aimaient et s’aimaient tant… Elle se faisait discrète, s’enfonçant peu à peu dans un lourd chagrin. Comme l’on pouvait s’y attendre, Mélaine et Edwin finirent par se séparer, non sans avoir clôturé ces 7 années de mariage par un duel plus long et plus violent que les autres, un duel qui marqua à jamais leur bras gauche d’une marque sombre, hideuse. Qui exprimait toute la haine entre Gryffondor et Serpentard, encore une fois, et la puissance dérisoire d’un amour (feint ?) par rapport aux rivalités ancestrales. Une des choses qui poussa Danael a être différente de sa famille, et non pas de se démarquer par rapport à l’une ou à l’autre. Après le départ de son père, qui revint vivre en Angleterre, Emélia continua à rester avec sa mère, dans le somptueux appartement Parisien, du coté du XVI arrondissement. S’étant faite discrète au point de vue magique, la jeune fille n’avait pas montré ses pouvoirs à sa mère, qui de toute manière, s’en fichait un peu. Mais celle-ci,dans toute son indifférence, avait quand même remarqué l’absence d’activité magique chez sa fille unique, et envisageait de la mettre dans une école moldue, pour qu’elle puisse faire sa vie sans être traitée comme une moins-que-rien chez les sorciers, comme une simple servante .Mais la vraie raison était que Mélaine, fière de sa lignée, de son sang-pur et des pouvoirs de sa famille, commençait a haïr sa seule fille, parce-qu’elle croyait qu’elle avait mis au monde une Cracmolle.

Un jour, Mme Courrières parla à sa fille de son projet d’école moldue, et à sa grande surprise, Danael, qui avait toujours été si calme, si discrète, se mit très en colère…Le feu couvait sous la cendre depuis toujours, seulement sa mère avait été trop obsédée par elle-même pour le remarquer, et elle en subit les conséquences .Incapable de se contrôler, Emélia avait déclenché une sorte de phénomène magique, faisant jaillir des flammes immenses dans sa maison, une colère qui laissa une deuxième marque a sa mère, le prix a payer pour son égoïsme et sa prétention. Une long éclair, sur le coté du visage, noirci, abominable. La folie de sa fille était là, et c’était entièrement de sa faute, bien qu’elle pensât le contraire. N’ayant rien perdu de sa fierté, Mélainecacha la provenance de cette blessure à ses connaissances ,prétextant seulement qu’elle aurait du se montrer prudente. Mentir par omission était devenu sa spécialité… Depuis ce jour, Emélia ne parla plus à sa mère, du moins véritablement, et lorsqu’elles échangèrent quelques mots, c’était toujours avec une pointe d’ironie ou d’amertume. La seule vraie conversation qu’elles eurent ne fut pas plus heureuse, et si il n’y eut cette fois aucune séquelle sur le corps de la mère d’Emélia, ce fut juste…

« Tu iras a Beauxbâtons, inutile de discuter »
dit-elle.

Emélia venait de recevoir sa lettre de convocation à Poudlard, vu que son père était de nationalité anglaise.
« Tu crois que tu m’en empêcheras ? »

Se souvenant sans doute de la cicatrice au coté droit, sa mère ne répliqua rien et quitta la pièce, non sans faire exploser un vase qui s’était trouvé sur son chemin.

Ayant gagné facilement la bataille, elle alla donc à Poudlard, solitaire dans son wagon. Elle s’était fait des amis sorciers, en France, mais aucun n’allait à Poudlard, tous se dirigeant vers Beauxbâtons pour leurs études. Elle ne connaissait personne, et même si elle parlait correctement l’anglais, son langage était malgré tout hésitant, totalement imprégné de français. Seule dans son compartiment, ne parlant à personne dans la barque et dans les couloirs. Malgré son jeune âge, ses cheveux étaient aussi longs qu’aujourd’hui, son apparence féline, bien que magnifique, forçait le respect, et elle se détachait du troupeau de première années effarouchés et surexcités. Lorsqu’un professeur prononça son nom, elle s’avança calmement vers le choixpeau magique, de sa démarche si reconnaissable. Le professeur qui l’avait appelé posa le vieux chapeau sur sa tête, un très léger sourire aux lèvres, comme si il avait hâte de voir où serait envoyée cette petite minette.
Instantanément, le Choixpeau commença à remuer, et elle s’était figée, attendant, pendant qu’il sondait son esprit, sa personnalité.

« Il est rare de trouver un esprit d’une telle complexité tel que le tien, mademoiselle…Tu pourrais correspondre à Serpentard par bien des cotés, ainsi qu’a Gryffondor…Ou même Serdaigle…La seule maison où il est exclu que tu ailles est Poufsouffle…C’est difficile, vraiment…Gryffondor ?Serpentard ?Oh, oh…Mais que voilà quelque chose de curieux…En es-tu sûre ? Bien, puisque tu le désires tant…SERDAIGLE ! »

Elle crut apercevoir un air de stupéfaction sur le visage du jeune professeur, et elle alla rejoindre la table des Serdaigle qui s’étaient levés en applaudissant à tout rompre pour l’accueillir. Elle eut un large sourire devant cet accueil et se sentit plus que jamais confiante en ses propres choix.
Ses 5 années d’études à Poudlard ne l’ont guère changée, peut-être renforcé sa discrétion, car Emélia a pris l’habitude de faire des promenades nocturnes, et ont renforcé ses talents en métamorphose. Depuis sa troisième année, elle travaille pour devenir un Animagus, mais elle n’y arrivera sans doute jamais, malgré tous les efforts qu’elle peut fournir dans ce but.


Dernière édition par Emélia Carrow le Ven 29 Aoû - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallaury Sansouci
Préfète de Poufsouffle
| 5ème année |
Batteuse
Préfète de Poufsouffle| 5ème année |Batteuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 475
Localisation : Paris, Marais (floc, floc)
Poste : Préfète diabolique & Batteuse dans l'équipe de Quidditch de Poufsouffle (on déchire touuut !)
Humeur : Hahaha. Pouët.
<b>Maison</b> : <span style="color: Orange;">Poufsouffle</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Marshmallow
<b>Quidditch</b> : Batteuse
Date d'inscription : 16/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
10/10  (10/10)
Animal: Rat/Souris
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Danael Bloom [Terminé]   Mer 23 Jan - 1:26

Bienfenuue sur Mutiin ! ^_^

Bon, eh bien, rien à redire, fiche parfaite, en plus tu as un beau style d'écriture <D Sans hésitation, te voilà donc validée !

Serdaigle
5ème Année

_________________


◊ Tchagadoum : Mallaury parle anglais (avec un accent exécrable)
◊ Tchagadoum : Mallaury parle français
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danael Bloom
| Elève de 6° Année |
Attrapeuse
| Elève de 6° Année |Attrapeuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 24
Localisation : Surement quelque part...T'en penses quoi toi? ( ")
Poste : Aucun.
Humeur : Très bonne =p
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Quidditch</b> : Attrapeuse
Date d'inscription : 21/01/2008

Livre du Personnage
Humeur:
8/10  (8/10)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Danael Bloom [Terminé]   Mer 23 Jan - 10:09

  • Merci (=
    J'avais trop hâte de jouer XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Danael Bloom [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Danael Bloom [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mutinlutin Malinpesti :: ✖ ADMINISTRATION GENERALE DU FORUM ✖ :: ► Dossiers de Présentations :: Serdaigles-
Sauter vers: