AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cerise Palowen [Fruit's] {finish} ¤100%¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cerise Palowen
| Elève de 7° Année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 151
Age : 24
Humeur : Nostalgique
<b>Maison</b> : <span style="color: Orange;">Poufsouffle</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Meurtrière à la Cerise
<b>Préfère les Designs</b> : Mignon
Date d'inscription : 19/01/2008

Livre du Personnage
Humeur:
50/100  (50/100)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Cerise Palowen [Fruit's] {finish} ¤100%¤   Sam 19 Jan - 1:58



Un, deux, trois... j'irais dans les bois... Quatre, cinq, six... Cueillir des cerises... sept, huit,neuf... Dans mon panier neuf.




Voix de Cerise :
free music



.†. IDENTITE .†.


• NOM : Palowen
• PRENOM(S) : Cerise
• SURNOM : fruit’s
• DATE DE NAISSANCE : 11 avril 1953
• AGE : 17 ans
• SIGNE ASTROLOGIQUE : Bélier
• PURETE : Sang pur

• NATIONALITE : Anglo-saxonne
• LIEU DE NAISSANCE : Birmingham
• LIEU DE VIE : Dans une petite maison en pleine campagne, au milieu de l’ Angleterre. Eloignée de toute civilisation.

• FAMILLE : Mes parents ne sont pas très importants dans ma vie, je ne les décrirais pas en détail, les seules choses à savoir sur eux ce sont leurs nom, leur prénom et les petites broutilles dans le genre. Ma mère s’appelle Naomi Palowen elle à 39 ans, elle travaille avec mon père , Ross Palowen 41 ans, en Asie, ils essayent d’introduire le Quidditch et en même temps les balais volants dans ces pays qui pratique beaucoup moins ce type de sport que les occidentaux, ils sont partis depuis que j’ai quatre ans et ne reviennent qu’une semaine lors des vacances d’été, je ne les connaît presque pas et je n’ai jamais vraiment entretenu de véritable relations avec eux. Cela pourait paraître étrange mais ça ne me gêne pas vraiment.
Comme il ne sont jamais là, pendant les vacances je vis chez ma grand-mère paternelle, Lisa-Mary Palowen 78 ans (mais on l’appelle Grany) qui, bien qu’elle commence à prendre de l’age s’occupe toujours aussi bien de moi et de ma petite sœur depuis que je suis toute petite, elle fait le père et la mère en même temps et elle le fait très bien, elle à vraiment l’esprit de quelqu’un de beaucoup plus jeune.
Oui, j’ai aussi une sœur, Abril, elle a à fêté son 15eme été en ce mois de novembre, elle est en quatrième année et je l’apprécie beaucoup bien qu’elle essaye toujours de faire sa rebelle qui ne fait que grogner toute la journée. Je sais qu’au fond elle est vraiment généreuse et sociable. Je ne comprend pas vraiment pourquoi elle fait ça, elle n’accepte jamais de se confier à moi, j’espère quelle n’est pas malheureuse, je crois qu’elle n’a jamais accepté le fait d’avoir été élevé par Grany alors que les autres ont toujours vécus avec leurs parents.




.†. PETITS DETAILS IMPORTANTS OU PAS .†.


• MAISON : Gryffondor ou Serdaigle ou encore Poufsouffle me serais plus approprié que Serpentard
• ANNEE : 7eme
• POSTE : J’aime bien encourager les gens, faire la mascotte, même si mes parents voudraient sûrement que je fasse partie de l’équipe de Quidditch, je n’ai jamais adorer voler sur un balais…
• MATIERE(S) PREFEREE(S) : J’aime bien cultiver des plantes alors même si j’apprécie beaucoup de matières je pense que la botanique est la matière que je préfère !
• MATIERE(S) DETESTEE(S) : Je n’ai pas vraiment de matière que je déteste, peut être l’histoire de la magie, c’est un peu trop monotone à mon goût !

• NOMBRE DE PIERCINGS : Aucuns
• COULEUR DE CHAUSSETTES : Multicolores, à couleurs vives, vertes pomme, rose fushia, jaune… J’en ai plein à rayures ou à pois.
• LE PRENOM QU’IL N’AURAIT JAMAIS VOULU PORTER : Je ne sais pas, Eleonoradora ?
• POSITION DANS LAQUELLE IL DORT : Une main dans mes longs cheveux blonds, complètement emmêlés, l’autre sur laquelle est posé sa joue, les jambe légèrement pliés mais pas trop.
• LUNETTES OU VERRE DE CONTACT : EU… j’ai eu des lunettes quand j’étais petite, j’étais myope mais maintenant c’est partit alors je n’en ai plus.
• COULEUR PREFEREE : J’adoreeee toute les couleurs, le rouge, le bleu, le vert, le jaune… Elles sont toutes si belles !
• SAISON DETESTEE : Aucune, je trouve que chaque saison à ses qualités, l’hiver donne une impression de chaleur humaine, la neige parait si pure. Le printemps, les arbres fleurisses et retrouvent leurs couleurs, tout renaît. L’été, il fait beau, il fait chaud, les couleurs sont encore plus vives, tout est épanouis. Et enfin l’automne les arbres deviennent rouge, marrons, jaune, j’adore marcher dans les feuilles mortes !
• NOMBRE DE RELATION(S) SERIEUSE(S) : Des amis j’en ai des tas, je les considère tous comme des vrais amis et je serais prête à tout leur confier, je ne pourrait pas tous les compter et aucun n’est plus important qu’un autre. Des amours j’en ai eu, mais que des petites amourettes, mais le grand et merveilleux amour n’est jamais arrivé, mais tant que j’ai des amis je ne pense pas que j’ai vraiment besoin d’un petit copain.
• UNE MAUVAISE HABITUDE : J’ai un peu tendance à crier quand je suis heureuse ou étonnée, et des fois même, il m’arrive de chanter sans que je m’en rende compte, on me le reproche souvent et les gens me regardent d’un air bizarre. Mais c’est pas trop grave parce que je chante bien, enfin mes amis m’on dit que je chantais bien!

.†. DESCRIPTION MORPHOLOGIQUE ET MENTALE .†.


• DESCRIPTION PHYSIQUE :Quand on me regarde pour la première fois la première chose que l’on remarque ce sont mes long cheveux ondulées, blonds comme les blés et mes yeux vert entourés de longs et épais cils. C’est vrai qu’ils sont très jolis. Je n’aime pas trop me regarder dans le miroir, je ne suis pas du genre à me coiffer pendant des heures ni à mettre une tonne de maquillage. Mais beaucoup de personne me disent que je suis plutôt jolie, moi je ne m’en rend pas vraiment compte, je ne suis pas du tout superficiels, je déteste les personnes qui ne pense qu’a leur apparence et à plaire aux autre. Autrement j’ai un visage plutôt ovale et un petit nez en trompette, des lèvres assez fines et des dents pas très alignées, je ne les aimes pas trop mais je fais avec, ce n’est qu’un détail de toute façon. Autrement je mesure 1m60, je ne suis pas extrêmement grande mais de toute façon je suis sure que je n’aimerais pas surplomber tout le monde, j’aime bien être petite, tant que je suis pas naine… Je chausse du 37 et… que dire de plus ?
Bon si vous voulez des détails je vais essayer de vous en fournir d’autres… Je suis mince mais je ne fais pas vraiment attention à ne pas manger trop gras ou trop lourd, mon « secret » c’est que j’aime tout alors je mange de tout, c’est pas plus compliqué que ça ! J’ai de toutes petites main qui ressemblent un peu à des main de bébé, mes ongles sont plutôt longs et je les limes de temps en temps, quand j’y pense. J’ai une peau naturellement bronzé à force ce passer tout mon temps dehors. Bon je ne sais pas si cela se fait vraiment de dire cela mais je trouve que j’ai de jolies formes, ce n’est pas pour me venter hein ! J’essaye d’être la plus réaliste possible, bon je suis un peu gênée d’avoir dit ça maintenant…
Bon, je pense que vous avez assez d’information pour me représenter dans votre petite tête.

• FACON DE S’HABILLER : Bien que j’apprécie l’uniforme de l’école je suis toujours beaucoup plus à l’aise dans mes vêtements. Je porte souvent des jupes qui m’arrive au genoux, pas au dessus et pas en dessous, été comme hiver(avec des collants quand il fait froid, bien sur), il m’arrive aussi de porter des jean pas trop sérés ou des pantalons larges en toile. J’adore les habits que me laisse faire tout les mouvement que je veux, je ne supporte pas d’être restreinte dans une tenue, ne pas pouvoir courir, sauter, c’est comme de la torture pour moi. Je porte aussi des petits « tops » en lin ou en coton, souvent de couleurs vives et de temps en temps décolletés, mais jamais trop vulgaire, pour les hauts je peu supporter ceux qui sont moulants mais pas trop quand même, juste comme il faut. Comme vous avez pus le comprendre je porte toujours des couleurs vives qui rappelle la nature que j’adore, j’aime bien aussi les imprimés, les petits motifs comme les petites fleurs, je sais que certains trouvent ça gnangnan mais moi j’aime bien, je trouve ça mignon. Autrement niveau chaussures je suis plus petites ballerines que basket, pour l’hiver je met des bottes qui m’arrive vers le mollet, celle qui sont au genoux m’empêche de marcher convenablement. Je ne porte pas de talons, je ne trouve pas ça très pratique, cependant j’aime bien le bruit qu’ils font quand ils claquent contre le sol. Que dire de plus, j’adore les accessoires, les boucles d’oreilles, les barrettes… j’en porte presque tout le temps. L’hivers j’aime bien avoir des gants/mitaines et de grosses écharpes douces et conforatables.

• DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE : Joueur : pour la description psychologique je vais la décrire à la troisième personne car je pense qu’elle ne se rend pas vraiment compte de certains aspects de sa personnalités, donc ne soyez pas surpris de voir elle.

Donc, Cerise est une jeune fille qui prend la vie comme elle viens, elle ne réfléchit pas beaucoup avant de prendre une décision, elle ne réfléchit même pas beaucoup dans l’ensemble, elle crois que tout les monde est gentil et que le monde est parfait, elle est hélas, un peu simple d’esprit et ne se rend pas vraiment compte du monde qui l’entoure. Elle est dans sa bulle, tant que les arbres, la nature, les petites fleurs, les papillons et les petits oiseaux qui gazouillent sont là elle est heureuse, elle n’a pas besoin de plus de chose que ça. Elle est vraiment en grande harmonie avec la nature, elle ne pourrait sûrement pas tenir 24h sans mettre ses pieds nus dans l’herbe. Même si il pleut à torrent, elle sortira quand même, cela ne la gène pas d’être complètement trempée, pour elle la pluie est comme un cadeau que le ciel lui enverrait.
Elle à toujours le sourire, même si on l’insulte et qu’on lui fait du mal elle fera toujours semblant d’être heureuse devant les gens qu’elle ne connaît pas beaucoup. Mais elle doit extérioriser sa peine, alors elle cherche toujours un ami pour aller pleurer sur son épaule, le problème c’est qu’il lui arrive souvent de prendre certaines personnes pour ses amis trop facilement, certains ne se gène pas pour aggraver la situation et répéter tout ce qu’elle leur à confiée, toute la douleur de la Cerise… Elle est vraiment très naïve, beaucoup trop naïve, comme une enfant.
Elle est crédule, mais comme beaucoup de personne comme elle, elle est très généreuse, gentille. Elle aide toujours avec bon cœur, on peut compter sur elle. Si on lui confie un secret, elle ne le répétera jamais, sauf si il pèse trop sur sa conscience. Dès qu’on lui demande un service, important ou non, elle cour presque pour le réaliser. Mais certaines personnes, naturellement méchantes, lui demande toujours des services les plus impossible les uns que les autres, et la blondinette va toujours réaliser leurs désir, même si elle se fait mal, même si c’est long, dur et fatiguant elle le fera. Beaucoup se demandent comment elle fait pour ne pas remarquer que certains la font tourner en bourrique, je pense que dans sa tête, rien n’est mauvais et elle en est persuadée, tellement persuadée que sa conviction sert de voile entre la réalité et son monde, un monde parfait, plein de couleurs, de saveurs et de lumières merveilleuses. Un monde ou tout est possible, tout est bon, doux et gracieux… Comme dans les dessins animés pour enfant, son esprit est un décor de dessin aminé pour enfant.
Autrement, elle va toujours vers les autres, ses petits défauts ne l’empêche pas d’être extrêmement sociable et agréable avec les autres. Elle peut réussir à tenir une conversation polie sans trop de problèmes, bien qui lui arrive de faire quelques gaffes, de dire des choses qui n’ont pas rapport avec la conversation, parfois elle se déconnecte pense à d’autres choses, d’un coup et quand elle revient à la réalité elle ne se souvient plus de ce qu’elle à pu dire, ni des paroles de son compagnon de discutions. Mais les gens qui l’apprécient vraiment y sont habitués, ils se moquent gentiment d’elle, et elle rigole avec eux. Elle rigole à toutes les blagues, même si elle ne les comprend pas, elle rie, elle adore rire… C’est si bon. On peut se moquer d’elle, elle ne vexera jamais, elle est très bonne joueuse.
Elle n’est pas excellente en cour non plus, pourtant elle adore les cour, apprendre de nouvelle chose… C’est vraiment merveilleux pour elle… « La connaissance est le fruit de la réussite » disait sa grand-mère. Mais c’est pareil que pour ses discutions, elle à toujours du mal à rester concentré sur quelque chose pendant une heure entière. Cela l’attriste vraiment, elle est très travailleuse, elle fait toujours ses devoirs, mais tant qu’elle sera aussi étourdie je ne pense pas qu’elle arrivera à trouver un bon niveau scolaire. La seule matière où elle est capable de rester entièrement concentré est la botanique, c’est très étrange mais cette matière la passionne vraiment et elle y arrive, elle doit se battre contre elle même, mais elle y arrive. Elle est toujours si heureuse quand son professeur la félicite.

Voilà, voilà… cela pourra peut être, être modifier en après quelques RP…


Dernière édition par Cerise Palowen le Lun 10 Mar - 23:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise Palowen
| Elève de 7° Année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 151
Age : 24
Humeur : Nostalgique
<b>Maison</b> : <span style="color: Orange;">Poufsouffle</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Meurtrière à la Cerise
<b>Préfère les Designs</b> : Mignon
Date d'inscription : 19/01/2008

Livre du Personnage
Humeur:
50/100  (50/100)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Cerise Palowen [Fruit's] {finish} ¤100%¤   Sam 19 Jan - 23:03

• AIME / AIME PAS / VILAINE MANIE : Il y a tellement de chose que j’aime… comment pourrais-je tout dire, j’aime chanter, danser, courir, travailler, mes amis, dessiner, cueillir des fleurs, aider, me promener, rêver, m’occuper de petits enfants, la botanique…
J’aime les gâteaux sucrés, les bonbons à la fraise, d’ailleurs j’adore les fruits en tout genres, les couleurs, toutes les nouvelles sensations…
J’aime, j’aime, j’aime… *se noie dans une mère de j’aime*

Je n’aime pas… je ne sais pas, je n’aime pas le boudin noir !

• COMPORTEMENT ENVERS LES AUTRES : J’adore les gens, j’adore parler avec les gens, les serer dans mes bras, les aider, leurs faire des compliments, j’adore aimer…
Quand je vois une personne seule je ne peut pas m’empêcher d’aller vers elle même si je ne la connais ni d’Eve ni D’Adam. Voir une personne seule ne rend incroyablement triste, je ne comprend pas pourquoi les autres qui passe dans un couloir, par exemple, se s’arrête jamais pour parler avec celui qui est tout seul, moi je vais toujours vers ces gens. Souvent ils sont seuls parce qu’ils sont triste, mais être seul rend encore plus triste non ? Moi j’aime bien les rendre plus heureux, leurs redonner le sourire. Je pense que j’ai une certaine qualité pour faire sourire les personnes les plus attristées. Peut être qu’être soit même heureux permet de rendre les autres heureux.
Je lie facilement amitié avec n’importe qui, dès qu’on est gentil avec moi, dès qu’on m’aide pour la plus petite chose qui soit je considère la personne comme mon ami. J’adore avoir des amis pleins d’amis à qui parler. J’apprécie de pouvoir leur confier tous mes problèmes, mes secrets. Je leurs fait complètement confiance. Parfois mes amis ne s’entendent pas entre eux, alors il y à des conflits, je déteste ça. Souvent on me demande de prendre partit mais je suis incapable, ça me rend malheureuse de voir qu’ils ne s’apprécient pas tous comme moi je les apprécient.
Je suis surtout amie avec des filles, le problème avec les garçons c’est que je me joue toujours des films. Dès qu’un garçon me sourit je me dit qu’il m’aime, et dès que j’ai l’impression que l’un deux m’aime je ne peut pas m’empêcher d’en tomber amoureuse aussi. Mais souvent je me fais de fausses idées et ça me fait mal. La plupart me considèrent tout comme une bonne amie. En ce moment, j’essaye de doser un peu mes sentiments vers eux, pour enfin pouvoir entretenir des relations normales avec les personnes du sexe opposé, mais c’est incroyablement dur !

• PARTICULARITE PSYCHOLOGIQUE : eu... j'ai sûrement tout décrit dans la description psychologique je ne vais pas en remettre une couche :)


.†. HISTOIRE .†.


Chapitre 1 :


Nous sommes le 11 avril 1953, Il est 11h24 du matin, c’est terminé, elle est là…
Naomi Palowen, ma mère, est toute essoufflée, dans le lit de la grande chambre bleu de mon enfance, celle ou dormais mes parents avant de me laisser à Granny, celle ou je dormais quand je faisais des cauchemars, la chambre ou j’ai sûrement été conçue, cette chambre ou je suis née. Un médicomage grassouillet spécialement venu de St mangouste me tien fermement dans les gros bras joufflus. Mon père est rouge comme une tomate mais il a toujours l’air sérieux que j’ai toujours connu, ses trais qui plus tard deviendrons des rides marqués sont complètement tendus, il à l’air très stressée comme toujours. Il y a aussi ma grand mère au fond de la pièce, assise dans le fauteuil renaissance assortit au papier peint bleu pale, bien qu’elle ai une soixantaine d’année elle paraît encore très jeune, elle à un grand sourire, un merveilleux sourire qui exprime sûrement sa joie intense de me découvrir enfin après ses longs mois d’attente.

- Comment l’appellerez vous ?
- Cerise !

Je suis née dans une famille très riche, sûrement une des plus riche de la ville. Nous sommes riches depuis des générations et des générations… A cette époques mes parents travaillait plus pour ne pas s’ennuyer que pas besoin d’argent, ils avaient facilement trouvé un travail bien placé dans l’industrie des balais volant, le Quidditch étant une de leurs passion commune. Toute cette richesse vient principalement du coté de ma mère, bien que celui de mon père y ais aussi contribué. Ils sont tout les deux issus d’un niveau bourgeois, nous vivions donc dans une des plus belles maisons du quartier. Elle est si grande, je me souviens, quand j’étais petite je croyait qu’avant elle appartenait à un géant, comparé à elle les maisons voisines était comme une souris comparé à un éléphant. C’était une vieille maison, elle datait au moins du XIV siècle, je ne me souvient plus vraiment des détails mais je me souviens très bien de tout les meubles abondements dorées et sculptés, les rideaux extrêmement épais et lourd, mais pourtant si raffinées. C’est ici que je suis née, ma mère ne voulait pas aller dans un hôpital moldus, et comme je suis née quelques jours en avance, sans prévenir, un des meilleurs médicomages de st mangouste avait transplané à la maison pour aider à ma naissance.
J’ai grandis dans cette maison, j’y ai grandis pendant quatre ans avec mes parents qui essayait de me donner tout leurs amour, mais ce n’était pas leur fort d’aimer, je sais qu’ils faisait de leur mieux alors je ne leurs en veux pas, je ne pense pas qu’ils était fait pour être parents, c’est tout…

Chapitre 2 :


Nous somme le 24 novembre 1956, il est 4h39 du matin, une deuxième…
Aujourd’hui nous ne somme plus à la maison, on est à St Mangouste même, je ne sais pas ce qui se passe. Je suis avec Granny dans une salle d’attente presque vide, j’ai deux ans. Je suis très fatigué, mais je dois rester éveillée pour voir ma sœur, Granny m’a dit qu’elle arriverait avant le lever du jour, je la crois. Il fait sombre dans la salle ou je suis, il y à des gens bizarres, Granny m’a dit qu’ils étaient malades. Moi quand je suis malade je ne suis pas comme ça, je tousse et j’ai chaud, puis froid, des fois même je vomis. Mais les gens dans la salle ne sont pas comme ça, ils tremblent de partout et semblent très nerveux, certains on les yeux qui clignent bizarrement, ils respirent fort, Si Granny ne serais pas là j’aurais peur, mais je n’ai pas peur, je suis sure qu’elle pourra me protéger.
J’ai de plus en plus envie de dormir, je crois que je dors maintenant, je n’entend plus que des chuchotement qui me paraissent très loin, ils semblent se rapprocher. Je crois qu’ils parlent à Granny, je sens Granny qui se lève de sa chaise. Elle me caresse les cheveux. Je sais que c’est elle parce qu’il n’y à quelle pour me caresser les cheveux ainsi. J’ouvre les yeux doucement, au début j’ai mal, ça me pique. La lumière est beaucoup plus forte que tout à leur. Granny me prend par la main, elle marche vite, je suis obligé de courir pour la suivre. Il y à un monsieur devant nous, il semble nous indiquer le chemin. Je ne le sais pas mais c’est le même monsieur qui à assister à ma naissance. On passe devant plein de portes avec des choses écrites dessus, je crois que c’est des nombres, la gouvernante m’a appris les nombre jusqu'à dix la semaine dernière, ma la il y en à beaucoup qui sont ensemble. Granny me dit que ce sont des grands nombres, parc qu’il y à beaucoup de chambres. On arrive enfin, j’ai l’impression d’avoir courut pendant très longtemps, Granny me fait passer devant elle pour que je suisse voir ce qui se passe. Il y a Maman sur un lit tout blanc, elle à l’air fatigué, papa est à côté d’elle et il sourit un petit peu, c’est rare. Sur la poitrine de maman il y à un truc tout beige un dirait une de mes poupées en porcelaine, je crois que c’est ça ma petite sœur.

- Je te présente Abril, ta petite sœur, tu peu t’approcher !

Le monsieur à une grosse voix rassurante, je m’approche de maman et de papa. Je me hisse sur le lit pour mieux voir, Granny m’aide un petit peu. Elle est mignonne ma petite sœur, elle est toute grosse et ses mains sont toute petite, ses pieds aussi. Elle à même un peu de cheveux, ils sont tout noir. Elle fait des bruits étranges, on dirait qu’elle gazouille. Je sens que je vais bien l’aimer ma petite sœur.

Chapitre 3 :


Nous somme le 15 septembre 1957, il est 16h30, devant chez Granny …
Aujourd’hui nous avons du faire nos valises pour partir chez Granny, à la campagne. Je Voulais prendre tous mes jouets mais maman ne voulais pas, je boude un petit peu, mais je suis surtout un peu triste. Il y à quelques mois papa et maman nous on dit qu’au début de l’automne Abril et moi nous irons habiter chez Granny pour une grande période, il ont dit qu’ils partaient en voyage loin pour le travail. J’ai du tout expliquer à ma petite sœur parce qu’elle ne semblais pas comprendre ce qu’ils disaient la pauvre elle est si petite et les grands parles beaucoup trop vite. Au début j’étais triste de partir de la maison et de quitter Papa et Maman, même si ils ne s’occupent pas beaucoup de nous je les aime quand même, mais ils m’ont dit qu’ils reviendraient souvent nous voir chez Granny à la campagne, moi j’aime bien aller chez Granny. J’aime bien la campagne et j’ai voulus y habiter depuis que je suis allé pour la première fois chez Granny, même si je ne me souviens plus vraiment quand c’était la première fois que je suis allé chez Granny. Sa maison elle est très grande, encore plus grande que celle ou on habitait avec papa et maman. Il n’y à pas de maison autour de celle de Granny, il n’y a que de l’herbe et des arbres tout partout, j’adore m’allonger dans l’herbe quand il faut chaud. Il y a aussi plein de fleurs, Granny les cueilles et en fait des bouquets de toutes les couleurs quand je vais chez elle je l’aide à couper les fleurs, une fois je me suis coupée avec le sécateur, j’ai saigné, ça faisait mal.

- Bon, nous devons y aller les filles, soyez sages en notre absence.
- Promis !

Cela faisait longtemps que papa, maman et Granny parlaient devant le porte, moi je voulais partir jouer avec mes jouets mais Granny a dit qu’il valait mieux que je reste avec eux parce que je ne les reverrait pas avant très longtemps. Ils disait qu’ils partait en Asie, je ne sais pas ou c’est exactement mais je sais que c’est très loin et qu’ils ne peuvent pas y aller en tournant sur eu même comme d’habitude.
Maman est en train de pleure, elle ne pleure jamais, c’est bizarre. Moi je voudrais la consoler maman, mais quand j’allais lui faire un bizou ils avait tout les deux disparus en tournant sur eux même. Granny n’a dit qu’ils étaient partit à Londres pour partir ensuite en Asie. Elle me demande si je ne suis pas triste, je ne sais pas pourquoi je serais triste. Granny nous embrasse, prend toute les valises et les rentre dans la maison, moi je prends Abril par la main et je l’emmène dans l’herbe pour jouer à la poupée.

Chapitre 4 :


Nous sommes le 16 mai 1968, il est 12h30, a table chez Granny…
Aujourd’hui j’ai reçu ma lettre pour Poudlard, je suis heureuse je pouvoir enfin rencontrer d’autre personnes de mon age. J’aime bien être chez Granny mais depuis le temps qu’on habite chez elle Abril et moi n’avons presque pas rencontré d’autres enfants. Nous n’allons pas à l’école, maman ne voulait pas qu’on côtoies des moldus, elle est horripilés pas les moldus, moi je les aimes bien, ils on des machines rigolotes. Comme on ne vas pas à l’école on à une gouvernante, elle est gentille, mais je préférerais vraiment aller dans une véritable école avec des élèves.
Cela fait au moins six ans que l’on vit ici maintenant, même si on ne voit pas d’autre enfant je m’amuse comme je peut, je fait des jeux dans le champ avec ma petite sœur et je me promène dans le bois voisin, il est très beau, il y à plein de ruines entourés de fleurs multicolores, j’en fait souvent des bouquet pour Granny. Elle est très gentille avec nous, elle n’est jamais méchante, elle gronde juste un tout petit peu quand on fait des grosses bêtise, moi j’en fait pas trop souvent donc ça va mais Abril elle en fait plein tout le temps. Elle dit qu’elle ne fait pas exprès mais moi j’en suis sure du contraire, je crois même qu’elle prépare des plan le soir pour élaborer de nouvelles bêtises. Granny dit que c’est pour que papa et maman rentrent plus souvent… Si c’est ça, ça ne marche pas vraiment, on ne les a pas vu depuis fin août, moi il ne me manque pas vraiment, si ils sont heureux en Asie je suis heureuse pour eux.

-Granny on ira au chemin de traverse ?
-Oui ma chérie, bientôt !

Je ne suis jamais allé au chemin de traverse, cela fait très longtemps que nous ne nous somme pas rendu en Ville, j’aime bien la ville, il y à toujours beaucoup de monde, tellement de monde à qui on peu parler, tellement de futurs connaissances… Mais la ville fini par me faire mal a la tête, alors je préfère quand même la campagne, je suis tellement bien dans les grands champs d’herbe et de fleurs de Granny, l’air est si pure. Depuis que je suis ici j’ai vu pleins d’animaux, j’en ai même adoptés quelques uns, mais maman ne le sais pas, elle déteste les animaux, Granny m’a promis de garder le secret. Pour l’instant j’ai un lapin, il s’appelle Jossuin, il est tout blanc avec une tache noire près de l’œil, il y a aussi Potapouf, lui quand je l’ai adopté c’était un petit chiot, aujourd’hui il est très grand, je me promène souvent avec lui dans la foret, il me protège. Je voulais l’emmener à Poudlard mais Granny m’a dit qu’on ne pouvait pas avoir de chien a Poudlard, c’est trop gros elle m’a dit. Alors je vais emmener mon deuxième animal préféré, c’est Gargamouille, un petit chat orange avec des rayures noires sur le dos, il est encore tout petit, il est trop mignon, il dort toujours avec moi juste au dessus de mes pieds, il me tien chaud.


Dernière édition par le Dim 20 Jan - 3:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise Palowen
| Elève de 7° Année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 151
Age : 24
Humeur : Nostalgique
<b>Maison</b> : <span style="color: Orange;">Poufsouffle</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Meurtrière à la Cerise
<b>Préfère les Designs</b> : Mignon
Date d'inscription : 19/01/2008

Livre du Personnage
Humeur:
50/100  (50/100)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Cerise Palowen [Fruit's] {finish} ¤100%¤   Dim 20 Jan - 2:03

Chapitre 5 :


Nous sommes le 3 Janvier 1969, il est 19h08, dans la salle commune des Poufsouffle
Aujourd’hui j’ai reçus une carte d’Abril pour la nouvelle année, elle me demandait des nouvelle de Poudlard, j’en ai aussi reçus une de Granny, elle me demande à peu près la même chose. Mais cette année papa et maman semblent m’avoir oublier, peut être qu’ils l’on envoyer mais que le hiboux s’est perdu en chemin. Je suis sure qu’ils ne m’ont pas oublié, pas l’année pour je suis rentré à l’école.
Poudlard est vraiment merveilleux, je suis tombé amoureuse de cette école dès que je suis descendu de la calèche qui était tiré par rien du tout, c’était assez amusant d’ailleurs. Les cours sont un peu difficile mais je me suis fait pleins d’amis, c’est vraiment merveilleux d’être dans un lieu avec des personnes de son age et la nature et le calme à proximité. Les gens sont vraiment très gentils avec moi, beaucoup me demande de leur rendre des service et je le fait avec grand plaisir. Je crois même que je suis tombé amoureuse, il y a un garçon qui était avec moi dans le Poudlard Express ils m’a tenu la porte du compartiment pour que je ne me fasse pas mal, on est tombé dans la même maison, il est vraiment très gentil, je lui ai beaucoup parlé depuis le début de l’année et je crois que lui aussi il m’aime bien, il est très beau, il n’est pas très loin en ce moment, il doit sûrement faire ses devoirs.
Oui, il est là bas avec une autre fille, sûrement une amie à lui, il à beaucoup d’amies, ils sont en train de rire, il doit sûrement être heureux, la fille fait que de cligner des yeux et de lancer ses cheveux en arrière, elle est un peu étrange…
Mais ! il me regarde ! il me parle !
-Hey ! Cerise, j’ai oublié mon livre de potion dans la salle de cour, tu ne veut pas aller le demander dans la salle des profs tu n’auras qu’a dire que c’est le tien.
-Oui, bien sur, j’arrive tout de suite !

Il est vraiment merveilleux n’est ce pas, je suis sur qu’il m’aime secrètement, pourquoi il me demanderait ça si il ne ressentirait rien pour moi. Il est si beau, si gentil.
Je sors de la salle commune quand une grande de 5eme année viens à ma rencontre, comme c’est étrange, les grands ne me parle jamais d’habitude, elle à l’air très gentille dit donc, elle est vraiment très jolie elle aussi.

-Petite, tu ne devrais pas te laisser faire comme ça !
-Moi ? Mais je ne me laisse jamais faire !

Elle me regarde d’un œil bizarre, un petit soufflement sortit de sa bouche et elle rentra dans la salle commune. Je n’ai pas vraiment compris pourquoi elle a dit ça mais bon. Je suis totalement capable de me défendre toute seule, mais c’était gentil quand même de vouloir m’aider.
Après avoir chercher son livre, j’irais dans la parc, j’adore y aller quand il fait nuit…

.†. UN PEU SUR VOUS .†.


• VOTRE PRENOM OU SURNOM : L'inconue derière l'ecran
• AGE / DATE DE NAISSANCE : =) 14 ans
• COMMENT AVEZ-VOUS DECOUVERT LE FORUM ? Top site
• AUTRE CHOSE A DIRE ? Enfinn, j'ai fini!!!


Dernière édition par le Dim 20 Jan - 3:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise Palowen
| Elève de 7° Année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 151
Age : 24
Humeur : Nostalgique
<b>Maison</b> : <span style="color: Orange;">Poufsouffle</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Meurtrière à la Cerise
<b>Préfère les Designs</b> : Mignon
Date d'inscription : 19/01/2008

Livre du Personnage
Humeur:
50/100  (50/100)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Cerise Palowen [Fruit's] {finish} ¤100%¤   Dim 20 Jan - 2:05

Je crois que j'ai terminé, bien que je trouve que la fin est un peu baclée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallaury Sansouci
Préfète de Poufsouffle
| 5ème année |
Batteuse
Préfète de Poufsouffle| 5ème année |Batteuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 475
Localisation : Paris, Marais (floc, floc)
Poste : Préfète diabolique & Batteuse dans l'équipe de Quidditch de Poufsouffle (on déchire touuut !)
Humeur : Hahaha. Pouët.
<b>Maison</b> : <span style="color: Orange;">Poufsouffle</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Marshmallow
<b>Quidditch</b> : Batteuse
Date d'inscription : 16/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
10/10  (10/10)
Animal: Rat/Souris
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Cerise Palowen [Fruit's] {finish} ¤100%¤   Dim 20 Jan - 3:01

Oh mein Gott, je suis tombée amoureuse de ton perso ! J'ai adoré ta fiche, j'adore Cerise, je t'adore !

Vite, vite, je te valide, évidemment !

Poufsouffle
7ème Année


Vi, ça me semble la Maison la plus appropriée, tfaçon les Poufpoufs sont les meilleurs

_________________


◊ Tchagadoum : Mallaury parle anglais (avec un accent exécrable)
◊ Tchagadoum : Mallaury parle français
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise Palowen
| Elève de 7° Année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 151
Age : 24
Humeur : Nostalgique
<b>Maison</b> : <span style="color: Orange;">Poufsouffle</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Meurtrière à la Cerise
<b>Préfère les Designs</b> : Mignon
Date d'inscription : 19/01/2008

Livre du Personnage
Humeur:
50/100  (50/100)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Cerise Palowen [Fruit's] {finish} ¤100%¤   Dim 20 Jan - 3:02

Hii merci mes efforts récompensés !!!!
<merci malo>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cerise Palowen [Fruit's] {finish} ¤100%¤   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cerise Palowen [Fruit's] {finish} ¤100%¤
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Demande de Fruit du Démon [YA]
» Fruit du Démon et Sabres d'exception oubliés ?
» L'horu horu no mi, le fruit qui embêtera la marine
» Paramécia Dimensio-Fruit (Jigen²)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mutinlutin Malinpesti :: ✖ ADMINISTRATION GENERALE DU FORUM ✖ :: ► Dossiers de Présentations :: Poufsouffles-
Sauter vers: