AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aléa Delaloi [TERMINE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aléa Delaloi
Nouveau Lutin

avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Poste : professeur de défense contre les forces du mal
Humeur : YOUPIIIIIIIIIIII (c'est assez clair ?)
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : La Loi d'Aléa
Date d'inscription : 24/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
10/10  (10/10)
Animal: Hibou/Chouette
Bloc Notes:

MessageSujet: Aléa Delaloi [TERMINE]   Ven 28 Déc - 22:08

IDENTITE
• NOM : DELALOI
• PRENOM(S) : Aléa
• SURNOM : Elle n’en a pas vraiment, a vous de lui en trouver un (ou plusieurs ^^)
• DATE DE NAISSANCE : 06 décembre 1948
• AGE : 22 ans
• PURETE : ascendance moldue
• NATIONALITE : Anglaise mais née d’un père français
• LIEU DE NAISSANCE : dans un petit village au sud de Londres




EN DEHORS DE POUDLARD


• FAMILLE : mère : Kate, une moldue, aurait eu 45 ans si la maladie ne l’avait pas enlevée. Née à Londres elle entra en conflit avec ses parents et quitta le pays pour se réfugier en France. Elle rencontra un homme du nom de Jean. Ils se marièrent rapidement et commencèrent leur vie à Paris. Cependant, lorsqu’elle tomba enceinte, elle éprouva le besoin de revoir ses parents. Ceux-ci la rejetèrent et Kate partit dans un petit village ou elle mit au monde sa fille. Elle n’entendit jamais reparler de ses parents et on dit que c’est en apprenant leur mort dans un journal moldu qu’elle tomba dans la maladie dans laquelle sombra Kate avant de rendre son dernier soupir.

Père : jean a vécut dans la petite maison de campagne française de ses grands parents après avoir perdu ses parents a l’âge de deux ans. Il ne garde aucun souvenir ni de sa mère, ni de son père. Alors qu’il venait à peine de divorcer de sa première épouse, il rencontra une femme, qui parlait très mal le français et qui semblait perdue. Elle s’appelait Kate. Jean appris à la connaître, puis, connaissant son histoire, il tenta de l’aider. Finalement il en tomba amoureux. Ils se marièrent et partirent, sur le souhait de la jeune femme, en Angleterre. Sa femme mourut de maladie peut avant lui. Lui, mourut de dépression, laissant une fille de 18 ans seule, sans parents.

• LIEU DE VIE : Dans sa maison, qui fut celle de sa mère, dans son petit village natal

• NOMBRE DE PIERCINGS : 0
• COULEUR DE CHAUSSETTES : blanches généralement xd
• LE PRENOM QU’IL N’AURAIT JAMAIS VOULU PORTER : Marie-Antoinette, Gertrude ou berthe. Ce sont des vieux prénoms digne d’une grand-mère, et pourquoi pas Claudette tant qu’on y est !
• POSITION DANS LAQUELLE IL DORT : allongé Lol
• LUNETTES OU VERRE DE CONTACT : /
• COULEUR PREFEREE : /
• SAISON DETESTEE : l’automne. La pluie, la pluie et toujours la pluie, à la fin c’est lassant !
• UNE MAUVAISE HABITUDE : Aléa a du mal à contrôler certaines de ses émotions. Si elle est très joyeuse, elle ne pourra s’empêcher de rire de tout et de raconter des phrases sans aucun sens. Mais le pire c’est lorsqu’elle est de mauvaise humeur car là, elle a tendance à agresser un peu tout le monde sans raison.


• DESCRIPTION PHYSIQUE : Aléa a un physique qui peut paraître « normal » : Elle a une peau pale mais qui peut prendre quelques couleur si elle passe des journées entières au soleil (malheureusement, ce sont souvent des coups de soleil qui en résulte) ce qu’elle fait rarement. Ses cheveux sont châtains clairs avec de jolis reflet roux et souvent attachés par des coiffures un peu étrange (pas de queue de cheval pitié). Quelques mèches retombent toujours, encadrant son visage clair. Ses yeux, d’un couleur très proche si ce n’est identique, a ses cheveux, ont la particularité d’être très expressifs. On comprend sont humeur juste en levant les yeux vers ses yeux, ce qui vous donne l’impression de connaître la jeune femme. Détrompez-vous ! Rare sont ceux qui peuvent prétendre connaître toute les facette de cette femme. Ses mains sont aussi une partie de son corps dont elle est fière. Elle les soigne presque plus que son visage : vernis discret mais tout de même voyant, ongles limés a la perfection, des bagues en nombre suffisant mais suffisamment discrète pour que la jeune femme ne ressemble pas a une gitane. En fait, si vous prenez la peine de regarder Aléa de plus près, vous verrez qu’elle n’a pas un physique normal mais bien propre a elle.

• FACON DE S’HABILLER : Lorsqu’on la voit pour la première fois, on pourrait croire que cette jeune femme de 22 ans et stricte. Ses vêtements sont souvent composés d’un tailleur de couleur blanc, gris ou noir accompagné d’un jean ou d’une jupe assortie en cas de beau temps. Elle se maquille très peu, un peu de crayon, un trait de rouge a lèvre, parfois, un peu de fond de teint pour cacher quelques imperfection et le tour est jouer. Aléa vise tout sur le naturel, elle trouve les femmes superficielles, maquillée comme une peau de peinture, laides. Seules ses mains sont soigneusement tenue, mais là encore, elle mes très peu de vernis. Elle préfère mettre des bijoux, discrets et simples. Mais sous ces apparences se cache en fait une jeune femme pleine d’énergie et de sympathie. Elle aime donner cette image un peu impressionnante et respectable aux gens. C’est une façon de se faire respecter facilement.
• PARTICULARITE PHYSIQUE : /

• DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE : Aléa a de nombreuses qualités : C’est une femme compréhensive et généreuse qui n’hésiteras pas a aider une personne en difficulté. Elle est franche et essaie d'être le plus juste possible envers les autres, ce qui n'est pas toujours facile. Mais personne n'est parfait et Aléa a aussi quelques défaut. Elle a tendance a laisser trop paraître ses émotions, c'est pourquoi elle peut devenir agressive sans aucune raison apparente,
• AIME / AIME PAS / VILAINE MANIE : Aléa aime beaucoup de choses, Le chocolat tient une place de choix dans son classement des meilleures choses au monde. Puis vient la sorcellerie et en particulier Poudlard, le lieu ou elle a eu ses meilleures amies, ainsi que ses pires ennemies. Qu'aime t-elle d'autre ? Dormir toute la journée et attendre la nuit pour se lever, manger des tas de bonbons, faire la fête, lire des livres de Défense contre les forces du mal. Mais il y a plein de choses que Aléa ne supporte pas. Le racisme, l'injustice, le mensonge et la violence sont les choses qu'elle n'aime pas, mais alors là, pas du tout ! Elle n'aime pas non plus chanter et manger énormément. Elle déteste aussi les personne qui se croient supérieure aux autres
• COMPORTEMENT ENVERS LES AUTRES : Aléa ne se complique pas la vie a mentir et a se cacher de se qu'elle est vraiment. Elle aime le naturel et n'a aucune raison de se faire passer pour quelqu'un qu'elle n'aime pas. On l'aime comme elle est ou on ne l'aime pas, elle s'en fiche, mais elle ne changeras pas se qu'elle est pour le bon plaisir de quelqu'un qui lui trouverait trop de défaut !






A POUDLARD

• MAISON : ancienne serdaigloise
• POSTE : professeur de Défense contre les forces du mal
• MATIERE(S) PREFEREE(S) : Aléa adorait, étant élève, la DCFM, elle en fit d’ailleurs son métier. Les cours de soin aux créatures magiques la passionnèrent aussi, elle adore les animaux
• MATIERE(S) DETESTEE(S) : Cette jeune femme déteste l’histoire de la magie ainsi que la divination. Elle n’aime pas non plus les cours de magie noire puisqu’ils sont en opposition directe avec sa matière.

• BAGUETTE : bois de saule, 23 centimètres, avec du crin de licorne a l'inteieur.


LES CHOSES QU'ELLE SOUHAITE CACHER


• SA PLUS GRANDE PEUR : Après la mort de ses deux parents Aléa a toujours très peur de perdre ses proches. Lorsqu'un de ses amis tombe malade elle devient folle d'inquiétude jusqu'a ce qu'il se remette. Hormis ceci, Aléa a aussi très peur de voir un jour ses grands parents maternels, ceux qui, selon elle, ont assassiné sa mère.
• SON EPOUVANTARD : Sa mère, agonisant, livide, en train d'avancer vers elle, telle un cadavre
• SON PATRONUS : Un tigre
• SON DESIR LE PLUS CHER : Retourner dans le passé pour empécher sa mère de mourrir




Dernière édition par le Sam 29 Déc - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléa Delaloi
Nouveau Lutin

avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Poste : professeur de défense contre les forces du mal
Humeur : YOUPIIIIIIIIIIII (c'est assez clair ?)
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : La Loi d'Aléa
Date d'inscription : 24/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
10/10  (10/10)
Animal: Hibou/Chouette
Bloc Notes:

MessageSujet: Re: Aléa Delaloi [TERMINE]   Ven 28 Déc - 23:20

HISTOIRE


Aléa est née le 06 décembre 1948 dans un petit village au sud de Londres. Sa mère, Kate, une moldue, revenait tout juste de France ou elle avait fuit a cause de conflit avec ses parents. Son père été français et parlait a peine l'anglais. Il s'appelait Jean Delaloi. Aléa vécut dans la maison familiale parmi les moldus sans se douter un instant qu'elle puisse posséder des pouvoirs magiques. Aléa ne connaissait aucun membre de sa famille autre que ses parents, Ses grands parents paternels étaient décédés il y avait déjà longtemps et elle ignorait tout de ses grands parents maternels, en effet jamais leurs noms ne fut prononcé en sa présence. Il semblait que ses parents soient tous deux enfants uniques donc qu'Aléa n'ait ni tantes, ni oncles, ni cousins. Aléa ne chercha pas a connaître sa famille, cela lui importait peu de savoir qui étaient ses grands parents puisque, apparemment, il ne se soucient pas d'elle. Aléa alla a l'école du quartier ou elle appris a lire, a écrire, a compter et a faire tous se que doit savoir faire un enfant moldu. Aléa était intelligente et ses parents étaient ravis qu'elle réussissent si bien a l'école. Ils la voyaient déjà banquière ou chirurgienne. Mais la petite brunette ne s'en souciait guère, a l'age de 8 ans, on ne pense pas a son avenir. Aléa préférait aller s'amuser avec sa meilleure amie, elle chantait et dansait tout au long de la journée. Aléa était en faite une petite fille très semblable a toute les petites filles, elle avait un chemin tout tracé, elle irait faire ses études au collège le plus populaire de londres, elle ferait des études supérieure et elle aurait un joli métier qui lui rapporterait pleins d'argent, un grande maison en ville, un mari riche et gentil. Mais un jour, tous fut chamboulé, sa vie devint soudain plus inintéressante qu'elle ne l'avait jamais été. Une lettre arriva, apportée par un hiboux noir comme la nuit. Aléa la lut et ne crut tout d'abords pas a se qui était écrit : Comment elle, Aléa Delaloi, pouvait-elle être une...sorcière ? Et puis, les sorcières n'existent que dans les contes ou les film ! Elle la montra a sa mère, celle ci, après l'avoir examinée, déclara que cette lettre était vraie. Aléa s'endormit ce soir là en tremblant d'excitation à l'idée de ce qui l'attendait et en récapitulant la soirée dans sa tète.
Elle était rentré tard après avoir été a la piscine avec une de ses amie. Elle avait vu un hiboux sur le bord de sa fenêtre. et en avait été surprise, les hiboux ne sortent-ils pas que la nuit ? Puis cette pensée s'était envolé de sa tète a la vue du gâteau au chocolat que sa mère lui avait préparé. Elle avait mangé avec appétit et été monté dans sa chambre. Elle avait eu trop chaud et avait ouvert la fenêtre . Le hiboux qu'elle avait vu un instant auparavant rentra dans la chambre dans un battement d'aile et déposa la lettre sur son bureau. Aléa poussa un cri qui fit monter sa mère. Elle avait ouvert la lettre. Une sorcière, elle ferait des tours de magie comme par exemple se transformer en petite souris ou en une magnifique lionne. Elle ferait aussi des potions magique, elle saurait sûrement bientôt faire un élixir de longue vie et alors, elle serait immortelle ! Si elle avait su plus tôt qu'elle école ou on apprenait a changer les lapins en carotte existait, elle y serait aller tout de suite.
Le lendemain, après avoir dormis dans un sommeil plein de rêves merveilleux, elle alla sur le chemin de traverse qu'elle trouva elle ne sait même plus comment. Cet endroit la fascina, fit peur a sa mère, sembla « d'une étrangeté proche de l'impossible » a son père. Elle découvrit des magasins tous plus étranges les uns que les autres. L'un vendait des livres traitant les sujet les plus fous que la jeune fille eu jamais vu : les vampires, les sortilèges, les potions...; l'autre vous proposez des chaudrons de toutes les tailles, de toutes les couleurs. Un autre magasin vendait des baguettes magiques. Aléa en reçut une en bois de saule avec un crin de licorne a l'intérieur. Lorsque les livres, les ingrédient, et même une chouette blanche fut achetée, la famille Delaloi rentra chez elle. Le 01 septembre, Aléa se rendit a la gare Kingcross et passa la voie 9 ¾ Le train écarlate crachant un nuage de fumée attendait le coup de 11 heures pour partir en direction de Poudlard. Les élèves qui étaient sur le quai disait au revoir a leur parents. Certain versaient quelques larmes. Aléa pris sa grosse valise d'une main, la cage de sa chouette qu'elle avait nommée Imala de l'autre, embrassa ses parents sur les deux joues et se précipita vers un wagon rouge où entrèrent un garçon et un fille de son age qui la poussèrent brusquement. La jeune fille trébucha et faillit s'étaler de tout son long. En relevant la tète, elle les entendit parler :

« J'espère être a Serpentard » dis le garçon un grand brun avec l'air un peu bête.
La fille, une blonde qui se recoiffait sans cesse,répondit :
« Oui, imagine qu'on se retrouve chez les gryffondor, avec tous les sang de bourbes qui traînent là-bas, autant rentrer chez nous tout de suite !
Aléa, trouva ces deux personnages antipathiques, elle se releva en pensant a ce qu'elle venait d'entendre. Sang-de-bourbes, qu'est ce que cela signifiait ? La jeune fille n'en avait aucune idée et décida qu'elle chercherait dans un livre la signification de cette expression. Aléa chercha un compartiment, ce qui n'était pas chose facile a cause du nombre d'élèves qui circulaient dans le train et de l'épaisseur des bagages de chaqu'un. Aléa passa devant le compartiment où les deux élèves qui l'avaient bousculée un instant auparavant étaient en grande conversation. Elle hésita un instant a entrer pour s'installer avec eux, après tout, c'était le seul compartiment qui n'était pas plein a craquer, Un coup de sifflet retentit, les quelques personnes restantes sur le quai se précipitèrent, les portes se refermèrent, la locomotive siffla, le train s'ébranla, accéléra et bientôt, la gare fut hors de vue. Aléa allait entrer dans le compartiment où la fille était lancée dans un discours que le garçon écoutait attentivement :
« Tu te rend compte Alex! Condamné pour avoir tué un moldu ! Qu'est ce que ça peut faire qu'un moldu soit mort, ça en fait un de moins comme ça ! » Le garçon qui s'appelait Alex acquiesça d'un signe de tète frénétique. La fille recommença
Et dire qu'on a des enfants de ces vermines de moldus dans l'école où l'ont va ! Pouah, rien que d'y penser, j'en ai envie de vomir ! Ces sales sang de bourbes ! Comment peuvent ils avoir des pouvoirs magiques alors que leur parents ont du sang crasseux de moldu !
Aléa n'en cru pas ses oreilles. Elle fit un pas en arrière et trébucha, s'étalant cette fois de tout son long dans le couloir. Aléa entendit le dénommé Alex parler a la fille :
« Qu'est ce qui se passe Kelly ? Vas voir ! »
La fille sortit et sourit en voyant Aléa par terre. « Qu'est ce que tu fait par terre ? Tu n'as pas de compartiment ? Viens avec nous si tu veux !
Aléa laregarda,tétanisé
« Non, c'est bon, mentit-elle, je vais rejoindre des amis »
Elle se leva et partit d'un pas vif dans le couloir en repensant a cette conversation. Elle avait maintenant la signification de « sang de bourbe » Il s'agissait donc des personnes comme elle, ceux qui étaient nés de parents moldus. Aléa trouva un compartiment vide et s'y installa. Pendant tout le reste du voyage,elle repensa aux propos qu'elle avait entendu et se fut seulement lorsque le wagon de friandise passa qu'elle s'aperçut qu'elle avait faim. Elle pris des dragées surprise de Berthie crochue en se demandant se que cela pouvait bien être . Elle piocha dedans et finit le paquet juste avant qu'elle entende le contrôleur annoncer qu'ils arriveraient bientôt a la gare de Pré-Au-Lard. Aléa enfila son uniforme de sorcière et se précipita hors du wagon, traînant sa grosse valise. Elle sortit dehors et suivit le garde chasse qui emmena les premières années dans un chemin pratiquement impraticable jusqu'à arriver sur le bord d'un lac. Aléa pris place avec trois autres filles dans une barque qui se mit a avancer toute seule en même temps que les autres. Lorsque les élèves virent le magnifique château, ils ne purent retenir une exclamation. Enfin ils arrivèrent devant les immenses portes du château de Poudlard. Après quelques instants d'attente, Ils entrèrent dans la grande salle où les élèves des autres années étaient déjà assis et attendaient avec impatiente que les « petits » soient répartis pour commencer a manger le délicieux buffet. Aléa s'en souvint encore comme si s'était hier. Tremblante de froid et de peur, elle avait attendu avec les autres élèves que son nom soit appelé. Elle se demandé se qu'il allait falloir faire avec le vieux chapeau posé sur le tabouret. Elle était en train de se dire qu'il faudrait sûrement en faire sortir un lapin quand une bouche s'ouvrit dans une déchirure du chapeau. Celui ci commença une chanson pour le moins étrange avant de se taire et de redevenir un chapeau quelconque. Aléa avait sursauté avant de se dire qu'il lui faudrait sûrement s'habituer a se genre de choses dans cette école. Soudain son nom retentit dans la salle, c'était son tour, il fallait qu'elle mette ce fichu chapeau sur sa tète et qu'elle attende sa décision. Déjà trois élèves avaient été répartis, deux a poufsouffle, l'autre a griffondor. Aléa s'approcha, mit le chapeau sur sa tète, il lui souffla des mots a l'oreille, elle ne savait plus trop quoi, mais elle se souvenait très bien que, au final, il avait crié « Serdaigle » et de nombreux applaudissement avaient éclatés d'un table où elle s'était rendue immédiatement. Sa première année se passa très bien, sans incident, sans grands événement. Elle se fit des amies, notamment Laura, qui fut sa meilleure amie tout au long de sa scolarité et même au delà. Pendant les sept années qu'elle vécut a Poudlard, elle apprit à devenir une sorcière digne de ce nom. Pendant longtemps, elle haït les Serpentard, la discussion qu'elle avait surprise entre Kelly et Alex qui avaient tous deux étés répartis à Serpentard, l'avait dégoutée de cette maison. Cependant, lors de sa sixième année, elle se rendit compte que tous les Serpentard n'étaient pas aussi infects que ça. La jeune fille finit ses études et retourna vivre chez ses parents. Elle cherchait un métier de professeurs. Malheureusement, elle du interrompre ses recherches lorsqu’un terrible évènement survint : Sa mère était tombé malade. La maladie ne dura quelques semaines et, alors qu’Aléa prenait tout juste 18 ans, elle mourut. Aléa crut mourir de tristesse, elle n’y croyait pas, ne voulait pas y croire. La maladie avait été si soudaine, si inattendue. Et la mort… Aléa, tout comme son père, était persuadée que cette maladie n’était pas grave, que sa mère allait guérir mais non, elle avait finit sa vie ! Aléa faillit tomber dans une dépression, elle ne mangeait plus, n’avait plus gout a rien. Mais, voyant que son père sombrait lui aussi, elle se décida à relever la tète.
Son père mourut de tristesse peut après. Aléa pleura toute les larmes de son corps. La tristesse qu’elle ressentit fut sans limites, son cœur semblait ne plus battre. Petit à petit, avec l’aide de Sa meilleure amie, elle se ressaisit, rechercha un travail, réapprit à vivre normalement.

(Désolé pour cette fin un peu bâclée, si ça ne vas pas, je la reprendrais.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Handy McLownes
Nouveau Lutin



Masculin Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 15/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
0/10  (0/10)
Animal: Chat
Bloc Notes:

MessageSujet: Re: Aléa Delaloi [TERMINE]   Dim 30 Déc - 17:03

Le poste est à toi Wink
Ta salle de cours est au 4ème étage !

Excellent jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aléa Delaloi [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aléa Delaloi [TERMINE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]
» {TERMINE} Olaf le bonhomme de neige qui aime l'été
» Un vent d'aventure (termine)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mutinlutin Malinpesti :: ✖ ADMINISTRATION GENERALE DU FORUM ✖ :: ► Dossiers de Présentations :: • Fiche du Personnel & Autres-
Sauter vers: