AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grégoire Keenesley -100%-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Grégoire Keenesley -100%-   Sam 19 Jan - 9:02

☻☆ | Let's play to ; wich is Félix, wich is Greg'...GAME ! | ☆☻



+ Nom : Keenesley
+ Prénom : Grégoire
+ Surnom : Greg', principalement ^^

+ Âge : Seize (16) ans
+ Date de naissance : 12 avril, seulement quelques minutes après son frère
+ Signe Astrologique : Bélier
+ Groupe Sanguin : A positif
+ Sexe : Masculin, voyons ! 0_0
+ Ascendance : Sang-pur !

+ Lieu de Naissance / d'Habitation : Merton, petit village reculé des moldus. Greg’ vit là avec sa grande famille.
+ Langue(s) parlée(s) : Anglais, mais connait plusieurs ‘termes’ français.

+ Maison : Poufsouffle (Les blaireaux *o*)
+ Année Scolaire : Zizième (Sixième) Année ^_^
+ Poste : …Élève, tout simplement o_o

+ Objet Fétiche : Une poupée…mais je plaisanteuuuh XD
+ Matière Préférée : Il adore les cours plus ‘pratiques’ tel que la Métamorphose, les Sortilèges et la DFCM, mais contrairement à son frère, ne déteste pas l’histoire de la magie pour lequel il a un intérêt particulier, bien que le cours soit ennuyant.
+ Matière Détestée : Tous les cours où on s’endort sur le coin de la table… et bien sûr la magie noire o___o
+ Épouvantard : Félix qui chante du Rocky ? Okay… J’en sais rien moi… Je dirais un truc plutôt dégoûtant, genre une coquerelle ou un rat d’égout géant xD
+ Patronus : Il est different de celui de Félix par sa hauteur de pattes et sa queue moins touffue. On pourrait même confondre ce renard pâle avec un louveteau

+ Voix :
+ Parfum : Il sent un peu la poudre à bébé parce qu’il a quelques problèmes de peau et que sa mère veut qu’il utilise cela pour se ‘protéger’ u__u
+ Équipe préférée : Kenmare Kestrels. Juste pour s’opposer un peu aux Anglais =D
+ Nombre de piercings : Oh, non… Aucun
+ Tatouages : Il trouve ça un peu sale comme pratique, mais il apprécie d’en voir sur le corps des gens tant que ce n’est pas trop…comment dire : Partout ? XD
+ Couleur des chaussettes : Avec des lignes horizontales. Il adore les chaussettes avec des lignes horizontales, peu importe la couleur –même s’il n’aime pas trop le rose, le violet, et le rouge cerise >_< - …
+ Le prénom qu’il n’aurait jamais voulu porter : Félix. Parce que c’est son frère qui s’appelle ainsi, et même s’ils sont jumeaux, il ne pourrait pas lui voler leur seule différence…
+ Position dans laquelle il dort : N’importe comment, même s’il adore prendre son oreiller pour un humain et le câliner bêtement ._.
+ Lunettes ou verres de contact : Il a une vue presque parfaite, pourquoi s’embarrasser de ces trucs-là ? =P
+ Couleur préférée : Orange et Jaune ! *o*
+ Saison détestée : L’automne… La pluie c’est pasbô, et les nuages grisâtres aussi…n_n
+ Nombres de relations sérieuses : Il ne s’est, à vrai dire, jamais vraiment beaucoup approché des autres, ayant son frère à ses côtés…
+ Alcool : De temps en temps, pour le plaisir, toujours avec Félix comme ‘compagnon’ !

+ Plus tard, il sera : Il n’en a aucune idée, à vrai dire, mais il désire toujours rester près de sa famille si chère à son cœur.


Félix a écrit:
+ Baguette Magique : Ce matin là il s’était levé très tôt avec sa maman et son frère jumeau. C’était la dernière journée de vacance pour les deux garçons et sans avoir l’envie, ni même la joie de se rendre sur le chemin de traverse, ils n’avaient eut d’autres choix que d’obéir. La journée semblait resplendissante, le soleil brillait comme la première journée de Juin, alors qu’une douce et fraiche chaleur leur caressait la joue. La température ne donnait pas envie d’aller faire les courses, le vent qui soufflait des airs de moment paisible en caressant les feuilles donnant plutôt envie d’aller dans la cours et faire une mini parti de Quidditch familial. Malheureusement la triste réalité les frappa de plein fouet. Ce n’était pas le moment de jouer, mais de se préparer à partir pour les effets scolaires.

Une poignée de poudre de cheminette et les voilà tous partie vers l’aventure. Ce n’est qu’une demi-heure plus tard que le jeune homme se retrouva devant l’énorme boutique d’Ollivender, le vendeur de baguette magique par excellence. Le bâtiment semblait plus très jeune et les craquements de la porte ainsi que du plancher confirmaient les dires, laissant croire que tout allait s’effondrer a tout moment. C’était un lieu légèrement poussiéreux, mais plutôt accueillant. Les étages remplit de baguette magique donnait pratiquement envie aux deux garçons qui s’échangèrent un regard admiratif. Un tel lieu… Remplit de magie et de mystère.
Quittant la vue de sa mère pendant un moment, suivit par son frère, les deux garçons s’approchèrent d’une étagère qui se trouvait tout au fond. Une étagère qui semblait un peu plus à l’ écart des autres, une étagère ou se trouvait plus que deux boites. D’ailleurs, ce qui attira l’attention des deux garçons, fut probablement les couleurs orange et mauve que possédaient les boites.

«- Greg, tu me fais la courte échelle ? »
«- Bien sur Nesteely ! »

A peine une seconde plus tard, cherchant les deux boites à tâtons, Félix en saisit une, tandis que l’autre boite tomba sur le sol, laissant voir le bout d’une baguette magique. Sautant par terre, Félix regarda son trésor, ayant l’impression que la boite tremblait de peur entre ses petits doigts. Dans une fine caresse, admirant toujours la boite qui se trémoussait sous ses doigts, Félix ainsi que Grégoire n’entendit pas les pas d’un homme derrière eux, et tout deux sursautèrent dans une voix douce mais rauque se fit entendre.

«- Une baguette magique est toujours importante, mon garçon. Puisque sans celle-ci, la magie ne pourrait se reflété. Tu savais mon garçon, que ce n’est pas le propriétaire qui choisi sa baguette, mais celle-ci. Quand elle trouve la bonne personne, elle ne fait plus qu’un avec. »
«- Comme un âme sœur ? »
«- Oui. Oui si l’ont veut. La baguette ne vie que grâce à la magie que son propriétaire dégage. Plus le magicien est fort, plus la baguette sera puissante et obéissante. »
«- Ohhh… »

Ollivender eut un petit sourire, laissant maintenant Félix ouvrir la boite qui refermait une magnifique baguette d’If irlandais, dont la couleur penchait pour le blanc/argent. Des petits motifs sur le manche démontraient une vigne ainsi qu’une simple et unique feuille aux teintes verte pale. Son centre contenait un ventricule de Dragon, qui avait également servit pour la baguette que tenait Grégoire. C’est avec un petit sourire que le vendeur de baguette se pencha vers les deux jumeaux.

«- N’est-il pas impressionnant de voir deux baguette jumelles, choisir deux jumeaux ? »

Après leur étonnement, les jumeaux ainsi que leur mère quittèrent la boutique. Main dans la main, les jumeaux s'échangèrent un sourire, observant leur baguette avec attention...


+ Famille :

Nom& Prénom : Antony Keenesley
Âge : 47 Ans
Ascendance : Sang Pur
Emploie : Il travaille pour le ministère de la magie dans les Sports sorciers et événements important.
Caractère : D’une nature curieuse, Antony démontra beaucoup d’ouverture d’esprit. Ce n’est pas un homme qui s’emporte Facilement, préfèrent le calme et la communication. Mais bien sur, quand il s’emporte, cela explose en quelque chose de très monstrueux. Pas méchant, mais rancunier, il peut faire le gamin et boudé pendant une semaine entière un membre de la famille. Cependant, il est probablement celui qui déclenchera les fêtes et autres événements familial dans l’amusement et la joie. Au temps de sa jeunesse, il fut un homme très populaire pour les fêtes clandestines … Maintenant la famille sait d’où vient se talent pour les Jumeaux.

Nom&Prénom : Suzanne Honston Keenesley
Ascendance : Sang Pur
Age : 46 ans
Emploie : Mère au foyer & ancienne Magicomage
Caractère : Bien qu’elle soit douce, drôle et charmante. Suzanne reste une mère, et une mère qui s’inquiète beaucoup pour sa marmaille. Si bien que par moment cela la rend terrifiante. Autant elle s’en prend la tête avec des trucs inutiles (comme quand les jumeaux entre trop tard), autant elle adore faire la gueule quand ce n’est pas le bon moment. Sévère par moment, mais pas autoritaire pour deux galions, Suzanne à beaucoup de mal a garder un ton sérieux quand elle engueule ses enfants. C’est une bonne mère, qui sait reconnaitre ses erreurs passer et comprends que ses enfants puissent en faire autant, bien qu’elle n’approuve pas toujours …

Nom& Prénom : Évangeline Keenesley
Âge : 17 ans
Maison : Gryffondor
Caractère : Douce, mais très, voir même pire que maternelle. C'est la plus vieille de la famille et elle adore avoir l'autorité dans l'école (avec sa famille). Dès que quelques choses la déplaisent dans une tenue vestimentaire ou encore dans la façon d'agir d'un de ses frères ou sœurs, elle devient folle. Vous savez le genre ; hystérique qui s'arrache les cheveux et envoie un hibou a maman pour la mettre au courant ? C'est la chieuse de service, mais par moment.. Elle sait être très utile

Nom& Prénom : Félix Keenesley (Jumeau de Grégoire)
Âge : 16 ans
Maison : Poufsouffle
Caractère : Un peu différent de son frère par sa capacité à "fulminer" rapidement. Il est sans doute plus fort que son frère au niveau caractère, mais physiquement ils sont à peu de choses près identiques.

Nom&Prénom : Annabelle Keenesley
Age : 14 ans
Maison : Gryffondor
Caractère : Dur. Elle a grandit avec deux garçons et une grande soeur. Disons le, elle ne l'a pas eut facile. Cependant, le fait d'être proche des jumeaux lui a donné un petit côté ; Garçon manquer. Elle adore chercher la bagarre, adore la confrontation et surtout l'action. Mais le fait d'avoir une grande sœur calme aussi ce petit côté. Elle sait être particulièrement magnifique et un peu fifille quand il s'agit de garçon.

Nom&Prénom : Jimmy (alias Jim) Keenesley
Age : 11 ans
Maison : Poufsouffle
Caractère : Perdu. Toujours dans la lune. C'est un jeune garçon illuminé qui ne pensera qu'une fois avoir parlé et dit ce qu'il avait à dire. Il suit Félix partout, et quand je dis partout c'est réellement partout. D'abord, dans les toilettes, allant même jusqu'à le rejoindre sous la douche par moment. Aucune pudeur il adore la vie et c'est ce qui le rend passablement attachant. Mais comme il ne réfléchit jamais vraiment avant de parler, cela lui cause quelques problèmes

Nom&Prénom : Salomé Keenesley
Age : 9 ans
Caractère : Discrète. C’est probablement la plus timide de la famille. D’accord, le fait qu’elle n’est que 9 ans n’aide probablement pas. Mais sa timidité en viens même a la bloquer quand elle parle à quelqu’un de la famille. Douce et souvent souriante, elle ne parle que très rarement et si jamais elle veut dire quelque chose, qu’elle a une demande à formuler, elle débutera toujours en disant : «-Micky voudrait … » Micky étant sa peluche. Si Jim suit Félix partout, il va de soit que Salomé suit Grégoire comme si s’était son ombre… Ce qui fait quand même bien rire les jumeaux.

☆ ~ ☆


Les miroirs sont les reflets de nos apparences.

Nous y voyons nos mouvements, nos sourires, nos larmes et nos âmes qui se meuvent dans nos regards.

Les gens normaux voient cela, toujours, mais...

Moi...
Lorsque je regarde dans le miroir...
Tout ce que je vois…

C’est mon frère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grégoire Keenesley -100%-   Sam 19 Jan - 9:03

☆ ~ ☆


Je suis né quelques secondes à peine après Félix. Personne ne s’attendait vraiment à ce qu’une copie conforme du premier vienne au monde, je n’étais pas attendu et ça a été tout un choc pour maman… Mais je sais que c’était aussi une surprise qu’ils ont tous appréciés, et je suis fier de pouvoir compter sur eux tous désormais. Je ne pense pas avoir été séparé de lui de tout le temps où nous avons vécus. Dès les premiers jours à la maison, nous dormions à peu près tout le temps dans le même berceau, nous jouions déjà ensemble très tôt. Bien sûr, il y avait également Évangeline et nos parents, mais nous préférions rester ensemble, je pense… C’était très naturel, j’allais vers Félix et il venait vers moi. Nous sémions, moi et Félix, déjà la pagaille dans la maison. Que voulez-vous, nous étions tout deux des petits curieux, et nous apprîmes très bientôt à marcher et à explorer d’avantage le monde qui nous entourait. L’arrivée d’Annabelle nous rendîmes tous très heureux. Celle-ci, plutôt que d’approcher l’encore assez jeune Éva’, préférait notre compagnie aventurière et exploratrice. La maison était toujours pleine de vie, les bruits ne cessaient jamais et chaque jour était ponctué par quelque chose de nouveau. Quelque chose qui variait simplement, mais qui traçait une nouvelle ligne d’histoire de la tout de même déjà assez grande famille Keenesley. Aussi banale que papa qui perdait ses clefs de voiture – quoiqu’assez important pour maman – et Anna’ qui renversait son jus de citrouille sur la table. Chaque fois, nos parents trouvaient le moyen d’en rire. Je ne peux qu’imaginer combien de gaffes nous avons fait, et je ne crois pas avoir vu mes parents une seule fois véritablement en colère contre nous tous…

Après quelques années à peine, ce fut le tour de ce petit Jimmy de venir au monde. Je ne saurais dire pourquoi, mais celui-ci se trouva tout de suite une attirance particulière envers mon jumeau. Cela ne me dérangeait pas plus que cela, j’étais heureux de pouvoir compter ce mignon petit homme dans la famille. Éva’ était devenu assez vieille pour comprendre certaines choses qui nous échappait, c’était la « grande sœur » et elle semblait avoir un rôle bien important pour nous, elle n’était pas une compagne de jeu, mais celle qui soignait nos blessures physiques et qui nous prenait dans ses bras quand elle nous trouvait « plutôt mignon ». Annabelle demeurait la compagne de jeu parfaite, avec qui le plaisir était interminable, et Jimmy était le gamin mignon qu’on avait envie de câliner tout le temps et qui nous faisait bien rigoler. Et nous, les deux jumeaux, inséparables, demeurions les bombes d’énergie de la famille. Plus nous avancions dans nos apprentissages, dans notre compréhension du monde, plus notre ressemblance devenait à la fois flagrante et plus complexe. Nos cheveux flamboyants, nos yeux dorés et nos larges sourires étaient deux reflets qui se complétaient. Nos mots étaient les mêmes, nos répliques suivant chaque coup d’œil de l’autre… Une connexion qui n’existait qu’entre nous deux, une chose probablement semblable à une promesse, un lien invisible et unique… Nous étions Grégoire et Félix. L’un n’allait pas sans l’autre, et notre famille n’était ni inquiète, ni équivoque par rapport à cela. C’était un point noté par le sang dans nos chairs, ineffaçable. Bientôt apparut Salomé, cette petite demoiselle auquel je donnai toute mon affection, étant celui qui lui racontait des histoires, la serrait contre-moi et partageait avec elle mon problème de cauchemars qu’elle dissimulait derrière les rideaux de nos cœurs. Peut-être étais-ce cette fragilité qui faisait en sorte que nous soyons des compagnons plus câlins et manifestent que les autres. Bien sûr, Félix demeurait le « numéro 1 » dans mon cœur, mais il n’était pas rare de voir Salomé apparaître derrière moi et écouter chacun des mots que je prononçais avec une petite pointe d’admiration ou de douceur. Malgré cela : chaque enfant, chaque frère, chaque sœur importait tout autant dans mon cœur… Sauf Félix, toujours à part, toujours le plus fort… Chaque nuit je remerciais mes parents intérieurement pour tout ce qu’ils faisaient pour nous tous. Notre chaleur et complicité était incroyable et je n’aurais pu rêver d’une meilleure famille. Étrangement, cela me permettait d’ouvrir mes yeux au monde extérieur pour y découvrir les ténèbres et la peur. Cela provoquait en moi un sentiment encore plus doux et affectueux qui me donnait envie de sourire à tout jamais pour faire briller le monde sombre… Je voulais être le soleil. Il ne se passa pas une semaine sans que je fasse un cauchemar, allant me réfugier dans les bras de mon jumeau et me sentant tout de suite mieux, comme si nous partagions cet effroi qui faisait battre mon cœur rapidement et m’empêchait de respirer calmement. Le simple effleurement d’un doigt de Félix contre ma peau était comme un choc électrique… Nous sommes entrés à Poudlard dans les années suivantes. Même maison, même dortoir… Les autres occupants devinrent très rapidement nos amis et les plaisanteries ne cessaient de fuser de toutes parts à chaque fois qu’ils nous retrouvaient l’un contre l’autre dans le même lit, empêtrés dans les nombreuses couvertures. Nous avions été envoyés à la bonne place, et ce ne fit qu’amplifier notre sentiment de joie et de bien-être.

Notre nom fut rapidement connu dans l’école, au grand damne d’Évangeline qui était déjà bien installée chez les Gryffondor. « Les jumeaux » qui s’opposaient aux méchants, et attaquaient par des farces toutes plus drôles les unes que les autres. « Les jumeaux » porteurs de joie et d’énergie qui faisaient exploser les nerfs de leurs chers professeurs. Ce fut une année longue et bien remplie… Et Annabelle et Jimmy qui ne cessaient de nous harceler de questions sur Poudlard et ses activités principales. Ah, nous retrouvions facilement cette chaleur qui nous manquait un peu à Poudlard, mais à la maison nous l’avions à la puissance cent. Chaque moment était gravé dans ma mémoire à jamais, chaque bisou, chaque sourire, tout… Les années se suivirent et se ressemblèrent. Nous obtînmes un poste dans l’équipe de Quidditch qui nous avait accueillis pratiquement à bras ouverts. D’un autre côté, notre famille grandit, nos parents demeurèrent aussi patients et fabuleux qu’avant, les frères et sœurs changeaient un peu de caractère, mais je les aimais toujours autant. Seulement, il arriva un temps où ma façon de penser se précisa, où les sentiments que j’éprouvais par rapport à mon frère devinrent plus clairs. Je me rendis compte que ses caresses me faisaient trop frissonner, que la simple approche des autres vers lui me rendait encore plus soucieux de rester près de Félix. Je n’appréciais pas tellement qu’on lui dise qu’il était « mignon », encore moins qu’on lui serre la main, encore moins qu’on l’approche… C’était, tellement, tellement difficile… Ça me rendait fou, je ne comprenais pas. Pourquoi ? Nous étions proches, certes, mais pas de cette manière. Je me retrouvais à le fixer d’un regard différent, à le percevoir différemment. Pourtant, mon attitude à son égard demeurait la même et je n’osai jamais lui dire ce que je ressentais et ce que j’éprouvais à propos de lui. J’avais peur qu’il ne soit pas d’accord, ou pire qu’il ne veule plus que je m’approche de lui. C’était ridicule, en un sens, il était mon jumeau, mais je ne pouvais tout simplement pas ne serais-ce que tenter de lui faire comprendre une telle chose. C’était mal, aussi. Maman et papa n’auraient pas appréciés que nous soyons trop proches. En un sens, nous l’étions ; proches et toujours ensemble. Enfin, ça c’était normal pour des jumeaux, non ?

Oh, tant de questions qui en emmenaient d’autres. Encore aujourd’hui, celles-ci tournent et roulent dans mon esprit, brouillant un sentiment en un autre. J’en venais même à me demander si je n’étais pas réellement fou. Félix semblait être toujours le même, et notre attitude l’un envers l’autre n’avait pas changé, bien que plus… comment dire… sublime, merveilleuse. Je l’aimais encore plus que jamais, il me semblait si fantastique. Je n’ai pas encore de mots pour décrire ça. Ce serait beaucoup trop difficile. Il fallait aussi penser aux différences que nous avions, moi et lui… Par exemple : Nos styles vestimentaires. Bien qu’il soit de type décontract, j’étais beaucoup plus porté à me vêtir de choses un peu plus basiques. T-shirt, jean… Ça m’allait parfaitement. En fait, on se demandait souvent si je n’avais pas que des répliques du même chandail une douzaine de fois en couleur différente, mais ça ne me gênais pas. J’étais bien comme cela… J’avais une préférence pour les vêtements chauds, les bonnets et les chapeaux, les écharpes et les grosses moufles tricotées par maman dans ses temps libres. J’aimais bien faire tenir mes cheveux par quelques barrettes. Et comme la plupart des jeunes hommes, je n’avais pratiquement pas de hanches donc il ne fallait surtout pas que j’oublie ma ceinture, sans quoi je marchais sur mes pantalons et ça me rendait de mauvaise humeur. Quand j’étais de mauvaise humeur, je boudais comme un gamin ou bien je parlais peu et tout le monde s’en rendait compte. J’avais également une passion pour la musique, sans savoir si Félix la partageait. J’avais même proposé à mes parents de me payer des cours de piano, mais ceux-ci laissèrent la réponse en suspension alors que Jimmy se mettait à courir sur la table de la cuisine… Je ne connus jamais la réponse à cette question, d’ailleurs… Devrais-je peut-être retenter ma chance ?

Bref, cette année scolaire semble arriver trop vite. Sans que je sache pourquoi, je sens que celle-ci sera soit très éprouvante, soit simplement magique, je sais, je sais… l’expression est mal choisit, mais faîtes comme si c’était un moldu qui l’avait dit ! Maintenant que Jimmy est à Poudlard, nous aurons l’occasion de faire bouger encore plus l’école. La famille Keenesley est pratiquement une vedette et ce sera certainement une sixième année scolaire très mouvementée. Bah… tant qu’on ne fait pas flamber Poudlard 0___0

« C’est pas une mauvaise idée, ça ! »
« Félix ! »
« J’plaisante… Câlin ? »
« Câlin \o/ »


……….. J’dois vous laisser, autre chose à faire !

☆ ~ ☆


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grégoire Keenesley -100%-   Sam 19 Jan - 9:08

Et bien euh ...
Validé... xD

Comme l'autre jour, j'ai rien de plus a dire sur ta fiche ( **)
Tu sais ce que j'en pense ! <3

Poufsouffle, Sixième année !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grégoire Keenesley -100%-   Sam 19 Jan - 9:09

Je te remercies bien =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grégoire Keenesley -100%-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grégoire Keenesley -100%-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grégoire de Soltariel
» Grégoire
» Bienvenue à Loutre!
» Grégoire d'Odélian - Comte d'Odélian
» Tableaux de la sacristie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mutinlutin Malinpesti :: ✖ ADMINISTRATION GENERALE DU FORUM ✖ :: ► Dossiers de Présentations :: Poufsouffles-
Sauter vers: