AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pensées, sous les étoiles. [PV Sacha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Stranly
Préfète de Gryffondor
| 6ème année |
Préfète de Gryffondor| 6ème année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 24
Localisation : ...Où tu n'imaginerais même pas que je sois...
Poste : Animatrice 'en chef' de la radio & Préfète tarée...
<b>Maison</b> : <span style="color: rgb(204, 51, 0);">Gryffondor</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Préfète tarée et définitivement chiante xD
<b>Préfère les Designs</b> : Flashy
<b>Quidditch</b> : Poursuiveuse
Date d'inscription : 20/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
100/100  (100/100)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Pensées, sous les étoiles. [PV Sacha]   Sam 6 Sep - 21:22

Les nuits étaient fraiches en ce moment. Non, pas froides mais fraiches. Il y avait quelques brises mais rien de plus. C'est pourquoi, cette nuit là, Alice avait décidé, pendant sa ronde, d'aller se dégourdir les jambes dans le parc de Poudlard. Elle s'était installée là, dans l'herbe, sous le ciel étoilé. Et elle regardait ce ciel, qu'elle trouvait magnifique. Nulle part ailleur l'on pouvait un ciel pareil que celui là. Il n'y avait aucun nuage et les étoiles brillaient de mille feux. Alice s'était allongée, essayant de repérer la grande ours et la petite. Depuis un certain temps, elle aimait bien venir ici, rester seule et penser. Mais penser à quoi? Et bien à tout. A son avenir, a son présent et même à son passé. Bien qu'elle faisait tout pour oublier son passé et en venir à autre chose, elle n'y arrivait pas.

A cause des événement, Alice était devenue solitaire, renfermée. Elle ne rigolait et ne souriait plus comme avant. Son rire avait changé, il n'était pas sincère et ça se sentait. Et son sourire était devenu forcé, ce n'était plus qu'une légère grimace. Devant elle, elle revoyait quelques uns de ses amis. Mais seul problème, ils n'étaient plus parmis les élèves de Poudlard. Ils étaient partis. Si jeune. La mort n'avait pas eu le droit de venir les chercher, mais elle y avait été obliger. Ce n'était pas juste pour eux. Ils avaient été tuer, sans qu'ils n'aient rien fait. Il avaient été tuer injustement. Une larme coula sur le visage pâle d'Alice. Une de plus.

Alice se mit en position assise et essuya sa joue. Un frisson la parcourut, la nuit commencé a devenir plus fraiche. Elle balaya le paysage du regard, s'arrêtant parfois sur des endroits précis, comme le lac, la forêt interdite ou encore les murs du château. Tant de bons souvenirs qu'elle avait vécu ici. Des délires aussi qu'elle avait vécu avec tous ses amis. Les cours qu'elle avait fait ici pendant ces six années. Elle regarda au loin, l'ombre du terrain de quidditch. Elle se rappellait les matchs contre les différentes équipes et la coupe que son équipe avait remporté, après avoir gagné au Quidditch. Un léger sourire se dessiner alors sur son visage. Elle aimerait tant oublié le passé et pouvoir sourire et rire à nouveau. Mais elle n'y arrivait pas, même avec les paroles réconfortantes de ses camarades. Elle ne faisait que pleurer depuis quelque jours. Elle se mit alors à chanter. Ben oui, il n'y avait personne alors elle avait bien le droit de chanter non? Et puis, cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas chanter. Tout le monde aimait l'ecouter et ses camarades lui disait toujours qu'elle avait une belle voix. Ca la faisait rougir.

The time is sinister
Since that day
And I can't move
On the way


Soudain, elle entendit un bruit. C'était une branche qui venait de casser. Mais, une branche ne peut pas se casser toute seule, du moins, c'est ce que pensait Alice. Qui était là dérrière la Gryffondor? Peut-être un professeur. Oh, mais si s'en était un, elle allait se faire engueuler. Non, elle n'en avait pas du tout envie. Si elle se faisait engueuler, elle allait encore fondre en larmes sans ne pouvoir rien faire. Il foudrait alors peut-être songer à se retourner, pensa la Gryffondor. Mais elle n'en eu pas le temps. Une main s'était posé sur son épaule. Alice tourna la tête et découvrit un visage souriant. Mais qui était cette personne? Que venait-elle faire ici? Avait-elle suivit Alice?

_________________


©My life in your company is beautiful©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://0AliceALaCreme0.skyrock.com
Sacha Call
| Elève de 6° Année |
avatar

Masculin Nombre de messages : 95
Localisation : En train de courir dans un champs.
Poste : L'ami des prefets =D
Humeur : Lollypeuse.
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Préfère les Designs</b> : Mignon
Date d'inscription : 31/05/2008

Livre du Personnage
Humeur:
20/20  (20/20)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Pensées, sous les étoiles. [PV Sacha]   Dim 7 Sep - 0:18

[S] Brrr...

Les dalles du château était bien fraiche sous les pieds nu de Sacha. Il se tenait les coudes, marchand tranquillement dans le château. Aucun préfèt, ni préfète, à l'horizon. Beaucoup d'élèves aurait été rassurées par cette nouvelle, sauf lui. Lui qui adorait aller voir ces êtres qui les protégait au nom de leur vie, car le jeune Serdaigle était persuadé qui si les préfèt ne voulait pas les voir roder la nuit, c'était pour les maintenirs en vie, car, le mal est partout. Et, comme triste exemple pour confirmer cette hypothèse, nous pouvons y citer le voyage de neige. La ou des amis à Sacha perdir la vie. Malheureusement. Triste. C'était l'humeur de tout le monde. Et, lui, avait en tête l'idée de redonner le sourire au monde. Mesdames et messsieurs, je vous présente l'agent spécial Sacha Call, ayant pour mission de redonner au monde l'art du sourire universel. Dis donc, je suis aussi bête que ça moi... Mais, reprenons, que faisait-il pieds nus à se promener dans le château, en pleine nuit ? Et bien, il cherchait un peu de compagnie, le dortoir ne lui offant que des ronflements rauque et insoutenable. L'insomnie. Chose que Sacha ne connait pas, ou, pratiquement pas. Il voulait trouver un préfèt, il devait en trouver un. Il n'avait pas trois sucettes à la main pour rien. Pourquoi trois ? Car, si jamais il rencontrait la petite préfète de Pouffsoufle, il lui en donnerait deux, c'est le tarif. Et puis, si jamais il en rencontrent deux d'un coup... Faut être prévoyant des fois dans la vie, mes amis. Mais il avait beau aller de couloir en couloir, d'étages en étages, il ne trouvais personne. Personne pour parler, personne pour lui dire comment ça allait, personne pour le raccompagner à son dortoir, personne pour accepter ses sucettes... Oh monde injuste, pourquoi Auncun, oh non, Aucun préfèt ne fait-il de ronde aujourd'hui ?

La froideur du château se faisait de plus en plus lourde. Le serdaigle sortit sa baguette, et, d'un sort aisement lancé, ses chaussons et son gros pull noir arriverent avant de se poser a ses pied. Ahhh... que cela faisait du bien d'avoir ses gros chaussons laineux autours de ses doigt de pied et un gros pull pour réchauffer vos bras engourdis. Quoi de mieux en ce monde glacé ? Après quelques pas de plus, il se retourna, il avait trouvé autre chose de mieux...Beaucoup mieux. Une deuxième fois, il brandit sa baguette, mais, cette fois, ce fus une grosse masse grise remuant sans cesse qui atterrit dans ces bras. Autant le dire, Sacha déteste la solitude, il serra la grosse boule de poil dans ses bras, celle ci essyant de s'échapper. Ah, rien de mieux que de reveiller son chat d'une telle façon. Rien de mieux. Après quelques bisous bien baveux derrière les oreilles, le chat eu le grand soulagement de retrouver sa liberté. Pfou. Le pauvre quand même... La grande porte. Sacha ne s'en était pas rendu compte, mais il était arrivé dans la Hall d'entrée de Poudlard. Quoi de mieux que de pousser la porte immense pour avoir la vue magnifique du parc assombris par la nuit, mais éclairé d'une blancheur rassurante. Le temps de lever les yeux et d'apercevoir un ciel parfaitement dégagé, les étoiles brillant comme jamais. Le lac offrait un reflet parfait du ballon lumineux appelé lune que le ciel logeait non sans en être fière, la faisant troner en plein milieu de point lumineux, lui donnant la valeur qu'elle méritait. Le jeune homme s'avançat, esseyant de localiser quelques grand classiques du ciel... Il y avait ici la grande ours, et, juste la, la petite... Mais il s'arrêta, net, quand une voix douce retentit...

The time is sinister
Since that day
And I can't move
On the way


Elle aurait pu être facilement reconnaisable si le doux vent qui soufflait sur l'herbe légèrement mouillé par la rosé fraiche n'aurait pas déporter les sons ainsi. Mais, ce nétait pas un ombre amer venus se lamenter sur le lac qui chantait cette chanson triste, mais bel et bien une jeune fille scolarisé à Poudlard. Sacha s'avançat doucement, discrètement, mais Sacha ne sait pas être discret n__n... Il marcha, et posa son pied sur une branche qui craqua aisément sous son poid. La jeune fille se raidit, à l'entende de ce son cassant tout l'ambiance de la nuit qui s'était installé. Il s'avançat donc,et, posa doucement sa main sue l'épaule de l'adolescente avertie. Elle retourna doucement sa tête, laissant apparaître le visage plaisant de la préfête de Gryffondor, dès qu'il la reconnut, c'est à dire en deux secondes, car Sacha reconnaît très facilement les préfèts et préfètes, sa mine interrogateuse se transforma en un large sourire, et, oubliant toutes ses manières de gentleman qu'il n'as pas, il s'assit juste errière Alice, de façon à ce que la jeune fille soit entre ses jambes. Il posa sa tête sur son épaule, regardant la vu magnifique et imprenable sur la lac. Son sourire béant toujours la, n'oubliant pas sa mission de rendre au monde son sourire, il parla doucement à l'intention de la jeune préfète.

[S] C'est fous comme tu chantes bien. C'est dommage que tu n'ailles pas très bien ces temps ci... Tu veux une sucette ?

Comment remonter le moral des gens par Sacha. Mais, au moins sa marche. La plupart du temps. Mais la, il pourrait se faire rejeter, giffler, ou tout simplement se faire apprécier par la jeune fille assez solitaire ces temps ci, mais il fallait la comprendre, elle avait perdu des amis, et, fragile comme elle était, ce n'était pas conseillé pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Stranly
Préfète de Gryffondor
| 6ème année |
Préfète de Gryffondor| 6ème année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 24
Localisation : ...Où tu n'imaginerais même pas que je sois...
Poste : Animatrice 'en chef' de la radio & Préfète tarée...
<b>Maison</b> : <span style="color: rgb(204, 51, 0);">Gryffondor</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Préfète tarée et définitivement chiante xD
<b>Préfère les Designs</b> : Flashy
<b>Quidditch</b> : Poursuiveuse
Date d'inscription : 20/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
100/100  (100/100)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Pensées, sous les étoiles. [PV Sacha]   Dim 7 Sep - 11:17

Ce visage ne lui disait rien. Elle ne l'avait encore jamais vu et pourtant, il lui souriait sincérement. Pourquoi souriait-il comme ça? Alice aurait aimé lui sourir de cette façon, mais elle n'y arriva pas, sa tristesse prenait toujours le dessus. Elle se reconcentra sur le paysage et sur l'ombre du terrain de Quidditch qui flottait dans la faible lueur de la lune. Le jeune homme s'était assis dérrière elle et venait de poser sa tête sur l'épaule de la Gryffondor. Alice ne fit rien, elle était resté là sans bouger, elle ne l'avait pas repoussé. Bien qu'une petite voix au fond d'elle lui disait de lui dire de s'en aller, au fond de son être, de son coeur fragile, une tout autre voix lui disait gentillement qu'elle avait besoin d'un peu de compagnie. Et ses pensées se tournèrent vers son frère. Lui qui ne lui parlait plus depuis un bon bout de temps et donc, qui ne pouvait pas voir qu'Alice n'allait pas bien. Voir qu'elle avait besoin de réconfort, de paroles réconfortantes. Elle fut sortie de ses pensées par le son d'une voix. Certe, elle ne connaissait pas cette voix, ni ce jeune homme, mais cette voix était tellement douce, que cela donna à Alice, l'envie de sourir. Mais aucun sourire ne se fit sur le visage de la préfète. C'était impossible pour Alice de sourir, même si elle en avait vraiment envie. "C'est fous comme tu chantes bien". Elle aurait voulu lui dire merci, mais sa voix était comme bloquée. Ca faisait tellement longtemps qu'on ne lui avait pas dit de compliments. Tellement longtemps...

"C'est dommage que tu n'ailles pas très bien ces temps ci..." Ce jeune homme s'inquiètait donc pour Alice. Comment pouvait-il savoir qu'elle n'allait pas bien alors qu'il ne la connaissait même pas. Enfin non, bien sur, les prêfets étaient connus de tout le monde dans l'enceinte de Poudlard. En parlant de prêfets, Alice repensa à sa meilleure amie qu'est Mallaury. Cela faisait un bout de temps qu'elle ne l'avait pas croisé dans les couloirs pendant ses rondes. Elle aurait aimé lui parler, lui sourir et rigoler avec elle, comme avant. Alice ressortit encore de ses pensées, elle en avait presque oublié la présence du jeune homme qui venait de lui poser une question. "Tu veux une sucette?" Alice adorait les sucettes, surtout celles à la fraise. Elle adorait la fraise. Le garçon lui tendit une sucette. Alice hésita un moment et décida que ça n'allait pas la tuer que de manger une sucette en compagnie d'une personne. Et soudain, sa voix se mit toute seule en route, comme si le bloquage de tout à l'heure avait été reparer.

Merci. Tu sais, t'es pas obligé de t'inquièter pour une simple personne comme moi...

La Gryffondor prit la sucette et la mit dans sa bouche. Elle était délicieuse. Fraise, oui elle était aussi à la fraise. Alice ferma les yeux et esseya de repenser a ce jour. Quand elle avait passé l'après midi avec sa chère Mallaury et qu'elles s'étaient retrouvées dans la salle des prêfets. Elles avaient ri de bon coeur quand cette simple salle avait changé de forme. Elle avaient alors fait diverses choses. Elles avaient dansé et avaient mangé toutes sortes de fruits. Et Alice avait mangé des fraises, des excellentes fraises, bien rouges et bien mûres. Elle se souviendra toujours de cet après midi.

Mais merci quand même.

Un léger sourire se forma sur le visage de la Gryffondor. Elle ne savait pas ce qu'il se passait, mais Alice se sentait bien en compagnie de ce jeune homme. Elle avait même envie d'en savoir plus sur celui ci. De savoir son prénom, son nom et ses loisirs. Elle voulait tout savoir, même si elle ne l'avait jamais vu et même si elle n'avait jamais parlé avec lui. N'avez vous jamais ressenti de tels sentiments? N'avez vous jamais, en compagnie d'une personne inconnu, d'en savoir plus sur elle, de la connaître et de rire avec elle? Et bien Alice ressentait exactement ça. Même si cette personne lui était encore inconnue, elle voulait faire sa connaissance et parler avec elle. Et même peut-être rire. Mais ce serait quand même difficile pour Alice de se remettre à rire en ce moment. Si cette personne dérrière elle réussirait à la faire sourire ou même la faire rire, et bien elle est très forte. Et Alice se mit à chanter. Parce qu'elle avait envie de chanter.

Cause you had a bad day
You're taking one down
You sing a sad song just to turn it around
You say you don't know
You tell me don't lie
You work at a smile and you go for a ride
You had a bad day
The camera don't lie
You're coming back down and you really don't mind
You had a bad day
You had a bad day


[Chanson: "Bad Day" de Daniel Powter]

_________________


©My life in your company is beautiful©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://0AliceALaCreme0.skyrock.com
Sacha Call
| Elève de 6° Année |
avatar

Masculin Nombre de messages : 95
Localisation : En train de courir dans un champs.
Poste : L'ami des prefets =D
Humeur : Lollypeuse.
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Préfère les Designs</b> : Mignon
Date d'inscription : 31/05/2008

Livre du Personnage
Humeur:
20/20  (20/20)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Pensées, sous les étoiles. [PV Sacha]   Lun 8 Sep - 0:06

[A]Merci. Tu sais, t'es pas obligé de t'inquièter pour une simple personne comme moi...

Une simple personne ? La jeune fille avait l'air de tout sauf d'être simple... A vrai dire, elle ressemblait à une fleur. A une très joli fleur. En effet, elle était douce et belle mais semblait tellement fragile et si seul... Il aurait fallu qu'une bonne âme passe par ici pour la prendre avec elle, et lui réapprendre à sourire, tout simplement. Eh, d'après la scène que l'on pouvait apercevoir, Sacha était bien partit pour être cette bonne âme. Il l'accepterais même avec joie, si on lui demandait. Elle lui prit une sucette qu'il lui avait proposé gentiment quelques instants plus tôt. Elle la foura dans sa bouche fermat les yeux. La goût fraise. Elle sembli transporter la jeune fille hors du temps, alors le serdaigle se dévoua pour la caramel, rangeant l'autre dans sa poche, bien en sécurité. Il la mit dans sa bouche, avant de le sucer doucement, comme pour ne pas déranger la jeune fille. Il ne savait pas pourquoi, mais c'était le visage de son petit frère qui vint dans son esprit, lui rappelant les ballades infiniment longue qu'ils faisaient en vacances, Angélius lui quémandant une sucette tous les deux mètres, sachant très bien que la poche extensible de son frère en cachait bien assez pour un régiment. Une fois même, il y avait plongé tout son bras sans prévenir, ce qui avait fais une scène plutôt comique, le serdaigle ayant failli faire une crise cardiaque. Il sourit paisiblement à cette pensé cher à son coeur. Ah la la, qu'il était heureux de ne pas être fils unique dans ces moments la. Heureux, un mot bien familier chez certains et bien lointaint chez d'autres.. Pfou... C'est compliqué la vie...

[A]Mais merci quand même.

Un leger sourire s'installa sur le visage de la jeune préfète, chose délicatement aprécier par Sacha. Qu'il était doux de savoir sa compagnie agréable auprès des gens. Il aurait voulu lui dire de rien, mais sur le coup, il n'avait pas envie. Il voulait rester la, toute la nuit, à regarder le paysage en compagnie de la jeune fille. Il aurait voulu rester pour la faire rire et la faire exploser de joie, comme il l'avait vu quelques fois avec la préfète de pouffsoufle. Mais lui, il restait simplement là à regarder devant lui. Mais la jeune préfète entama une chanson, sublimement belle. De plus, elle se mariait subliemement avec la voix de la jeune préfète, et, plus elle chantait, plus le serdaigle la serrait dans ses bras, délicatement, bien entendu. Plus la chanson avançait, moins le froid se faisait ressentir, et plus l'esprit de Sacha se vidait, le laissant face à soi même pendant les quelques instants mélodique sortant de la bouche de la jeune fille.

Cause you had a bad day
You're taking one down
You sing a sad song just to turn it around
You say you don't know
You tell me don't lie
You work at a smile and you go for a ride
You had a bad day
The camera don't lie
You're coming back down and you really don't mind
You had a bad day
You had a bad day


La fin... Ce qui fit penser a Sacha... Qu'il ne connaisait même pas la personne avec qui il était en ce moment même ! Quand même... Cela faisait un peu pervers de s'approcher ainsi d'une jeune fille sans la connaître. Enfin, ce qui compte, c'est que c'était une bonne intention au départ ce geste. En effet, tout ce que voulait Sacha, c'était la réconforter, car, il l'avait croisé quand même pas mal de fois, et, à part le nom de famille, il savait autre chose sur elle, oui, il savait qu'avant elle souriait et elle explosait de joie. Surtout avec son amie Mallaury, la préfète de Pouffsoufle. Enfin, d'après les apparences, elles semblaient être amies. Il regarda la jeune fille. Il fallait qu'il se présente quand même. Il n'était pas si rustre que ça...

[S] Au fait, je suis Sacha. Et toi ?

[Désolé de la qualité, c'est vraiment nul U__U"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Stranly
Préfète de Gryffondor
| 6ème année |
Préfète de Gryffondor| 6ème année |
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 24
Localisation : ...Où tu n'imaginerais même pas que je sois...
Poste : Animatrice 'en chef' de la radio & Préfète tarée...
<b>Maison</b> : <span style="color: rgb(204, 51, 0);">Gryffondor</span>
<b>Surnom de Lutin</b> : Préfète tarée et définitivement chiante xD
<b>Préfère les Designs</b> : Flashy
<b>Quidditch</b> : Poursuiveuse
Date d'inscription : 20/12/2007

Livre du Personnage
Humeur:
100/100  (100/100)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Pensées, sous les étoiles. [PV Sacha]   Lun 8 Sep - 20:04

[Arrête, j'adore ton message Very Happy]

Plus Alice chantait, plus elle sentait le jeune homme la serrer contre lui, comme pour lui dire qu'il ne voulait pas la laisser seule. Voulait-il tellement la réconforter alors qu'ils ne se connaissaient pas? Pourquoi en avait-il vraiment envie? Alice était touchée de ce geste. Personne ne lui avait jamais donné un aussi grand interêt depuis aujourd'hui. Ca lui donnait envie de se retourner et de le serrer fort dans ses bras et ne plus jamais relacher cette étreinte. Regarder le paysage avec cette personne lui était extrémement agréable et ne voulait pas que ça se finisse de sitôt.

Avec lui, elle ne pensait plus aux moments douloureux de sa vie, mais plutôt aux moments joyeux passés à Poudlard ou avec son frère et sa mère. Son regard s'arrêta sur le magnifique lac d'où se refletait la lune argentée. Celle ci avait l'air tellement près qu'Alice avait envie de lever le bras et de l'attraper. Nulle part ailleurs on ne pouvait voir un tel paysage et un superbe ciel. La Gryffondor était vraiment heureuse d'être ici, dans cette gigantesque école. Si elle pouvait, la préfète y passerait toute sa vie. Alice revint au moment présent juste à temps pour entendre ce que lui disait le jeune homme.

Au fait, je suis Sacha. Et toi ?

C'est vrai, Alice en avait complètement oublié de se présenter. Ce n'est pas très polie. Enfin bon, on ne peut pas toujours penser à tout quand on a l'esprit remplit de souvenirs et qu'on a toujours la tête dans les étoiles. Sacha. La Gryffondor trouvait que c'est un très beau nom. Il était beau, comme son propriétaire. Oui, Alice le trouvait beau. En fait, tous les garçons qu'elle connaissait, elle les trouvait beau. Son frère, ses amis et Sacha. Quand elle était jeune, elle aimait bien dire à son frère "Ne change surtout pas Ishiro" et lui donnait un énorme sourire. En parlant de sourire, Alice n'était-elle pas la personne qui faisait sourire les autres? N'affichait-elle pas tous les jours, un sourire à la fois enfantin et sincère? Pourquoi ne l'avait-elle plus maintenant, pourquoi n'arretait-elle pas de penser au passé? C'est vrai ça, les choses passés sont passés et il ne faut penser qu'au présent et au futur, même si cela peut faire mal au début. Alors, avant de parler, Alice fit un énorme sourire.

Moi, c'est Alice. Je suis heureuse de te connaître, Sacha.

Alice ferma les yeux. Elle voulait que ce moment dure une éternité. Avec Sacha, elle se sentait merveilleusement bien et grâce à lui, elle souriait de nouveau. C'était sa présence qui la faisait sourire. Alors, elle ne voulait plus quitter le jeune homme, elle voulait rire avec, partager ses secrets avec et même pleurer avec. Une larme coula sur sa joue. Non, ce n'était pas une larme comme les autres, c'était une larme de joie. Alors, tout doucement, la Gryffondor se retourna et prit Sacha dans ses bras. Une seconde larme coula, puis une troisième et ainsi de suite. Ses yeux marrons brillaient de bonheur.

Merci d'être là.

[Je trouve que ce que j'ai fait est un peu court, mais je ne savais pas quoi écrire d'autre ^^]

_________________


©My life in your company is beautiful©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://0AliceALaCreme0.skyrock.com
Sacha Call
| Elève de 6° Année |
avatar

Masculin Nombre de messages : 95
Localisation : En train de courir dans un champs.
Poste : L'ami des prefets =D
Humeur : Lollypeuse.
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
<b>Préfère les Designs</b> : Mignon
Date d'inscription : 31/05/2008

Livre du Personnage
Humeur:
20/20  (20/20)
Animal: Chat
Bloc Notes:
MessageSujet: Re: Pensées, sous les étoiles. [PV Sacha]   Mar 9 Sep - 23:39

[A]Moi, c'est Alice. Je suis heureuse de te connaître, Sacha.

Alice... Alice... C'était beau, sa sonnait bien. Elle ferma les yeux, et une larme s'y échappa. Le jeune homme pensa que, finalement, il avait réussi à la faire pleurer... Il était démoralisant depuis la rentré...Puis, tout doucement, elle se tourna,et le serra dans ses bras. Mais elle ne faisait aucun bruit. Les larmes coulaits. A vrai dire... elle souriait. Sacha fut surpris, puis, il envloppa la jeune fille, pardon, il envloppa Alice de ses bras, lui déposant un doux baiser sur les cheveux. Peut-être que les larmes ne symbolisaient pas que la tristesse, mais aussi la...Joie ? Oui, cela ne vous ai jamais arrivé d'être tellement heureux d'en pleurer. De sortir des larmes exprimant toute vos gratitudes, toute votre energie a être heureux, tout... En fait, a moi, ça ne m''est jamais arrivé, mais a Sacha, bien sur que si.

[A] Merci d'être là.

A vrai dire, elle n'avait pas a dire ça. Elle n'était pas obligé... Elle se sentait seule, elle avait besoin de compagnie, Sacha était juste une bonne âme assez innocente pour s'arrêter et s'assoir à côté. Mais cette scène lui rappelait vaguement quelques chose... Plein de chose en fait, beaucoup de gens avait pleuré dans ses bras, de joie ou de tristesse, le cas le plus marquant étant sa mère. Cete femme si fière et si professionnelle tellement douce. Bafoué, humilié, réduit à un rien. C'est ce qu'elle avait été quand elle appris la terrible nouvelle. Tout ce qu'elle avait construit s'était écroulé d'un coup, d'un seule. Craqué, pleuré de toute notre âme, on veut tous sortir, ne plus rien se souvenir, oublié le passé tellement douloureux qu'il nous rappelle qu'il est la à chaque instant. Elle était entré, Sacha bouquinant tranquillement sur son lit, puis, d'un coup, sa mère s'effondra dans ses bras, hoquetant que toute sa vie, elle avait fait tout ce qui était en pouvoir pour nous rendre heureux, qu'elle avait été bête et qu'elle aurait voulu tout recommencer, qu'elle regrettait tellement. Regretter quoi ? D'avoir deux fils mereilleux, dont un qui lui ramène d'exellents resultat scolaire et l'autre une part de joie tout les jours à la maison, et un mari tellement coupable de s'être rendu compte trop tard à qui il tenait vraiment qu'il en devient l'homme parfait ? Lui, il l'avait doucement serré dans ces bras donneur d'amour, comme il l'avait fait avec Alice quelques instants plutôt, et lui avait doucement sururé a l'oreille qui lui, il ne regrettait rien. Qu'il ne faut pas y penser. Avancer. Est-ce dur ? Il ne s'était jamais posé la question. En fait, il lavait toujours fait. Tonton est mort... Et alors ? La vie ne tournait pas autour de lui, un jour suffit pour faire le deuil et ce dire qu'on n'irat plus manger du saucisson chez lui. Tant pis. Que dire d'autre, a oui, je t'aime...

[S] En fait... Je ne fait pas exprès... En étant triste, je suis paralysé par la peur imbécile de passer pour un idiot... Paralysé, aussi, par un grand vide à l'intérieur de moi depuis que mes illussions sont tombés, depuis que je sais que la vie n'est pas rose, ce grand vide m'insuporte, jusqu'à ne plus le supporter, alors, j'ai trouver ce qui me fallait. Moi. Un monde en moi dans lequelles je m'inscimice et ou je peux me lover au coeur du néant sans n'avoir a m'expliquer. Juste a me dire que tout va bien... Je ne suis pas intouchable. Moi aussi je pleure. Je ne suis pas obsédé par les sucettes, et personne ne le comprend.

Il parlait. Il ne savait même pas si sa phrase avait un sens. Il n'en avait rien a faire d'ailleurs, tout ce qu'ils voulait c'était que sa sorte. C'est vrai, ce qu'il dit. De plus en plus, le vide s'étant un lui, un vide qu'il veut combler, et, déjà, il semblait se refermer quand il serrat Alice dans ses bras. Cela ne lui était jamais arrivé de ressentir de pareil sentiment envers une inconnue, non, pas l'amour...La...La confiance. Celle qui ne s'accorde qu'a un seule être qui ne vous trahiras jamais. C'est ce qu'il éprouvait ce moment en serrrant la Gryffondor. La confiance inébranlable que se voue entre deux êtres. Peut-être étai-ce la seule fois qu'ils se parlerait, mais cela lui était égal, il voulait tout lui dire, de sa première nuit à sa dernière. Qu'importe. Perdons tout. Le sourire du Serdaigle se fit vague en regardant la lune, mais son etreinte était toujours, sur la Gryffondor, rassurante...

[S] C'est moi qui te dit merci, Alice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pensées, sous les étoiles. [PV Sacha]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pensées, sous les étoiles. [PV Sacha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amour brille sous les étoiles ~ [ Neiry ]
» L'amour brille sous les étoiles [Soirée de fin d'année]
» Une entrevue particulière sous les étoiles [PV Daniel]
» L'amour ne brille jamais sous les étoiles... ... [Fe]
» Quelle belle balade sous les étoiles... ? Dawson & Sakura

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mutinlutin Malinpesti :: ✖ EXTERIEUR DE POUDLARD ✖ :: ► Le Parc et son Lac-
Sauter vers: